Erdogan, les migrants et la Grèce. Avec Olivier Delorme pour le Cercle Aristote.


(0)
40 Vues
0 commentaire
03.2020

Après une décennie de politiques d'austérité, quel est l'état de la Grèce ? Et alors qu'Erdogan prend de plus en plus l'apparence et les fonctions d'un sultant, quel est l'état de la Turquie ? Comment comprendre les relations de pouvoir entre ces deux pays alors que l'Union européenne se trouve obligatoirement intégrée aux négociations ? Comment analyser les réactions médiatiques ?
C'est en compagnie de l'historien et romancier Olivier Delorme, auteur d'une somme en 3 tomes sur la Grèce et les Balkans, que nous revenons sur la crise entre la Grèce et la Turquie sur fond de chantage migratoire.

Maître Eckhart et ses disciples. Avec Alain de Libera à la Librairie Mollat.


(0)
28 Vues
0 commentaire
10.03.2020

La mystique de Maître Eckhart ne cesse, depuis plus de six siècles, d'inspirer la spiritualité chrétienne et le grand médiéviste Alain de Libera retrace ici le contexte historique dans lequel Eckhart vécut, prêcha et écrivit ses traités. Il décrit aussi l'influence qu'il exerça sur ses premiers disciples, Suso et Tauler.
Maître Eckhart, sur qui beaucoup de contresens ont été faits, nous a légué une mystique qui conserve toute son actualité et sa puissance.

Les conséquences économique de l'épidémie. Avec Gaël Giraud et Paul Jorion sur RT France.


(0)
64 Vues
0 commentaire
24.03.2020

Le monde est entré dans une phase dʹhibernation économique en raison de la pandémie du coronavirus. À quel point cela va-t-il affecter notre système économique ? Et quelles mesures devraient être prises afin d'éviter un effondrement des échanges ?
L'anthropologue Paul Jorion et l'économiste Gaël Giraud donnent leur avis sur la question et nous invitent à considérer le moment que nous vivons comme une opportunité devant mener à des réformes conséquentes du système capitaliste internationalisé.

Émission "Interdit d'interdire", animée par Frédéric Taddeï.

Pourquoi les souverainistes perdent-ils leurs guerres ? Avec David Desgouilles et Jean-Michel Salgon au Cercle Aristote.


(0)
46 Vues
0 commentaire
24.02.2020

La mouvance souverainiste, depuis son apparition sur la scène politique il y a une trentaine d'années, a suscité bien des espoirs ainsi que bon nombre d'illusions.
Pour revenir sur les heurs et malheurs de ceux pour qui l'indépendance nationale est la condition nécessaire pour mener une politique dans l'intérêt des français, le politologue Jean-Michel Salgon et le journaliste et romancier David Desgouilles sont réunis afin de débattre des bouleversements et lignes de fracture idéologiques qui travaillent la galaxie souverainiste.

René Goscinny. Avec Patrick Gaumer pour WebCampus64.


(0)
27 Vues
0 commentaire
06.11.2009

René Goscinny est l'un des auteurs français les plus lus au monde. À elles seules, les aventures d'Astérix le Gaulois, traduites en de multiples langues et dialectes, représentent près de 370 millions d'albums vendus !
René Goscinny était un homme tout le temps drôle. Dans ses écrits, dans ses propos. Ce n'était cependant pas un boute-en-train au sens habituel du terme. Toujours élégant, bouillonnant de l'envie de créer, il était courtois et, en même temps, très réservé.
Pendant lontemps, il aura tiré le diable par la queue et puis, aux abords de la quarantaine, il est devenu un auteur comblé et, enfin, un homme de bonheurs (sa femme, sa fille). Ensuite, trop vite, comme ces ballons sur lesquels il aimait tirer dans les fêtes foraines, son coeur a explosé. Il est mort à 51 ans, le 5 novembre 1977.
Pratiquant un art rare, dénué de méchanceté, de vulgarité, tout de légèreté et de précision, René Goscinny a été un immense scénariste de bande dessinée, un génie de l'écriture. Il a aussi été en 1959 le cofondateur (avec Jean-Michel Charlier et Albert Uderzo) du journal Pilote où est née la bande dessinée que nous lisons encore aujourd'hui. De Bretécher à Bilal, en passant par Gotlib, Cabu, Tardi, Morris, Mézières, Druillet, Fred, Lob, Giraud, Christin, Pétillon, Sempé, Reiser, F'murrr, Lauzieret bien d'autres.
C'est la trajectoire de ce gentleman pudique, drôle, fragile et mystérieux que nous raconte Patrick Gaumer.

La France et l'Europe à l'heure de la crise du coronavirus. Avec Pierre-Yves Rougeyron pour Le club du Mercredi.


(0)
154 Vues
0 commentaire
02.04.2020

Politiste et président du Cercle Aristote, Pierre-Yves Rougeyron donne un entretien dans lequel il revient longuement sur la crise du Coronavirus et ses conséquences.
Un point général de la situation est d'abrd établi pour la France, particulièrement quant aux manquements de l'Etat et aux différentes polémiques qui entourent cette crise sanitaire.
Dans un deuxième temps, c'est le traitement de la pandémie à l'échelle européenne et internationale qui est abordé.

