Les stratégies de la tension, hier et aujourd’hui. Avec Michel Drac et Gabriele Adinolfi en Lorraine.


(0)
561 Vues
0 commentaire
25.01.2014

En s’appuyant sur la période qui va de 1965 à 1985, pendant laquelle la rue devint le terrain d’affrontement entre l’extrême gauche, l’extrême droite et les forces de l’ordre (et appellée communément "années de plomb"), Gabriel Adinolfi et Michel Drac abordent le thème brûlant de la stratégie de la tension.

La fin du Dollar. Avec Myret Zaki chez Pierre Jovanovic sur Radio Ici et Maintenant.


(0)
1062 Vues
0 commentaire
25.05.2011

Pour produire 14.000 milliards de revenu national (PIB), les Etats-Unis ont généré plus de 50.000 milliards de dette totale, qui leur coûte 4.000 milliards d’intérêts par an : le dollar est devenu la plus grande bulle spéculative de l’histoire et va s’effondrer prochainement.
Quant aux attaques à l’encontre de l’euro, elles ne sont qu’un écran de fumée pour masquer la faillite de l’économie américaine.
Ce sont les positions que soutient Myret Zaki dans son dernier livre "La fin du dollar".
Sa grille de lecture est ici utilisée dans cette nouvelle revue de presse économique, en compagnie de Pierre Jovanovic.

Laïcité et diversité religieuse. Avec Patrick Haenni et Rachad Antonius à l'Université Lyon 2.


(0)
583 Vues
0 commentaire
25.03.2010

La diversité croissante des options philosophiques et religieuses au sein de nos sociétés semble mettre en question les compromis laïcs que nous avons construits pour gérer le pluralisme des opinions et des croyances.
Le référendum suisse à propos des minarets a illustré la difficulté que les sociétés européennes éprouvent à légiférer sur cette matière.
Un débat très vif s'est également ouvert au Canada sur la compétence des tribunaux en matière religieuse.
Patrick Haenni, politiste suisse, et Rachad Antonius professeur de sociologie à l'UQAM (Montréal), nous aide à réfléchir à la régulation publique du pluralisme dans un cadre laïc à partir des situations singulières de la Suisse et du Canada.

La crise du dollar et le nouveau système monétaire international. Avec Norman Palma au Cercle Aristote.


(0)
506 Vues
0 commentaire
08.04.2013

On entend souvent dire aujourd'hui que la crise économique et financière qui déferle actuellement sur le monde n'était pas prévisible. Rien n'est plus faux.
À l'origine de la crise, il y a un Système Monétaire International profondément déréglé par le régime de l'étalon-dollar. Depuis plusieurs décennies, des esprits avertis avaient prévenu des effets dévastateurs qu'aurait nécessairement la politique d'émission de plus en plus déraisonnable de la Réserve Fédérale américaine sur l'économie mondiale.
Il se produit aujourd'hui ce qui arrive toujours en régime de papier-monnaie : après l'euphorie de la multiplication sans limite du crédit vient le krach. C'est ainsi que le billet vert tend vers sa dépréciation absolue. Même si tout est fait pour en retarder l'échéance, nous n'échapperons pas à l'effondrement du dollar et des monnaies qui se sont imprudemment solidarisées avec lui.

Qui a peur de critiquer Israël ? Avec Jean Bricmont à Lausanne.


(0)
408 Vues
0 commentaire
05.06.2013

Le Collectif Urgence Palestine (Vaud) a invité le professeur de physique et essayiste belge, Jean Bricmont, à s'exprimer sur les questions suivantes :
 - Pourquoi les Etats-Unis et l’Europe sont-ils pro-israéliens et considèrent-ils qu’Israël est notre allié dans la région ?
 - Pourquoi les mouvements d’opposition à Israël sont-ils réduits au silence par des campagnes d’intimidation et assimilés à de l’antisémitisme ?

Maurice Barrès (1862-1923). Avec Olivier Dard et Michel Leymarie sur Canal Académie.


