Pas de Hold-Up sur nos libertés au nom de la santé ! Avec Pierre Le Vigan pour le Cercle Aristote.


(0)
166 Vues
0 commentaire
05.05.2020

Après la crise des Gilets jaunes et la peur qui s'est emparé du pouvoir, la pandémie du covid-19 a été une occasion inespérée, voire un prétexte pour mettre en place un contrôle sans précédent du peuple de France, au cours d'un stage grandeur nature d'accoutumance à la soumission, sans parler du (mauvais) spectacle de mensonges et d'abêtissement donné par le pouvoir.
L'urbaniste et essayiste Pierre Le Vigan revient en détail sur la manière calamiteuse dont le gouvernement français a géré la pandémie du coronavirus.

Émission "Entretien de la Quarantaine", animée par Maxime Le Nagard.

Coronavirus, le bilan. Avec Pierre-Yves Rougeyron au Cercle Aristote.


(0)
243 Vues
0 commentaire
07.2020

Politologue, directeur de la revue Perspectives Libres et président du Cercle Aristote, Pierre-Yves Rougeyron tire un premier bilan de la crise du coronavirus. Il souligne les ratés de la gestion de la crise sanitaire, ratés révelant ainsi un gouvernement démissionnaire composé de personnalités incompétentes, empêtrées dans de multiples conflits d'intérêts et incapables de décision.
Quelles leçons les souverainistes doivent-ils tirer de cet épisode catastrophique ?

Solidarnosc, entre mécontentement populaire réel et jeu géopolitique international. Avec Bruno Drweski au Cercle Aristote.


(0)
156 Vues
0 commentaire
27.07.2020

Les ouvriers polonais souhaitaient en août 1980 élargir les conquêtes sociales de la Pologne populaire et créer un syndicat garantissant la formation d'un socialisme autogestionnaire correspondant au niveau d'éducation atteint par la société. Mais les intellectuels révisionnistes, qui avaient auparavant développé des contacts étroits avec les élites occidentales, ont réussi à profiter de l'inexpérience politique des grévistes pour acquérir une influence sur la direction de Solidarnosc et devenir les intermédiaires obligés du pouvoir. Lequel pouvoir tentait de rétablir un minimum de confiance et d'ordre pour négocier avec les puissances capitalistes. Puissances qui ponctionnaient les richesses de la Pologne, tombée alors dans la spirale de l'endettement, tandis que les cercles réactionnaires occidentaux profitaient de la tension pour tenter de délégitimer le marxisme avec l'appui des gauches anticommunistes.
Ces objectifs contradictoires firent tomber le pays dans une instabilité pour laquelle la direction de Solidarnosc porte une grande responsabilité, ce qui a entraîné la proclamation de la loi martiale et cassé le syndicat en perte de légitimité. Sous couvert d'aide au syndicat réprimé, les partisans de la guerre froide ont pu financer et récupérer les structures résiduelles de Solidarnosc et ses dirigeants se sont alignés sur la logique néolibérale au moment où la nomenklatura postcommuniste envisageait de stabiliser sa domination en intégrant les réseaux de pouvoir mondialisés, ce qui déboucha sur les accords de la "table ronde" qui ont fait basculer la Pologne dans le capitalisme...

Les illusions économiques de l'Union européenne. Avec Charles-Henri Gallois au Cercle Aristote.


(0)
255 Vues
0 commentaire
22.06.2020

"J'étais pro-européen comme tout le monde. Parce que c'est comme ça. Parce que l'on vous répète du berceau à la tombe que l'Union européenne est formidable. Parce que, aimant les autres peuples européens, l'idée d'une union pouvait paraître a priori sympathique, vue rapidement de l'extérieur. Parce que l'on vous répète que la France serait trop petite seule dans la mondialisation. Parce que l'Europe, c'est la paix. Parce qu'en sortir serait la catastrophe.
Avec du recul et en creusant le fonctionnement de cette organisation politique, tous les arguments en faveur de l'UE sont pavloviens, basés sur des slogans et sur la peur.
Vous allez le comprendre : lorsque l'on analyse l'UE en profondeur et que l'on décide rationnellement qu'il vaut mieux s'en libérer, c'est un combat des faits face à un dogme. C'est d'ailleurs tout l'objet de ce travail, répondre au dogme, à la religion de l'UE, par des faits." Charles-Henri Gallois

Comment réaliser la transition écologique. Avec Philippe Murer au Cercle Aristote.


(0)
173 Vues
0 commentaire
29.06.2020

L'air du temps est à l'écologie et on peut s'en féliciter. Mais si tout le monde parle de communion avec la nature, de changements majeurs dans nos modes de production et de consommation, personne ne donne une définition précise de ces termes et le flou s'empare du débat public.
La transition écologique devient le prétexte à une écologie verbeuse, quand elle n'est pas punitive pour les plus faibles qui se retrouvent taxés indûment et qui finissent par se révolter comme nous l'ont montré les gilets jaunes.
Philippe Murer nous présente une méthode simple dans un programme détaillé pour faire une transition respectueuse de notre environnement, restauratrice de nos territoires, valorisante pour nos emplois et protectrice de l'avenir de nos enfants.
De l'agriculture bio à la crise de l'éolien, son travail propose des objectifs (comme le 100% bio) à travers une lecture thématique et accessible des grands problèmes écologiques (obsolescence programmée, artificialisation des sols, fin des énergies fossiles). Loin du capitalisme vert comme du catastrophisme incapacitant, ce programme nous montre le visage d'une écologie réconciliée avec le peuple et ambitieuse pour l'avenir.

Vladimir Poutine, président à vie ? Avec Romain Bessonnet au Cercle Aristote.


(0)
201 Vues
0 commentaire
13.07.2020

Vladimir Poutine est le visage de la Russie depuis plus de 20 ans. Il a été deux fois Premier ministre, quatre fois président. Ce 1er juillet, les Russes ont validé à 74,1% la réforme de la Constitution qui lui permet théoriquement de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2036.
Spécialiste de la Russie et de l'espace post-soviétique, Romain Bessonnet nous explique les enjeux de cette réforme et revient sur l'exercice poutinien du pouvoir qui s'inscrit dans le temps long, a contrario des pratiques occidentales.

Le monde d'après devra se faire sans eux. Avec Claude Rochet pour le Cercle Aristote.


(0)
261 Vues
0 commentaire
20.04.2020

Professeur des universités et spécialiste en intelligence économique, Claude Rochet revient dans cet entretien sur la manière dont la pandémie de coronavirus a été gérée en France, sur la responsabilité de l'Etat dans les décisions qui ont été prises ainsi que leurs conséquences sanitaires et économiques et enfin sur la méthodologie et le travail du professeur Raoult.
Un recul nécessaire afin de réfléchir à l'incurie de nos "élites" et aux moyens de recouvrer notre souveraineté.

Émission "Entretien de la Quarantaine", animée par Thomas Arrighi.

Comprendre l'Espagne d'aujourd'hui. Avec Nicolas Klein pour le Cercle Aristote.


(0)
243 Vues
0 commentaire
07.07.2020

Auteur d'un récent ouvrage destiné à constituer un véritable outil de compréhension de l'Espagne contemporaine, l'hispanisant Nicolas Klein nous invite à réfléchir au destin de ce grand voisin latin en nous introduisant aux grandes questions institutionnelles, politiques, culturelles, sociales, économiques et diplomatiques qui se posent aujourd'hui en Espagne.
Un savoir de base qui fait défaut à bon nombre de français alors que ce pays limitrophe, qui va compter de plus en plus dans le destin des nations européennes, a beaucoup à nous apprendre.