Les mythes fondateurs du choc des civilisations. Avec Youssef Hindi pour Culture Populaire à Nice.


(0)
246 Vues
0 commentaire
24.09.2016

Bien que les travaux présentés dans le premier ouvrage de Youssef Hindi sur la genèse messianique du sionisme ont désormais fait la lumière sur les origines et les finalités de la stratégie du Choc des civilisations, il restait un certain nombre de questions en suspens quant à l’Islam en tant que religion, civilisation et empires successifs. Et ce d’autant plus que la propagande occidentaliste propose le plus souvent une vision déformée et simpliste, brouillant très largement la perception qu’ont les populations de culture chrétienne de l’une des religions les plus importantes de l'histoire humaine.
Il s’agira ici non pas de se lancer dans une déconstruction systématique des innombrables mythes (souvent fantaisistes) qui ont été forgés dans des contextes politiques, géopolitiques et historiques spécifiques, mais de vérifier ou d’infirmer les plus importantes accusations portées à l’encontre de l’Islam. Accusations sur lesquelles s’appuie d’ailleurs essentiellement la stratégie du Choc des civilisations.

Partie 1 – Intervention
 - 00’01 – Sommaire et énumération des chapitres et conférences à venir
 - 03’50 – L’origine abrahamique de l’islam
 - 06’24 – L’islam ou le mythe d’une religion violente et guerrière
 - 08’55 – Le vrai statut des non-musulmans en islam
 - 11’25 – L’expansion de l’islam hors d’Arabie
 - 13’00 – Les anciennes alliances islamo-chrétiennes
 - 16’40 – La réalité de l’Empire ottoman
 - 18’07 – L’éclatement de l’Empire ottoman de l’intérieur par l’ingérence occidentale qui se finalise avec la Première Guerre mondiale et les accords de Sykes-Picot
 - 19’50 – La femme en islam
 - 26’20 – Différences entre les devoirs en islam et les lois coraniques
 - 28’35 – Mise en évidence du mensonge sur l’âge d’Aïcha, la seconde femme du prophète Muhammad
 - 29’28 – La destruction du religieux par la laïcité, outil du sabbato-frankisme

Partie 2 – Les questions du public
 - 00’01 – Réponse à Zemmour sur la France et l’islam
 - 02’25 – L’absence de sérieux des écrivains, journalistes et intellectuels mainstream
 - 06’50 – L’Islam n’est pas une nouvelle religion, le Coran est un rappel des lois divines
 - 13’50 – Ce sur quoi les juifs, chrétiens et musulmans sont d’accord sur le plan théologique
 - 15’20 – Le miracle de l’expansion de l’islam
 - 15’50 – Analyse historique de la période des Omeyyades
 - 17’35 – Genèse du sionisme via le plan messianique de la destruction d’Edom et d’Ismaël
 - 23’50 – La duperie du mouvement assimilationniste juif "haskala", représenté par Éric Zemmour
 - 27’30 – Le noachisme sous rabbinat ou l’après-destruction d’Edom et d’Ismaël dans une ONU des religions
 - 30’00 – la censure du système médiatique par absence de dialogue avec les associations représentatives des communautés comme le CRIF et autres
 - 32’20 – le rapprochement entre islam et christianisme pour contrer le choc des civilisation
 - 35’30 – le mensonge des guerres dites "de religion"
 - 36’30 – Une certaine théologie et idéologie messianiques influent sur le politique et le géopolitique
 - 37’40 – Ceux qui ont tout à gagner dans la destruction de la Syrie sont clairement identifiables
 - 38’00 – Le judéo-christianisme est une invention élaborée par la kabbale rabbinique au XVIe siècle
 - 41’00 – Quel avenir pour la France, allons-nous vers une guerre civile ?
 - 44’50 – Le rapprochement de la France avec la Russie est-il possible ?
 - 46’00 – Selon BHL, l’Algérie est un verrou qu’il faut absolument faire sauter, comme pour la Libye
 - 49’50 – Le réel projet messianique porté par le Nouvel Ordre mondial est de hâter l’arrivée du "mashiah" (Antéchrist)

Vers une privatisation des océans. Avec Yan Giron à la Maison de la Mer à Lorient.


(0)
222 Vues
0 commentaire
08.12.2014

Actuellement, la pêche lorientaise subit des attaques en réputation concernant la pêche au chalut des grands fonds. Au-delà du bien fondé ou non de cette campagne, qui n'est pas l'objet de cette présentation, il est intéressant de caractériser les acteurs qui ont piloté ce mouvement, les trusts caritatifs US.
Yan Giron, consultant privé spécialisé en pêche maritime professionnelle, rappellr en quoi les trusts caritatifs aujourd'hui participent d'un mouvement global de l'accaparement des Océans, au même titre que les multinationales industrielles ; comment ils fonctionnent, génèrent leurs fonds et se rémunèrent ; quelles sont les techniques utilisées et en quoi elles participent d'un accaparement ; et les valeurs qui les guident.
Des pistes et des perspectives sont évoquées sur les nouvelles formes d'accaparement qui sont actuellement en préparation, notamment via la privatisation des droits à produire et les mécanismes de dettes environnementales.

La stratégie de tension au service des élites mondialisées. Avec Michel Drac sur TV Libertés.


(0)
227 Vues
0 commentaire
11.2016

Michel Drac, éditeur et essayiste, fondateur du site Scriptoblog, est spécialiste de géopolitique. Dans son ouvrage Triangulation, aux éditions Le Retour aux Sources, il revient au fil de trois conférences sur le concept de mondialisme.
A travers une discussion autour du terme d’ "empire", Michel Drac précise le rôle des élites mondialisées -qu’elles agissent dans le monde économique, médiatique ou politique- dans la perte de souveraineté des états.
Face à une époque complexe, l’auteur fait un parallèle avec la séquence historique italienne des années 70 et 80, en commentant une stratégie de tension diffusée en Europe et particulièrement en France, notamment face à l’islamisme radical.

