La Guerre d'Espagne. Avec Henri Guillemin au Centre d'Action Culturelle de Mâcon.


(0)
12 Vues
0 commentaire
10.10.1979

L'historien Henri Guillemin nous offre un exposé du contexte historique dans lequel la Guerre d'Espagne s'est inscrite. Il rappelle d'abord l'aide politique et militaire que Franco reçut de Mussolini et d'Hitler, mais aussi le télégramme de félicitations que le pape Pie IX adressa à Franco après avoir salué sa "croisade" dès septembre 1936, et s'efforce ensuite d'expliquer la non-intervention du gouvernement du Front Populaire de Léon Blum.
Dans un second temps, ce sont les positions prises par les grands écrivains français qu'il détaille : Paul Claudel et Henri Bordeaux applaudissent à la victoire de Franco, rejoignant Maurras, Raymond Cartier et Mauriac qui déclenchèrent alors une campagne de presse violente.
Pour terminer il évoque le courage de Georges Bernanos qui s'indigne publiquement contre cette guerre dans Les Grands Cimetières sous la lune et l'engagement de Malraux.

Carl Schmitt : l'opposition terre/mer. Avec Rachid Achachi à l'Université Euro Méditerranéenne de Fès.


(0)
83 Vues
0 commentaire
21.09.2022

L'homme est un Terrien. C'est la raison pour laquelle il a appelé Terre, et non pas Mer, la planète sur laquelle il vit. La Terre est faite de territoires distincts les uns des autres, séparés par des frontières. L'autorité proprement politique est celle qui s'exerce sur un territoire. La Mer, au contraire, ignore les limites et les frontières naturelles, elle ne connaît que des flux et des reflux. Elle est le modèle de l'activité commerciale, alors que l'existence politique a un caractère purement tellurique.
L'histoire, selon Carl Schmitt, est avant tout l'histoire d'une lutte séculaire entre les puissances maritimes et les puissances terrestres et continentales. L'Angleterre, au XVIe siècle, a été la première à s'engager sur la voie de l'existence maritime. L'opposition Terre-Mer a dès lors revêtu un caractère géopolitique, qui a exercé une influence essentielle sur l'évolution du droit et des relations internationales.

Les trahisons de Mélenchon. Avec Georges Kuzmanovic pour Livre Noir.


(0)
141 Vues
0 commentaire
29.06.2022

Président du mouvement politique République souveraine, Georges Kuzmanovic n'a pas réussi à se présenter à la dernière élection présidentielle. En 2018, cet ancien porte-parole de Jean-Luc Mélenchon quittait la France Insoumise, regrettant son flou sur l'Union européenne et sa stratégie wokiste. Spécialiste de géopolitique, il analyse aussi très finement les conséquences dramatiques de la guerre en Ukraine.

 - 0'00'31 : Présentation
 - 0'01'24 : Citation de François Ruffin sur Jean-Luc Mélenchon
 - 0'04'34 : Changement de stratégie de LFI ?
 - 0'13'28 : Immigration, islamisme, sécurité, thèmes tabous à gauche
 - 0'19'36 : Passage de la lutte des classes à la lutte des races ?
 - 0'20'17 : Votre gauche est-elle minoitaire ?
 - 0'22'56 : Qui défend aujourd'hui la France périphérique ?
 - 0'23'44 : Marine Le Pen se présentait comme la présidente du pouvoir d'achat
 - 0'25'51 : François Ruffin sur l'insécurité du quotidien
 - 0'32'33 : Découragé de la défaite aux présidentielles ?
 - 0'36'28 : Où vous situez-vous ?
 - 0'42'15 : C'est quoi être souverainiste aujourd'hui ? C'est être pour le Frexit ?
 - 0'46'11 : Georges Kuzmanovic, un espion de Poutine ? Pro-russe ?
 - 0'52'59 : Evolution de la guerre en Ukraine
 - 1'07'54 : Faut-il continuer à envoyer des armes à l'Ukraine, quitte à prolonger le conflit ?
 - 1'18'05 : Comment analysez-vous le rôle de la diplomatie française ? Quel devrait-être le positionnement de la France ?
 - 1'20'51 : La centaine d'heures de discussions d'Emmanuel Macron avec Vladimir Poutine
 - 1'23'18 : Faudrait-il proposer une conférence de la paix ?

