Le Choc des Civilisations n'aura pas lieu. Par Emmanuel Todd à la Librairie Mollat.


(0)
295 Vues
0 commentaire
10.02.2007

La logique à l’œuvre dans l'histoire est au contraire un puissant mouvement de convergence qui se profile à présent à l'échelle planétaire. Le monde musulman n'échappe pas à la règle, et sa démographie en témoigne : hausse du niveau d'alphabétisation des hommes et des femmes, baisse de la fécondité, érosion de l'endogamie. Des bouleversements qui sont à la fois le signe et le levier d'une mutation en profondeur des structures familiales, des rapports d'autorité, des références idéologiques. Ce processus ne va pas sans générer crispations et résistances. Mais ces réactions sont moins des obstacles à la modernisation que les symptômes de son accélération.

Henri de Monfreid, le dernier aventurier. Par Francis Bergeron au Local.


(0)
389 Vues
0 commentaire
03.11.2011

Henry de Monfreid est, avec Jack London, l'un des seuls authentiques aventuriers-écrivains. L'un tenté par le socialisme, l'autre par le fascisme, tout devrait les opposer, mais leur indifférence au danger et au "qu'en-dira-t-on" les fait se rejoindre dans la quête inassouvie d'un absolu individualiste.
L'oeuvre de Monfreid, très autobiographique, se lit comme un roman. Mais, le faux et le vrai se mêlent, surtout quand le héros -lui- a souvent le beau rôle.
Ce pourrait être une première raison de ne pas aimer Monfreid. Il y en a mille autres encore : il a vécu du trafic de drogue; il assure ne pas s'être livré à la traite des noirs, mais, là où il vivait, la frontière était étroite entre esclave et serviteur; le trafiquant d'armes qu'il fut peut-il garantir n'avoir jamais traité avec l'ennemi ? Toutes ses femmes, européennes ou indigènes, les a-t-il rendues heureuses ? Les a-t-il même aimées ? Quelle dureté avec certains de ses enfants ! Où sont passés les tableaux de Gauguin ? Combien de ses employeurs Monfreid a-t-il volé ? N'a-t-il pas du sang sur les mains ? Opiomane, converti à l' islam, initié à la franc-maçonnerie, peut-il être érigé en modèle ?
 Francis Bergeron montre que l'auteur des Secrets de la mer Rouge symbolise le génie propre à un Européen, qui, fût-il seul, plongé dans un univers totalement étranger et hostile, sait triompher. Monfreid donne cette leçon de courage : prison, fortune, prison, fortune, prison; les séquences se succèdent, mais, toujours, il relève la tête. C'est bien une sorte de héros, malgré tout. Un homme à admirer.

Droits de l'homme, droit naturel, écologie. Par Stéphane Piolenc à l'Action Française.


(0)
493 Vues
0 commentaire
13.05.2011

Où l'on comprend que les droits de l'homme ont historiquement remplacé le droit naturel.

Saint Ignace de Loyola et Martin Luther. Par Père René Lafontaine au Collège de Bernardins.


(0)
622 Vues
0 commentaire
11.01.2011

Le travail de Saint Ignace de Loyola est remis dans son contexte, et étudié en miroir de l'oeuvre de Martin Luther, dont il est contemporain.
En effet, Ignace de Loyola identifie dans ses "Exercices Spirituels" les principales divergences doctrinales qui l'opposent à Luther : celle de "la foi informée par la charité", celle du "libre arbitre" et celle de l'Église à laquelle il convient d'obéir.
Parallèlement, le Père Renè Lafontaine cherche à cerner la pertinence de la position luthérienne, qui met en évidence l'excellence de la foi, la gravité du "serf arbitre" et la soumission à la Parole de Dieu comme instance suprême de l'autorité divine au sein de l'Église.

Demain la décroissance. Avec Alain de Benoist à Radio Bandiera Nera.


(0)
652 Vues
0 commentaire
11.11.2011

Peut-il y avoir une croissance infinie dans un espace fini ?

On peut encore sauver l’Europe ! Avec Alain de Benoist aux Chroniques de la Vieille Europe.


