Les communes ukrainiennes en 1919-1920. Avec Eric Aunoble pour Table Rase à Lyon.


(0)
144 Vues
0 commentaire
15.11.2017

Chose méconnue, en Ukraine entre 1919 et 1920, les paysans les plus pauvres se sont organisés en communes exigeant le communisme tout de suite. Et cela avec le soutien du parti Bolchevik !
S'organisant dans les propriétés de la grande bourgeoisie foncière, les communes surprennent par leur avant-gardisme social, même si ce n'était pas toujours réellement appliqué. Les femmes et les jeunes y avaient les mêmes droits que les hommes, les tâches ménagères et d'entretiens étaient partagés par tous et les décisions étaient collectives. Ces communes montraient alors toute la capacité créative de la classe ouvrière.
C'est cette aventure que nous conte Eric Aunoble, aventure qui ne dura que quelques mois avant d'être renversée par les contre-révolutions. Tout d'abord la blanche, celle des partisans du Tsar, qui écrasèrent par la force et le meurtre les communards. Puis par les paysans "moyens" et koulaks qui reprochaient aux communes d'avoir des terres supplémentaires, pour finir par être délaissée par le parti Bolchevik, qui préféra mettre en avant les Sovkhozes, moins impopulaires.

Questions après la conférence :
 - 1'10'34 : pouvez-vous revenir sur la commune de 3 personnes ?
 - 1'12'28 : est-ce les communistes ou les communes qui vont impulser les réquisitions ?
 - 1'14'36 : est-ce qu'il y a des coordinations de communes ?
 - 1'16'20 : est-ce qu'il y a eu des résistances lors de la réquisition des terres ?
 - 1'17'49 : les anciens propriétaires terriens vont-ils revenir plus tard ?
 - 1'18'25 : les grands propriétaires terriens ont-ils fuit vers l'Europe de l'Ouest ?
 - 1'21'17 : qu'est-il advenu des communes après la victoire de l'armée rouge ?
 - 1'24'20 : que sont devenus les grands domaines qui étaient des communes après 1919-1920 ?
 - 1'26'05 : quels sont les différences entre les soviets et les communes ?
 - 1'31'06 : les assemblées de plusieurs heures sont-elles habituelles dans les communes ?
 - 1'33'32 : pourquoi les communes ont-elles durées aussi peu de temps ?
 - 1'36'52 : pouvez-vous revenir sur l'antisémitisme en Ukraine dans ces années ?
 - 1'43'22 : quel fut le rôle du BUND ?
 - 1'48'06 : est-ce qu'il y avait des différences entre les communes du Sud de l'Ukraine et celles du Nord ?
 - 1'53'49 : pouvez-vous revenir sur la réception actuelle de la révolution en Russie et en Ukraine ?

Inspiration algérienne. Avec Pierre Mari et Juan Asensio sur Radio Courtoisie.


(0)
246 Vues
0 commentaire
12.04.2017

C'est à l'occasion de la sortie du roman Les Sommets du monde que nous rencontrons Pierre Mari, son auteur, en compagnie du critique littéraire Juan Asensio.
Ce roman nous transporte dans les années 1960, lors des derniers sursauts de l'Algérie française, à travers la vie et le quotidien d'un jeune homme pied-noir et de son entourage, qui se retrouvent bien malgré eux témoins de la chute de leur monde.
Un roman touchant et dérangeant, au style remarquable.

Émission du "Libre Journal des débats", animée par Charles de Meyer.

Karl Marx : discussion de méthode autour de l'Idéologie allemande. Avec Francis Cousin pour Critique Communiste.


(0)
181 Vues
0 commentaire
06.2019

C'est en compagnie de Francis Cousin que les grands thèmes de L'idéologie allemande de Marx et Engels sont passés en revue, nottament les questions de méthodologie.
Sens de l'histoire, idéologie, production : ces concepts clés doivent être maîtrisés pour nous autoriser un regard radical et critique sur la dynamique sociale qui est la nôtre.

La Disputatio : Etienne Chouard et Charles Gave débattent sur TV Libertés.