Le plan américain pour démanteler la Russie. Avec François Asselineau pour l'Association Dialogue Franco-Russe.


(0)
117 Vues
0 commentaire
07.09.2022

Fondateur et président de l'UPR, ancien candidat à l'élection présidentielle, François Asselineau évoque la guerre en Ukraine et les racines du conflit, racines qui datent au moins de 2014. Il est en effet de la première importance de comprendre les menées impérialistes des Etats-Unis qui, depuis plusieurs dizaines d'années, appliquent méthodiquement le principe du "diviser pour régner" en s'évertuant à désintégrer les ensembles politiques qui pourraient contester sa prééminence sur la scène internationale.
Quelle position prendre alors pour aller vers la paix ? La meilleure feuille de route serait une médiation dans laquelle l'Ukraine respecte un point fondamental : établir une position neutre vis-à-vis de l'OTAN, l'Union européenne et le monde occidental.

La Russie sans oeillères. Avec Aymeric Monville à Nice.


(0)
187 Vues
0 commentaire
06.08.2022

La censure de l'ensemble des médias russes, phénomène qui n'avait pas d'équivalent en France depuis au moins la guerre d'Algérie, nous ramène au temps des ciseaux d'Anastasie de la guerre de 14, des "bobards" pour l'arrière et de la propagande de guerre, alors que c'est précisément dans ces temps critiques que nous aurions le plus besoin d'informations.
Aymeric Monville nous aide à porter un regard critique sur nos médias dominants et rétablir les faits concernant la Russie actuelle, la russophobie, la guerre en Ukraine, ses origines, les sanctions qui se retournent contre nous-mêmes, le tournant monétaire, politique, géopolitique actuel.
Pourtant, il ne donne pas en exemple le système politique ayant Vladimir Poutine à sa tête. Il n'est pas pro-russe, il est pro-vérité. Il ne prône aucune guerre mais rappelle, comme le disait Goya que "le sommeil de la raison enfante les monstres" et que, plus que jamais, nous avons besoin d'analyser et de comprendre.

Une conférence organisée par la fédération de la jeunesse communiste de France des Alpes-maritimes.

Entretien d'actualité. Avec Michel Drac pour France Patrie.


(0)
358 Vues
0 commentaire
16.09.2022

Analyste politique et prospectiviste bien connu, Michel Drac s'est retiré depuis quelque temps du paysage médiatique.
L'occasion est donc rare de revenir en sa compagnie sur l'actualité des relations internationales, la situation intérieure française et l'évolution très rapide du contexte économique mondial.
Un entretien en forme de bilan des années Covid-19 qui tente d'esquisser quelques pronostics pour les mois/années à venir.

Retour Sur l'Année 2021/2022. Avec Pierre-Yves Rougeyron pour le Cercle Aristote.


(0)
299 Vues
0 commentaire
08.2022

Les grandes vacances sont une bonne occasion de s'interroger sur ce qui a marqué l'année 2021/2022 sur le plan politique et au niveau des relations internationales. Et dans un monde où une information en chasse une autre, il est plus que nécessaire de revenir calmement sur ces événements importants qui continueront de marquer l'avenir proche de leur empreinte.
C'est en compagnie du politiste Pierre-Yves Rougeyron que nous procédons à cette retrospective.

Russie : la guerre contre l'Occident collectif. Avec Jean-Robert Raviot pour la Nouvelle Action Royaliste.


(0)
278 Vues
0 commentaire
11.05.2022

Docteur en sciences politiques, professeur de civilisation russe contemporaine, Jean-Robert Raviot étudie et explique la logique du pouvoir en Russie, ainsi que ses divers courants d'opposition, depuis l'effondrement de l'URSS.
Et alors qu'une "opération spéciale" a été lancée en Ukraine, il s'attache ici à restituer la logique de cette guerre ainsi que que ses conséquences présentes et futures sur le système politique russe.