(0)
477 Vues
0 commentaire
11.03.2008

L'intellectuel s'est entretenu à propos du dossier de la revue “éléments” : "Pacte budgétaire européen : la fin de la souveraineté".

De la crise à la démocratie athénienne. Avec Etienne Chouard aux Chroniques de la Vieille Europe.


(0)
322 Vues
0 commentaire
16.11.2011

La notoriété grandissante des interventions d’Étienne Chouard depuis le "référendum" de 2005, lui permet de devenir l’un des penseurs les écouté sur la crise économique en Europe et la démocratie.
Il s’intéresse tout particulièrement à l’examen d’un système combinant tirage au sort de représentants du peuple non-reconductibles et révocables à tout moment, de façon à éviter toute oligarchie politique.
C'est donc vers une application radicale du principe démocratique, puisée aux sources Athniennes et aux multiples expériences menées ça et là depuis 2500 ans, qu'Etienne Chouard nous invite.

Les rapports entre l'Islam et la France : entretien d'Alain Soral avec le Collectif Amanah.


(0)
313 Vues
0 commentaire
16.01.2013

Le collectif Amanah (en arabe : loyauté), se réclamant de l’islam traditionaliste, ou "salafisme", est allé à la rencontre d’Alain Soral, afin d’aborder plusieurs questions relatives à la présence musulmane en France.

Les indo-européens. Par Jean Haudry au Local.


(0)
708 Vues
0 commentaire
02.02.2012

La modernité s’est voulue consommatrice et, finalement, liquidatrice du passé. Elle tend toujours plus à ignorer ce qui en lui constitue une dimension fondatrice du présent. Sur le passé le plus lointain, elle se révèle même franchement amnésique.
L’héritage indo-européen fait pourtant partie de la mémoire la plus longue, et c’est pourquoi sa reconnaissance relève, elle aussi, du devoir de mémoire. Cet héritage, culturel au sens le plus large – la langue est toujours plus qu’un simple moyen de communication –, n’est évidemment pas exclusif d’apports ultérieurs, ni d’ailleurs non plus d’apports antérieurs. Tout héritage est composite, encore faut-il accepter d’en faire l’inventaire. Dans une époque de transition qui ressemble parfois à la fin d’un monde, il serait temps de connaître ce que fut le monde des débuts.

L'empirisme organisateur. Par Louis Juhel à l'Action Française.


(0)
566 Vues
0 commentaire
07.05.2010

Exposé de la doctrine positiviste maurassienne, considèrant que l'organisation et les institutions de la société doivent être le fruit de la sélection opérée par les siècles. Cette solution est considérée comme efficace, car adaptée à chaque situation nationale, au contraire de l'application des théories idéalistes (la démocratie, le communisme, le libéralisme).
Pour la France, la monarchie fait évidemment partie de ces institutions, nécessaire pour freiner les rivalités franco-françaises.

Revive la République : la question de la nation, des nationalisations et du déni de démocratie. Avec Denis Collin sur Radio Aligre.


(0)
300 Vues
0 commentaire
08.11.2005

L'idée républicaine reste une idée neuve.
Après des décennies de détours utopiques ou à l'inverse d'asservissement aux supposées lois de l'économie, nous sommes loin d'en avoir épuisé ou même deviné tout le potentiel.
Elle seule permet de redéfinir un idéal libérateur pour notre époque. Des citoyens libres dans une république émancipée : voici les linéaments d'un programme social-républicain.
Emission "Des sous et des hommes".

La profanation des tombes royales a St Denis en 1793. Avec Franck Ferrand sur Europe 1.


(0)
706 Vues
0 commentaire
05.07.2012

Dans cet épisode de l'émission "Au coeur de l'histoire", Franck Ferrand met en lumière la face sombre de la révolution française avec l'épisode de la profanation des tombes royales de Saint Denis, qui vit disparaître des joyaux et sépultures d'une splendeur inégalée en Europe, un patrimoine à jamais détruit et oublié par la folie révolutionnaire.
Emission "Au coeur de l'Histoire".