(0)
132 Vues
0 commentaire
06.2019

Quelle est l'origine de la crise économique qui appauvrit notre nation ? Quels sont les causes de l'incurie de notre classe politique ? Quels changements institutionnels devons-nous mettre en oeuvre pour que le peuple puisse recouvrer la souveraineté qui lui a été confisquée ? Quel est le rôle de l'État en matière économique et sociale ?
Deux personnalité soutenant la révolte des Gilets Jaunes, l'économiste Charles Gave et le professeur Etienne Chouard, se retrouvent pour confronter leurs visons du monde.
Libéralisme contre démocratie radicale, trouverons-ils des terrains d'entente, au-delà des incompréhensions et des oppositions de fond ?

Émission "Politique & Eco", animée par Olivier Pichon et Pierre Bergerault.

Contre le libéralisme. Avec Alain de Benoist sur Radio Courtoisie.


(0)
152 Vues
0 commentaire
12.03.2019

Une société libérale est une société où dominent la primauté de l'individu isolé, l'idéologie du progrès, l'idéologie des droits de l'homme, l'obsession de la croissance, la place disproportionnée des valeurs marchandes, l'assujettissement de l'imaginaire symbolique à l'axiomatique de l'intérêt. Le libéralisme a acquis en outre une portée mondiale depuis que la mondialisation a institué le capital en tant que réel sujet historique de la modernité. Il est à l'origine de cette mondialisation, qui n'est jamais que la transformation de la planète en un immense marché. Il inspire ce qu'on appelle aujourd'hui la "pensée unique" libérale-libertaire. Et bien entendu, comme toute idéologie dominante, il est aussi l'idéologie de la classe dominante.
Le libéralisme est une doctrine philosophique, économique et politique, et c'est comme tel qu'il doit être étudié et jugé. Le vieux clivage droite-gauche est à cet égard de peu d'utilité, puisque la gauche morale, oubliant le socialisme, s'est ralliée à la société de marché, tandis qu'une certaine droite conservatrice ne parvient toujours pas à comprendre que le capitalisme libéral détruit systématiquement tout ce qu'elle veut conserver.
Alain de Benoist nous propose d'aller à l'essentiel, au coeur de l'idéologie libérale, à partir d'une analyse critique de ses fondements, c'est-à-dire d'une anthropologie essentiellement fondée sur l'individualisme et sur l'économisme - celle de l'Homo oeconomicus.

Émission "Libre journal de la nouvelle droite", animée par Thomas Hennetier.

Le pouvoir en question. Avec Juan Branco et Michel Onfray sur RT France.


(0)
160 Vues
0 commentaire
05.06.2019

Vivons-nous sous une nouvelle forme de dictature ? Les Gilets jaunes sont-ils le mouvement de révolte qui annonce la révolution à venir ?
Le philosophe Michel Onfray et l'avocat Juan Branco sont réunis pour confronter leur compréhension des logiques de pouvoir aujourd'hui à l'oeuvre en France et, plus largement, dans l'Union européenne.

Émission "Interdit d'interdire", animée par Frédéric Taddeï.

L'histoire politique de l'alimentation et le "mieux manger". Avec Paul Ariès à Lons-le-Saunier.


(0)
103 Vues
0 commentaire
27.01.2017

Que nous apprend l'alimentation préhistorique sur la division des sociétés ? Que devons-nous encore aux conceptions politiques des tables mésopotamiennes égyptiennes, grecques ou romaines, au-delà de la question des banquets ? Comment et pourquoi les tables gauloises ont-elles été balayées par l'alliance politique entre l'église catholique et les nouveaux maitres issus des grandes invasions ? En quoi le système politico-religieux féodal a-t-il structuré durablement notre table ? Pourquoi et comment la monarchie absolue a-t-elle du inventer sa propre conception de la table ? Quelles furent les conceptions révolutionnaires de la table ? Pourquoi la république a-t-elle imposé la pomme de terre contre  "l'arbre à pain" (chataignier) ? Quelles furent dans l'histoire les grandes utopies alimentaires ?
Il existe déjà de nombreuses histoires sociales, culturelles, religieuses, économiques, techniques de l'alimentation mais aucune histoire "politique" de la table. C'est cette histoire politique que retrace Paul Ariès en expliquant "ce que manger veut dire" du point de vue de la constitution d'une société, de ses rapports de pouvoir et de domination.