42 ans de lutte de l'Occident contre Kadhafi. Avec Patrick Mbeko au Cercle Aristote.


(0)
249 Vues
0 commentaire
31.10.2016

Février 2011. Une insurrection armée éclate à l'Est de la Libye à la faveur de ce que la presse occidentale a baptisé le "printemps arabe". Plusieurs villes tombent aux mains de la rébellion, qui avec le soutien de l'OTAN, finit par renverser le colonel Mouammar Kadhafi, dirigeant de la Jamahiriya arabe libyenne. Le 20 octobre, les images épouvantables du corps ensanglanté, dénudé et sans vie du leader déchu seront fièrement exhibées dans les médias occidentaux comme un trophée. Comment en est-on arrivé là ?
Patrick Mbeko nous expose les logiques stratégiques qui ont guidé l'intervention militaire occidentale en Libye et démontre, à contrario de la rhétorique officielle et de nombreux "experts", que celle-ci est plutôt l'aboutissement d'un continuum historique qui prend son origine dès l'arrivée au pouvoir du colonel Kadhafi, le 1er septembre 1969.
Quatre décennies de guerres secrètes et de chasse à l'homme qui s’achèveront par l'exécution du leader libyen, au terme de sept mois de révolte savamment orchestrée par les pays de l'OTAN.

La France et la mer. Avec Pierre-Yves Rougeyron au Cercle Aristote.


(0)
204 Vues
0 commentaire
04.07.2016

Les analyses géopolitique actuelles ont souvent tendance à opposer les puissances terrestres et les puissances maritimes.
Mais dans quelle catégorie classer la France qui, en terme d'importance, se classe deuxième au niveau international dans la surface maritime sur laquelle s'exerce la souveraineté d'un état ? Peut-on faire l'impasse sur cette réalité ?
Dans une optique de puissance, devons-nous nous rabattre sur l'Europe et sa logique terrestre ou nous projeter sur les océans via nos territoires d'outre-mer ?

Quel avenir pour le sionisme sous Donald Trump ? Avec Youssef Hindi chez Christian Brosio sur Médias-Presse-Info.


(0)
281 Vues
0 commentaire
11.2016

L'historien des idées Youssef Hindi est interrogé par Christian Brosio au sujet de ses deux ouvrages sur l'histoire du sionisme et le choc des civilisations, publiés chez SIGEST.
La fin de l’entretien porte sur Donald Trump, et ce que sa présidence pourrait avoir comme conséquence sur ces deux thématiques. Mais l'étude de l'histoire des Etats-Unis d'Amérique ne laisse que peu d'espoir, les présidents isolationnistes ayant souvent été entraînés à la guerre à la suite de coups montés…

L'extraterritorialité du droit US. Avec Hervé Juvin et Christian Dargham au Cercle Droit et Liberté.


(0)
308 Vues
0 commentaire
08.03.2016

BNP, Total, Siemens : autant d’entreprises européennes poursuivies et sanctionnées à des milliards de dollars d’amende pour avoir violé, hors des Etats-Unis, le droit américain.
Se fondant sur de lointains éléments de rattachements et considérant que la réglementation américaine en matière d’embargo ou d’anti-corruption est applicable hors des Etats-Unis, les procureurs américains, lancent des poursuites contre les sociétés européennes les obligeant ensuite à transiger avec le Department of Justice et à s’acquitter d’amendes faramineuses, quand bien-même les opérations commerciales incriminées auraient été réalisées hors des USA par des entreprises européennes en conformité avec le droit européen.
La CJUE et la Commission Européenne tentent timidement de rendre les coups, condamnant les Google, Microsoft ou autre Apple sur le fondement du droit de la concurrence ou de la fiscalité.
Alors que le combat apparaît déséquilibré, peut-on voir dans cette extraterritorialité du droit la forme juridique de l’impérialisme américain ? Va-t-on vers une uniformisation mondiale du droit ? Comment les entreprises européennes peuvent-elle réagir et s’adapter ? L’UE doit-elle développer des mécanismes similaires ?
Autant de problématiques auxquelles Christian Dargham et Hervé Juvin tentent de répondre.

Zbigniew Brzezinski, stratège de l'empire. Avec Justin Vaïsse sur France Inter.


(0)
225 Vues
0 commentaire
08.01.2016

Justin Vaïsse vient présenter son livre dans lequel il se demande comment Zbigniew Brzezinski, un jeune immigré polonais et catholique, est devenu le stratège de la plus grande puissance du monde. Que révèle son parcours des évolutions de la géopolitique des Etats-Unis ?
Arrivé en 1938, par paquebot, à New York, alors qu'il a tout juste 10 ans, admis à Harvard en 1950, Zbigniew Brzezinski s'est rapidement fait connaître comme l'un des experts les plus influents des relations internationales et l'un des meilleurs soviétologues de son temps. Avec Henry Kissinger, il incarne cette génération d'intellectuels issus de l' "université de guerre froide" qui s'est imposée en politique étrangère contre l'establishment et la vieille élite WASP.
Sa carrière fulgurante le propulsera à la Maison Blanche comme conseiller à la Sécurité nationale du président Jimmy Carter, autre outsider de la politique. Dès lors, il ne cessera plus d'être consulté par les présidents américains jusqu'à Barack Obama, et son autorité dans le débat international se fera sentir sur tous les dossiers importants de notre temps, de la guerre d'Afghanistan à la chute du mur de Berlin, de l'intervention en Irak à la montée en puissance de la Chine.

Emission "Un jour dans le monde", animée par Nicolas Demorand.