La question de l'identité en politique. Avec Philippe Forget au Cercle Aristote.


(0)
165 Vues
Enregistré le 29.05.2017
Posté le 12.06.2017
Durée : 1 heures 17 minutes 23 secondes


Description :
Spartacus était-il obsédé par son identité ? Non, il luttait pour sa liberté. Maintenant, le bavardage politicien s'affole entre "conflits identitaires" et "crises identitaires", identités "heureuses" ou "malheureuses". C'est autour des thèmes de liberté et de souveraineté que s'est nouée l'histoire politique de l'Occident moderne ; et c'est au travers des figures renaissantes de leur culture que les nations ont affirmé leur caractère. De quoi alors l'obsession identitaire est-elle le signe quand elle s'empare du discours politique au détriment de la liberté et de la créativité ?
La réflexion de Philippe Forget nous permet de comprendre comment les bouleversements migratoires et le retour du pouvoir religieux affectent notre conscience de la liberté.
Mais plus profondément, autant derrière l'assignation à l'origine que derrière le culte oblatif de l'Autre, il décrypte une crise de la volonté. Pour qui n'attend plus rien du monde, reste l'unique négation de soi.
Les puissances prométhéennes de la liberté et de la créativité surmonteront-elles le nihilisme que révèle l'obsession identitaire ?



Identité Philosophie politique Sens Sujet Conscience Histoire France Puissance Paul Ricoeur Philosophie Travail Action Peuple Culture Tradition Créativité Liberté
Philippe Forget Cercle Aristote

En annexe :

Commentaires :