La fin de la démocratie. Avec Eric Guéguen au Cercle Aristote.


(0)
634 Vues
0 commentaire
11.05.2015

Qu’est-ce, réellement, qu’une démocratie ? En existe-t-il de nos jours ? Est-elle seulement possible dans des pays de dizaines de millions d’habitants ?
À trop vouloir aménager en conséquence l’idée que l’on s’en fait, n’en a-t-on pas dénaturé les principes ? D’ailleurs, n’est-elle pas trop exigeante pour un monde de consommateurs compulsifs ? Le principe majoritaire n’est-il pas en soi commercial avant d’être politique ?
Chaque question en amenant une autre, c’est finalement beaucoup de nos certitudes qu'Eric Guéguen ébranle tout au long de son exposé. Leur remise en cause laisse entrevoir que la crise actuelle est politique avant d’être économique.
Eric Guéguen dresse un constat d’impuissance et nous soumet l’esquisse d’une nouvelle façon de faire de la politique et d’appréhender son objet.

Etats-Unis vs Europe : la guerre des droits aura bien lieu. Avec Hervé Juvin, Renaud Beauchard et Eric Maulin pour la Revue Eléments à Paris.


(0)
372 Vues
0 commentaire
21.10.2017

Voici les trois principales interventions du colloque organisé par la revue Eléments et consacré à "la guerre des droits".
On peut y entendre les exposés de l'essayiste Hervé Juvin sur l'extraterritorialité du droit américain, Renaud Beauchard, avocat, sur les controverses autour du règlement des différends entre Etats et investisseurs et enfin Eric Maulin, professeur de droit public à Strasbourg, sur l'opposition entre droit continental et Common Law anglo-saxonne.
Un sujet qui tend à devenir l'un des enjeux majeurs du contrôle de la mondialisation économique et politique de notre monde.

Bernanos, encore une fois. Avec Juan Asensio et Henri Quantin sur Radio Courtoisie.


(1)
196 Vues
1 commentaire
30.01.2019

Bernanos. Un monarchiste qui jamais ne s'inclina devant la loi du nombre. Un catholique gallican en rupture avec les accommodements du clergé. Un anticapitaliste de droite, porté par des exigences de courage, d'honneur, de partage et de justice. Enfin, un homme qui ne s'est jamais renié, n'a jamais changé de nature, accomplissant avec ferveur une existence et une œuvre éclatantes, ensemble portées par la passion de la liberté.
Dans cette émission, le critique littéraire Juan Asensio et le professeur Henri Quantin entendent restituer à Bernanos sa vérité profonde.

Émission du "Libre Journal du soir", animée par Charles de Meyer.

L'Europe et le retour des Nations. Avec Eric Zemmour pour le Multipolar World Institute à Bruxelles.


(0)
139 Vues
0 commentaire
22.02.2019

Erasmus, vivre ensemble, auberge espagnole... Alors que, partout, les nations reviennent sur le devant de la scène internationale d'un monde multipolaire, l'Union européenne reste cantonnée à l'impuissance et à la misère de ses mantras qu'elle invoque pour conjurer le retour du tragique dans les relations internationales.
Sont évoqués à longueur de temps par les journalistes de la presse institutionnelle, pêle-mêle, le nationalisme, le protectionnisme, et le retour aux années 30 comme autant d'épouvantails visant à masquer le réel des rapports de force.
Alors : quel destin pour l'Europe ? Quel avenir pour la France ? Saurons-nous faire face à la réalité de l'Histoire et se fera-t-elle sans nous ?

Pourquoi combattre ? Avec Pierre-Yves Rougeyron sur Méridien Zéro.


(0)
123 Vues
0 commentaire
22.03.2019

C'est en compagnie de Pierre-Yves Rougeyron, président du Cercle Aristote, qu'est évoqué le bréviaire souverainiste Pourquoi combattrequi vient de sortir aux éditions Perspectives Libres.
L'occasion de faire le point sur les convergences (nombreuses) et les thèmes qui font encore débat au sein de la "dissidence"...

Émission "La Méridienne", animée par Wilsdorf et Jean-Louis Roumégace.