Nietzsche et l'Europe. Avec Pierre Le Vigan pour le Cercle Aristote.


(0)
103 Vues
0 commentaire
03.2022

Quand Nietzsche pense à l'Europe, à quoi pense-t-il ? Certainement pas au mépris de ce qui n'est pas européen. Ce que Nietzsche aime dans l'Europe, c'est avant tout sa diversité.
Or, celle-ci lui semble alors menacée par les nationalismes étroits, nombrilistes, qu'il oppose aux grandes entreprises des géants de l'histoire, tel Napoléon.
Retour sur la question de Nietzsche et l'Europe en compagnie du philosophe Pierre Le Vigan, loin des clichés de droite et de gauche qui continuent d'être colportés.

La pensée de l'Occident. Avec Guillaume Travers sur Radio Courtoisie.


(0)
241 Vues
0 commentaire
14.12.2020

La transmission est en crise. Pour les Européens de notre temps, la tentation est grande de se laisser bercer par les écrans, les slogans publicitaires et le conformisme ambiant. De suspendre tout jugement critique. De cesser de penser.
Guillaume Travers vient de diriger en compagnie d'Alain de Benoist la Bibliothèque du jeune Européen, dans lequel sont présentés 200 essais du patrimoine intellectuel de notre continent pour "apprendre à penser".
Voilà une occasion rêvée pour déambuler dans l'histoire des idées et poser des jalons essentiels pour qui veut penser le monde, aiguiser sa pensée ou encore explorer des voies transversales et nouvelles.

Émission "Le monde de la philosophie", animée par Rémi Soulié.

Histoire économique de l'Europe. Avec Guillaume Travers sur Radio Courtoisie.


(0)
314 Vues
0 commentaire
15.09.2021

Après la chute de l'Empire romain d'Occident, l'Europe se rétrécit, livrée aux invasions, à l'insécurité, au délitement de ses institutions. Le féodalisme, mélange d'attachement à la terre et de serments liant les hommes, fut la réponse du Moyen Age à l'effondrement, et la source d'un renouveau éblouissant : édification des cathédrales et essor urbain, financement des croisades et de la Reconquista.
Les institutions féodales européennes - vassalité, corporations, interdit de l'usure, douanes intérieures, etc. - ont été caricaturées par les Modernes. Leur esprit nous est restitué par Guillaume Travers : celui d'un monde de communautés plus que d'individus, subordonné à des valeurs spirituelles et guerrières plutôt qu'à des intérêts matériels.
Entrer dans la société féodale, c'est donc trouver un contre-modèle au capitalisme libéral.

Émission du "Libre Journal des historiens", animée par Philippe Conrad.

1918 et la Grande Guerre. Avec Dominique Venner, Rémy Porte, Bernard Lugan et Pierre de Meuse sur Radio Courtoisie.


(0)
386 Vues
0 commentaire
13.11.2008

Le XXème siècle, mort en 1989, a vu le jour entre 1914 et 1918, fils de l'horreur et de l'imposture. La "Grande Guerre", cette catastrophe européenne, fut déclenchée et conduite par des barbons très convenables au nom des "valeurs éternelles" de la personne humaine, du droit, de la patrie et de la civilisation. Des tueries sans nom, la liquidation de générations entières de jeunes hommes, la naissance à l'Est de la tyrannie communiste, la destruction d'équilibres séculaires irremplaçables, le charcutage inique des nations d'Europe centrale pour complaire aux utopies ou aux ambitions de visionnaires égarés, sans oublier l'enfantement, vingt ans plus tard, d'un nouvel holocauste pire encore : voilà de quoi a accouché l'ère bourgeoise triomphante, héritière satisfaite de 1789.

Émission du "Libre Journal des historiens", animée par Philippe Conrad.

Ukraine-Russie : enjeux, pensées et perspectives d'un conflit. Avec Pascal Lassalle et Roubachoff sur Méridien Zéro.


(0)
397 Vues
0 commentaire
02.2022

Depuis une semaine, l'actualité internationale est entièrement occupée par la guerre qui fait rage en Ukraine. Et alors que les passions prennent souvent le pas sur la réflexion, les différents intervenants tentent de produire une analyse des enjeux et des perspectives du conflit.
OTAN, Ukraine, Russie, Europe : autant d'acteurs engagés dans un conflit complexe sur lequel il est plus que jamais nécessaire de poser un regard non-conforme.

Émission "La Méridienne", animée par PGL.

Europa ! les projets européens de l'Allemagne nazie et de l'Italie fasciste. Avec Georges-Henri Soutou pour la Nouvelle Action Royaliste.


