Les métamorphoses contemporaines de Dieu. Avec Jean-François Colosimo sur KTOTV.


(0)
134 Vues
0 commentaire
12.03.2020

Éditeur chevronné (il est l'actuel directeur de la maison d'édition le Cerf et ancien président du Centre national du livre), documentariste, essayiste de talent, catholique converti à l'orthodoxie, Jean-François Colosimo a développé une oeuvre d'historien et de philosophe des religions.
Il nous raconte ici comment son parcours l'a amené à s'intéresser particulièrement aux métamorphoses contemporaines de Dieu en revenant longuement sur son livre La Religion française (Le Cerf, 2020).

Émission "Conversations philosophiques", animée par François Huguenin.

Les jeux de pouvoir dans le miroir de la littérature. Avec Emmanuel Godo pour Libres Detours.


(0)
35 Vues
0 commentaire
20.06.2019

La littérature est un pouvoir, celui qu'exerce l'écrivain par l'usage mystérieux des mots, par vocation artistique. A contrario, l'exercice du pouvoir se reflète également dans la littérature, par le choix des objets littéraires et les stratégies sémiotiques employées par les écrivains pour traiter leur sujet.
L'écrivain et professeur de littérature qu'est Emmanuel Godo nous parle des intrications réciproques de ces différents niveaux de pouvoir qui influent sur le réel et sur le sens que nous lui donnons.

Kant réaliste. Avec Bernard Bourgeois à la Librairie Tropiques.


(0)
51 Vues
0 commentaire
02.2020

Dans l'histoire de la philosophie, le réalisme désigne la position qui affirme l'existence d'une réalité extérieure indépendante de notre esprit. Cette position affirme également que le monde est une chose et que nos représentations en sont une autre.
Depuis l'interpréation douteuse qu'en a proposé Fichte, Kant est resté assigné à la catégorie des idéalistes.
Bernard Bourgeois, grand spécialiste de l'histoire de la philosophie allemande moderne, entend ici démontrer que Kant appartient pourtant bien à la tradition réaliste lorsqu'il est compris correctement, et que sa philosophie s'oppose même frontalement à l'idéalisme et à ses conséquences les plus néfastes.

Réflexions sur le couillonavirus. Avec Alain Soral pour E&R.


(0)
82 Vues
0 commentaire
25.03.2020

Alors que la France entière subit les mesures de confinement total décidées par un gouvernement qui minimisait les risques posés par le Coronavirus il y a encore quelques semaines, il est temps de s'interroger de manière globale sur le sens de cet événement sanitaire doublé d'une expérience d'ingénierie sociale à grande échelle.

 - 0'00'45 : comment se passe le confinement ?
 - 0'02'53 : l'Europe n'existe pas
 - 0'04'46 : les frontières, c'est quand on veut !
 - 0'06'50 : du libéralisme libertaire au libéralisme autoritaire
 - 0'11'38 : les réactions chinoise et russe
 - 0'17'38 : la réaction française
 - 0'26'22 : approche hystérique ou raisonnée de la statistique
 - 0'35'41 : la communauté organisée qui tient la France
 - 0'41'39 : demain, les réquisitions et le travail forcé ?
 - 0'45'45 : la situation italienne
 - 0'48'46 : vers la disparition de l'argent liquide et de l'épargne privée ?
 - 0'53'31 : Nouvel Ordre Mondial sataniste versus dissidence, multipolarité et chloroquine
 - 1'08'51 : le courage de nommer l'ennemi

Les leçons d'une crise annoncée depuis les origines de l'Eglise. Avec Maxence Hecquard au Centre d'Etudes et de Prospective sur la science.


(0)
118 Vues
0 commentaire
28.09.2019

La crise terrible qui ébranle aujourd'hui l'Église catholique et, par ricochet, nos sociétés, est prophétisée en plusieurs lieux de la Bible, notamment dans le livre de Daniel et dans l'Apocalypse. Le philosophe Maxence Hecquard commente ces textes à la lumière des Pères de l'Église et des théologiens médiévaux, dont certains peu connus tel saint Béat de Liébana (8ème siècle).
On comprend alors le sens et l'issue probable d'une telle crise...

Pages arrachées. Avec Sylvain Tesson sur France Culture.


(0)
145 Vues
0 commentaire
10.2019

Souvent à pied, parfois à cheval, en side-car ou à vélo, Sylvain Tesson parcourt le monde depuis presque trente ans. Parcours solitaire, la plupart du temps, favorisant le déploiement des ressources intérieures et les rencontres insolites. En témoignent les nombreux récits publiés depuis 1996. Sylvain Tesson s'inscrit donc dans la tradition des écrivains voyageurs, tels que le firent à leur époque Nicolas Bouvier ou Bruce Chatwin.
Mais, à l'instar de ses célèbres homologues, sa production littéraire ne se réduit pas aux seuls récits de voyage. Nous y trouvons également des essais et des recueils de nouvelles. C'est cette partie spécifique de son œuvre qui nous est donnée ici à entendre. Parce que moins connue, plus confidentielle, et pourtant indispensable pour mieux saisir à la fois l'homme et l'écrivain...

Réparer les divans. Avec Alain Ehrenberg sur France Culture.


