Les affects de la politique. Avec Frédéric Lordon à la Sorbonne.


(0)
127 Vues
Enregistré le 18.01.2017
Posté le 07.03.2018
Durée : 1 heures 41 minutes 38 secondes


Description :
Que la politique soit en proie aux "passions", tout le monde l'accordera. Autrement malaisé serait de faire entendre que les affects constituent son étoffe même. La politique n'est-elle pas aussi affaire d'idées et d'arguments, et les "passions" ne sont-elles pas finalement que distorsion de cet idéal d'une politique discursive rationnelle ?
Le point de vue spinoziste bouscule la fausse évidence d'une antinomie entre les "idées" et les affects. On émet bien des idées pour faire quelque chose à quelqu'un - pour l'affecter. Et, réciproquement, les idées, spécialement les idées politiques, ne nous font quelque chose que si elles sont accompagnées d'affects. Faute de quoi, elles nous laissent indifférents.
En "temps ordinaires" comme dans les moments de soulèvement, la politique, idées comprises, est alors un grand jeu d'affects collectifs.

Une conférence qui s'inscrit dans le séminaire "Actualité de la philosophie et des sciences sociales" organisé par Geoffroy de Lagasnerie.



Philosophie politique Philosophie Economie Spinoza Marxisme Structuralisme Anthropologie Violence Nature Institutions Etat Démocratie Ecole de la régulation Désir Nation
Frédéric Lordon Sorbonne

En annexe :

Commentaires :