(0)
688 Vues
0 commentaire
18.09.2011

Figure du nationalisme français, Maurice Barrès acquit rapidement une autorité intellectuelle dans les premières décennies de la 3 République. Son influence sur sa génération fut réelle, c'est pourquoi on en fit le Prince de la jeunesse.
En effet, à droite de l'échiquier politique, cette figure semble incontournable. Nénamoins, il serait erroné d'en faire un doctrinaire, tant les facettes de sa personnalité et de son champ intellectuel sont nombreuses.
Il fut un passeur, à la différence d'un Maurras chez qui on aboutissait dans l'ordre des idées.
Le barrésisme -si barrésisme il y a- est en quelque sorte "un château à plusieurs ailes et aux multiples tours (…) plutôt qu’une bâtisse construite par l’auteur suivant des plans rigoureusement ordonnés".
C'est dire la complexité de cette oeuvre littéraire et politique que décortiquent ici Olivier Dard et Michel Leymarie.

Emission "Un jour dans l'Histoire", menée par Christophe Dickès.

L'Etat et les banques : les dessous d'un hold-up historique. Avec Etienne Chouard et Myret Zaki à Genève.


(0)
492 Vues
0 commentaire
03.12.2011

Double regard sur la grande crise agitant notre monde.
D'abord celui de l'économiste Myret Zaki avec une analyse fine de la crise de la dette souveraine grecque et de ses origines. Vient ensuite l'analyse de la crise institutionelle de nos prétendues "démocraties" occidentales par Etienne Chouard.
Une étape importante pour comprendre les mécanismes d'alinéation actuels.

Albert Algoud parle de Charles Maurras sur Radio Courtoisie.


(0)
595 Vues
0 commentaire
19.11.2009

Albert Algoud évoque la figure de Charles Maurras au travers du livre de son père François-Marie Algoud : "Actualité et présence de Charles Maurras".

Emission d'Anne Brassié "Trésors en poche".

L'imprévu dans l'histoire : treize meurtres exemplaires. Avec Dominique Venner chez Emmanuel Ratier sur Radio Courtoisie.


(0)
563 Vues
0 commentaire
04.04.2012

L'histoire contemporaine, à l'image de toute l'Histoire, s'est construite sur des imprévus fulgurants.
Les meurtres politiques sont une manifestation éclatante et dramatique de ces inattendus qui changent brutalement le cours des événements. L'enjeu de ces meurtres à répétition qui décapitent un Etat ou un symbole fort est incommensurable.
Ainsi l'assassinat, en 1911, de Pierre Stolypine, Premier ministre de Nicolas II, va-t-il ouvrir la voie à la révolution bolchevique de 1917.
C'est cet événement que Dominique Venner nous raconte, au travers de sa vision de l'histoire.

Les comiques français. Avec Eric Naulleau sur Europe 1.


(0)
544 Vues
0 commentaire
13.08.2009

Une réflexion sur l'évolution de l'humour français durant les dernières décennies.

L'histoire et la géopolitique des relations russo-syriennes. Avec Romain Bessonnet au Cercle Aristote.


(0)
507 Vues
0 commentaire
09.09.2013

Pourquoi la Russie protège-t-elle le gouvernement légitime de Bachar el-Assad en Syrie ?
Quels sont les liens historique, politique, géopolitique et militaire qui lient ces deux nations ?

Iran, la destruction nécessaire ? Avec Jean-Michel Vernochet sur Radio Courtoisie.


(0)
461 Vues
0 commentaire
06.04.2013

L’Iran doit être détruit. Malgré sa série d’échecs militaires, l’alliance occidentale doit mener cette campagne peut-être suicidaire.
Pourquoi ?
Non seulement parce que l’Iran remettrait en cause le monopole du feu nucléaire détenu au Proche-Orient par l’État hébreu. Ni en raison de la lutte acharnée que se livrent les grandes puissances pour s’approprier les gisements d’énergies fossiles, notamment le gaz iranien. Et ne parlons pas des arguments émotionnels liés aux droits de l’homme et au statut de la femme.
Aucune de ces raisons n’est suffisante, mais toutes ensemble elles participent d’une logique d’ensemble, systémique, qui les englobe. Et qui ne peut souffrir la présence d’une puissance iranienne échappant au nivellement libéral-démocratique du monde.
La cible est donc déjà verrouillée sur les écrans de guidage des centres d’opérations américains.
Intégrant le contexte global et l’enseignement des décennies qui précèdent, sans s’aveugler sur le régime iranien, Jean-Michel Vernochet livre une réflexion géopolitique de haut vol sur "notre" prochaine guerre.
Peut-être la guerre de trop?

L'émission est conduite par Pascal Lassalle. Alain de Benoist intervient également pour poser quelques questions.