(0)
240 Vues
0 commentaire
16.01.2017

Certains oracles prédisent que ce troisième de lundi de janvier sera le jour le plus déprimant de l'année : une météo exécrable, un salaire qui n'arrive pas et des bonnes résolutions qu'on foule déjà allègrement du pied le jour de l'an à peine passé. Des doutes pèsent sur la réalité de ce "blue Monday", mais quelques précautions s'imposent cependant.
Alain Ehrenberg, accompagné de Sarah Chiche, Caroline Eliacheff et Christophe André, nous aide à diagnostiquer ce qu'il en est du monde psy – psychologues, psychanalystes, psychiatres, psychothérapeutes. Il est question de santé mentale, de troubles psychiques, de dépression et d'angoisse, mais aussi de bien-être, de thérapie, d'accompagnement et de méditation...

Émission "L'Invité des Matins", animée par Guillaume Erner.

Echanges libres. Avec Pierre-Yves Rougeyron et Adrien Abauzit pour Le club du Mercredi à Nancy.


(0)
130 Vues
0 commentaire
12.02.2020

Les gaullistes et les anti-gaullistes enterrent la hache de guerre pour une soirée, au nom de l'intérêt supérieur de la France !
L'avocat et fondateur des éditions Altitudes Adrien Abauzit rencontre Pierre-Yves Rougeyron, politiste et président du Cercle Aristote, pour un échange de haute volée.
Etat du milieu national et souverainiste, militantisme et guerre des idées, évolution du contexte politique à court et moyen terme : autant de questions qui trouvent des réponses complémentaires chez les deux intervenants.

Le Grand Empêchement. Avec Pierre Le Vigan au Cercle Aristote.


(0)
113 Vues
0 commentaire
12.2019

Pourquoi le monde de toutes les licences laisse-t-il un tel dégoût de vivre à beaucoup de nos contemporains ? Pourquoi le monde de l'abondance est-il un monde du manque à vivre ? Qu'est-ce qui empêche une vie réellement humaine alors que les conditions matérielles n'ont jamais été aussi favorables ?
C'est de ce "Grand Empêchement" que le philosophe Pierre Le Vigan nous parle en nous proposant une brillante analyse du monde contemporain et les moyens de le conjurer.

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(0)
138 Vues
0 commentaire
03.2020

Dans ce grand entretien, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique du mois de février de l'année 2020.
Une analyse où les actualités nationale et internationale sont passées au crible de l'intérêt français souverain.

PARTIE 1 : questions nationales
 - 00'00 : l'affaire Griveaux et les Municipales
 - 25'20 : la cérémonie des Césars
 - 36'30 : le Coronavirus
 - 47'15 : Maron invite l'OTAN sur l'Ile Longue

PARTIE 2 : questions internationales
 - 00'00 : la Grande Bretagne en Europe
 - 15'45 : sommet du budget de l'Union européenne
 - 18'10 : l'Allemagne en Europe
 - 23'50 : la défense européenne
 - 28'30 : la Méditerannée (Turquie, Grèce, migrants)
 - 39'00 : hommages

Les luttes de classes en France au XXIe siècle. Avec Emmanuel Todd à Montpellier.


(0)
118 Vues
0 commentaire
18.02.2020

Auteur d'une œuvre originale d'anthropologie historique, Emmanuel Todd est un des intellectuels français les plus brillants, les plus controversés aussi. Ses thèses ne passent jamais inaperçues et rencontrent l'intérêt d'un large public.
Dans son dernier essai, Emmanuel Todd évoque cette page nouvelle de l'histoire de France ouverte par Emmanuel Macron et les gilets jaunes, qui mêle "retour des luttes sociales et apathie politique, sursaut révolutionnaire et résignation devant les dégâts de l'euro, regain démocratique et menace autoritaire."
Il examine l'évolution de notre société depuis le début des années 1990 : démographie, inégalités, niveau de vie, structure de classe, performance éducative, place des femmes, immigration, religion, suicide… Et il dresse le tableau d'une France du XXIe siècle paralysée mais vivante, "où se côtoient et s'affrontent des dominés qui se croient dominants, des étatistes qui se croient libéraux, des individus égarés qui célèbrent encore l'individu-roi, avant l'inéluctable retour de la lutte des classes."

Une conférence menée par Régis Pénalva et qui s'inscrit dans "Les Mardis d'Ô".

La guerre sociale en France. Avec Romaric Godin au Lieu-dit à Paris.


(0)
94 Vues
0 commentaire
24.09.2019

Depuis des décennies, la pensée néolibérale mène une guerre larvée contre le modèle social français de l'après-guerre. La résistance d'une population refusant des politiques en faveur du capital a abouti à un modèle mixte, intégrant des éléments néolibéraux plus modérés qu'ailleurs, et au maintien de plus en plus précaire d'un compromis social. À partir de la crise de 2008, l'offensive néolibérale s'est radicalisée, dans un rejet complet de tout équilibre.
Emmanuel Macron apparaît alors comme l'homme de la revanche d'un capitalisme français qui jadis a combattu et vaincu le travail, avec l'appui de l'État, mais qui a dû accepter la médiation publique pour "civiliser" la lutte de classes. Arrivé au pouvoir sans disposer d'une adhésion majoritaire à un programme qui renverse cet équilibre historique, le Président fait face à des oppositions hétéroclites mais qui toutes rejettent son projet néolibéral, largement à contretemps des enjeux de l'époque. Le pouvoir n'a ainsi d'autre solution que de durcir la démocratie par un excès d'autorité. Selon une méthode classique du néolibéralisme : de l'épuisement de la société doit provenir son obéissance.