Modernité, héritage et progrès. Avec Alain Finkielkraut à Sciences-Po.


(0)
200 Vues
Enregistré le 23.04.2019
Posté le 24.05.2019
Durée : 1 heures 36 minutes 42 secondes


Description :
L'homme moderne ne se pense plus comme un héritier. Délié de tout ancrage et extrait de toute communauté, il entend se délivrer du donné et juge le passé avec sévérité. Le changement n'est plus dès lors un arrachement à la tradition, il est la tradition même.
Ce culte du mouvement et de l'innovation permanente, conjugué à la volonté moderne d'extirper la nostalgie du cœur des hommes, rend-il l'individu plus autonome et plus humain ou le soumet-il simplement à la force des choses ? Peut-on concevoir une démocratie post-nationale ? L'Union européenne, qui s'est construite comme un espace juridique et économique, n'est-elle pas minée de l'intérieur par son refus de concevoir l'Europe comme une civilisation singulière ?
C'est le philosophe et académicien Alain Finkielkraut, préoccupé par la modernité comme question philosophique, qui vient débattre et répondre à ces questions.

Une conférence organisée par l'association "Critique de la Raison Européenne".



Modernité Progrès Philosophie Humanisme Romantisme Subjectivité Nation Europe Culture Union européenne Identité
Alain Finkielkraut Sciences-Po Critique de la Raison Européenne

En annexe :

Commentaires :