(0)
252 Vues
0 commentaire
01.12.2021

Professeur émérite de l'université, l'historien Georges-Henri Soutou est d'abord connu pour ses ouvrages de référence sur les relations internationales à l'époque contemporaine. Il vient de publier un nouveau livre aux éditions Taillandier sous le titre Europa !, consacré aux projets européens de l'Allemagne nazie et de l'Italie fasciste.
Cette analyse renouvelée de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale permet de comprendre comment s'est organisée l'Europe de l'Ouest après 1945, en réaction contre les conceptions européennes des années trente et quarante mais aussi selon des continuités économiques, sociales et culturelles qu'il importe de préciser.

Nietzsche, généalogie du nihilisme européen et prophète d'une aurore régénératrice. Avec Rémi Soulié, Pierre Le Vigan sur Radio Courtoisie.


(0)
269 Vues
0 commentaire
30.01.2021

Il faut fréquenter Nietzsche ; le fréquenter, le méditer et mettre en oeuvre ses enseignements afin de comprendre quel est l'avenir de l'homme européen dans une société où les hommes érigés en modèles, en exemples à suivre, sont tous des figures du Dernier Homme.
Car en plus de présenter les origines de la déchéance des Européens et le chemin parcouru pour en arriver au Dernier Homme -des hommes forts de l'Europe antique affaiblis par la morale judéo-chrétienne en passant par le nihilisme européen-, Nietzsche nous révèle que le règne du Dernier Homme n'est pas inéluctable. Une renaissance de l'Europe est en effet possible.
L'Europe doit retrouver une aspiration à la puissance, c'est à cette condition seule qu'on assistera à la renaissance morale de notre civilisation. Cela nécessite la venue d'une nouvelle aristocratie, d'une élite d'hommes d'exceptions, dotés d'une volonté sans faille, qui auront choisi la morale des maîtres et non celle des esclaves.

Émission du "Libre Journal de la jeunesse", animée par Pascal Lassalle.

La chevalerie : histoire et idéal, par Julien Rochedy.


(0)
396 Vues
0 commentaire
11.2021

Est-ce que l'esprit médiéval nous parle encore ? Et d'ailleurs, quel est-il ? La chevalerie, qui l'incarne au plus haut point, est singulière à bien des égards : son éthique et sa noblesse sont des exemples de probité et de courage.
Retour sur une époque et un idéal qui doivent nous inspirer.

 - 0'00'00 : Introduction
 - 0'01'17 : Pourquoi la chevalerie
 - 0'03'01 : L'imaginaire médiéval
 - 0'05'24 : Le contraire du monde moderne
 - 0'07'03 : Les visiteurs et sa signification
 - 0'09'10 : Deux visions du monde
 - 0'10'45 : L'enfance de Vivien
 - 0'16'20 : Les vilains coups
 - 0'21'57 : Don Quichotte
 - 0'25'25 : Cervantès
 - 0'32'20 : La soif de chevalerie
 - 0'34'54 : Qu'est-ce qu'un chevalier ?
 - 0'38'40 : Engendré par l'insécurité
 - 0'45'23 : Un tank grâce aux étriers
 - 0'48'35 : Le monde paysan
 - 0'54'35 : La féodalité et la tradition libérale
 - 0'58'18 : Le pouvoir à visage humain
 - 1'01'41 : Inspirations romaines et germaniques
 - 1'06'50 : La chevalerie n'est pas la féodalité
 - 1'11'27 : Le rôle de l'Église
 - 1'18'50 : Les croisades et le sauvetage de l'Europe
 - 1'28'56 : Godefroy de Bouillon
 - 1'34'06 : L'enfance d'un chevalier
 - 1'41'39 : Différences avec l'éducation d'aujourd'hui
 - 1'46'55 : L'hygiène au Moyen-Âge
 - 1'49'24 : L'histoire de Doolin
 - 2'01'57 : Les 12 préceptes éducatifs
 - 2'20'55 : L'apprentissage
 - 2'22'19 : Le rapport au corps
 - 2'25'06 : Les épreuves et l'enfance de Charlemagne
 - 2'30'31 : L'entrée dans la chevalerie
 - 2'35'24 : L'adoubement par les femmes
 - 2'38'03 : La bénédiction chrétienne
 - 2'40'50 : Le lignage qui ne doit pas fausser
 - 2'42'05 : La fête
 - 2'43'06 : La vie quotidienne du chevalier
 - 2'44'25 : Les tournois
 - 2'51'05 : Les festins
 - 2'59'00 : La vitalité du Moyen Âge
 - 3'01'04 : La guerre
 - 3'03'15 : L'histoire de Guillaume
 - 3'12'49 : Le code de la chevalerie
 - 3'14'16 : I Commandement
 - 3'16'53 : II Commandement
 - 3'20'34 : III Commandement
 - 3'22'35 : IV Commandement
 - 3'25'19 : V Commandement
 - 3'27'24 : VI Commandement
 - 3'29'35 : VII & VIII Commandements
 - 3'30'53 : IX Commandement
 - 3'31'25 : X Commandment
 - 3'34'14 : Conclusion