À moi la gloire. Avec Fabrice Hadjadj sur KTOTV.


(0)
42 Vues
0 commentaire
26.03.2020

Fabrice Hadjadj est un philosophe français qui se dépeint comme juif de nom arabe et de confession catholique. À 17 ans, une maladie sérieuse menaçant son père l'incite à entrer dans une église du Quartier Latin et à se convertir puis à recevoir le baptême à Solesmes.
Musicien, auteur, dramaturge, intellectuel engagé, éditorialiste, cet agrégé de philosophie est directeur de l'Institut européen d'études anthropologiques à Fribourg en Suisse.
Il aime manier le paradoxe comme l'indique le titre de son dernier livre À moi la gloire (Salvator) et cette émission nous invite à mieux connaître cette personnalité à la pensée stimulante.

Émission "Conversations philosophiques", animée par François Huguenin.

Musique et pouvoir. Avec Rémy Stricker et Alain Féron sur France Culture.


(0)
52 Vues
0 commentaire
11.1980

La musique parle, elle exprime tout, sans même avoir besoin de paroles. Qu'elle hurle à plein poumon, ou chante d'une voix douce, la musique est puissante. Elle peut être puissance dans les mains des puissants mais aussi force de contestation, de protestation pour les opprimés et les révolutionnaires… 
Rémy Stricker et Alain Féron analysent les liens complexes que le pouvoir, de tout temps et qu'il soit politique, religieux, social ou économique, entretient avec la musique. Les analyses sont illustrées de nombreux extraits musicaux, de la musique africaine à la musique occidentale, de l'opéra à la musique profane, du free jazz à la musique contemporaine.
Qu'elle soit rappel à l'ordre ou souffle de liberté émancipatrice, la musique participe de l'histoire des hommes.

Émission "La musique et les hommes".

Satan et la littérature : Juan Asensio répond aux questions de Radu Stoenescu.


(0)
251 Vues
0 commentaire
29.03.2020

Juan Asensio, critique littéraire qui, depuis de nombreuses années, "dissèque le cadavre de la littérature", est ici interrogé sur la manière dont les forces d'iniquité, le mal, Satan ou encore Lucifer, ont été incarnés dans la grande littérature.
S'interroger sur la nature du diable, classiquement affaire de théologiens, devient alors une question existentielle face à l'un des phénomènes les plus insaisissables, celui qui déchaîne contre la vie ses forces destructrices et obstinées, que nombre de grands écrivains ont tenté de décrire et de raconter.

Le bien commun. Avec Bernard Bourdin à la Nouvelle Action Royaliste.


(0)
55 Vues
0 commentaire
11.03.2020

Théologien et philosophe, Bernard Bourdin se penche dans cette conférence sur la question du bien commun. Cette notion théologique et philosophique est utilisée dans le langage courant comme équivalent de l'intérêt général mais on évoque aussi "les biens communs" pour désigner les ressources de toute nature qui devraient être à la disposition de toute la collectivité.
Il y a une confusion possible entre les fins et les moyens, qui s'aggrave si la collectivité politique est trop divisée pour partager les mêmes finalités.
D'où la question qui est mise en débat : "le concept de bien commun dans une société fragmentée a-t-il encore un sens ?"

La théologie politique et ses légendes : Carl Schmitt et Erik Peterson. Avec Pierre Manent à l'Université Paris VII Diderot.


(0)
74 Vues
0 commentaire
16.03.2018

Le dossier de la théologie politique mérite d'être rouvert, notamment le débat qui opposa Carl Schmitt à Erik Peterson.
Car si Carl Schmitt promeut cette théologie politique en prétendant que "tous les concepts prégnants de la théorie moderne de l'État sont des concepts théologiques sécularisés",  Erik Peterson va lui tenter une liquidation théologique de toute théologie politique.
C'est ce dialogue critique sur lequel revient avec précision Pierre Manent.

Une conférence qui se tient dans le cadre du colloque "Monothéisme et politeia", organisé par l'Institut Humanités, Sciences et Société.

Ernst Jünger : le Soldat du Front, le Rebelle, l'Anarque. Avec Isabelle Grazioli-Rozet et François Poncet chez Alain de Benoist sur TV Libertés.


(0)
171 Vues
0 commentaire
03.2020

Né en 1895, mort en 1998 à quelques semaines de son 103ème anniversaire, Ernst Jünger a traversé le XXe siècle comme un météore. Aussi célèbre en France qu'en Allemagne, son œuvre d'écrivain et d'essayiste lui a permis d'illustrer des "idéaltypes" aussi différents que celui du Soldat du Front (Orages d'acier), du Travailleur, du Rebelle (avec le thème du "recours aux forêts") et de l'Anarque (Eumeswil).
Pour en parler, Alain de Benoist reçoit, dans ce nouveau numéro des "Idées à l'endroit", deux spécialistes de sa vie et de son œuvre : Isabelle Grazioli-Rozet, maître de conférences à l'Université de Lyon, et le germaniste François Poncet, traducteur de plusieurs ouvrages de Jünger.