La France interdite. Avec Laurent Obertone au Cercle Aristote.


(0)
65 Vues
0 commentaire
05.11.2018

"L'immigration est une chance pour la France." Voilà ce que l'on nous répète en boucle, depuis des décennies. Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron ont tous prononcé cette phrase. Et si on vérifiait ?
Pour la première fois, Laurent Obertone l'a fait. Pulvérisant le plus grand des tabous français, il révèle les chiffres de l'immigration, tous les chiffres, en détaille les causes, l'ampleur, l'évolution, et les conséquences. Sans concession, il répond à la question que beaucoup se posent : l'immigration a-t-elle vraiment rendu notre pays plus prospère, plus compétent, plus heureux, plus civique et plus sûr ?
Au-delà des clivages politiques, nous avont le droit de savoir si cette France que l'on prétend meilleure et inéluctable a un avenir, et si nous en feront partie. Nous avons le droit d'exiger un bilan transparent de ce "vivre ensemble", plutôt qu'en subir la perpétuelle apologie, plutôt que se voir ignorés, méprisés, criminalisés dans nos inquiétudes.

L'anticapitalisme de droite. Avec Julien Langella chez Academia Christiana.


(0)
71 Vues
0 commentaire
2018

La critique du capitalisme a longtemps été l'apanage de la gauche. Pourtant, à l'heure de la marchandisation globale du monde, il est indispensable d'en faire une analyse d'un point de vue traditionnel.
Julien Langella, auteur notamment de La Jeunesse au pouvoir (Ed. du Rubicon, 2014) et Catholiques et identitaires (DMM, 2017), propose ici une critique de la domination du système capitaliste sur nos vies et notre identité.

Les grands assassinats politiques. Avec Dominique Venner sur Radio Courtoisie.


(0)
56 Vues
0 commentaire
28.02.2012

L'histoire contemporaine, à l'image de toute l'Histoire, s'est construite sur des imprévus fulgurants. Les meurtres politiques sont une manifestation éclatante et dramatique de ces inattendus qui changent brutalement le cours des événements. L'enjeu de ces meurtres à répétition qui décapitent un Etat ou un symbole fort est incommensurable.
Ainsi l'assassinat, en 1911, de Pierre Stolypine, Premier ministre de Nicolas II, va-t-il ouvrir la voie à la révolution bolchevique de 1917. Ainsi également l'assassinat du directeur du quotidien Le Figaro Gaston Calmette par Henriette Caillaux qui poussera son mari Joseph Caillaux à la démission et privera le gouvernement français d'un élément modéré dans le conflit franco-allemand qui allait mener à la 1e Guerre Mondiale.
Ce sont ces deux événements que Dominique Venner nous raconte, au travers de sa vision de l'histoire.

Émission du "Libre Journal des historiens", animée par Philippe Conrad.

Sexe et addiction. Avec Dany-Robert Dufour à l'Hôpital Marmottan.


(0)
107 Vues
0 commentaire
27.06.2016

Depuis l'ouverture de la consultation pour les cyberaddicts sexuels à Marmottan, dans le début des années 2000, une évolution importante s'est opérée tant au niveau quantitatif que qualitatif : de quelques dizaines en 2006, ils sont maintenant plus d'une centaine par an à se présenter dans ce pôle et dans les autres lieux de soins franciliens et provinciaux.
Le lien entre cyberdépendance et dépendance dans la réalité se complexifie en partie en raison des développements technologiques. Un trait d'union s'opère entre toxicomanie et dépendance sexuelle, l'usage de certaines substances injectées dans un but sexuel (slam) s'observant également de plus en plus parmi les consultants, chez les homosexuels notamment.
Mais cette évolution clinique semble s'inscrire dans une trajectoire plus large remontant au 17ème siècle et s'inscrivant dans le développement socio-économique du capitalisme libéral "pornographique" dans lequel nous baignons actuellement.
Le philosophe Dany-Robert Dufour nous éclaire sur le devenir pervers de notre cité libérale.

Cinéphile. Avec Richard Millet pour EXIL H.


(0)
87 Vues
0 commentaire
11.2018

Richard Millet, l'un des derniers grands écrivains français, nous parle de sa passion pour le cinéma en tant qu'art.
Car en France, là où presque plus rien n'est possible, où tout se délite, où le climat social est devenu délétère, il ne nous reste plus que l'histoire des différentes disciplines artistiques pour admirer, et pour nous consoler...

Une émission menée par Olivier François, après une introduction de Romaric Sangars.

Transhumanisme : l'homme du futur sera-t-il augmenté ? Avec Olivier Rey, Olivier Dard et Marie David chez Alain de Benoist sur TV Libertés.


(0)
93 Vues
0 commentaire
01.2019

Est-ce que l’homme du futur sera un homme augmenté, capable de voir la nuit, de transférer son cerveau dans une machine ? Est-ce que les progrès de la technologie parviendront à la suppression des maladies, des handicapes, du vieillissement ou de la mort ?
Pour répondre à ces questions posées par les récentes évolutions techniques et par l'idéologie transhumaniste, Alain de Benoist, dans ce nouveau numéro des "Idées à l’endroit", reçoit Olivier Rey, Olivier Dard et Marie David.

Augustin Cochin, historien et sociologue de la Révolution. Avec Denis Sureau sur Radio Courtoisie.


(0)
62 Vues
0 commentaire
29.04.2018

Chartiste de formation, historien de métier et sociologue de tempérament, Augustin Cochin est mort au champ d'honneur à trente-neuf ans, en 1916. François Furet le considérait comme l'un des deux historiens, qui, avec Tocqueville, surent penser la Révolution française. Cochin est assurément celui qui a mis à jour le mécanisme de la Révolution, au sein de sociétés de pensée qui vont modeler une opinion publique nouvelle et l’esprit démocratique moderne.
Cette oeuvre majeure permet à la fois de comprendre l'effondrement de l'Ancien Régime et de visiter les soubassements du phénomène démocratique.
Augustin Cochin fera toujours débat. Mais les questions qu'il entreprit d'explorer en solitaire il y a un siècle sont encore d'aujourd'hui. C'est déjà beaucoup, et assez pour lui accorder toute notre attention.

Fabrice Luchini à voix nue, sur France Culture.


(0)
74 Vues
0 commentaire
03.2015

Rencontre en cinq actes avec un acteur rare, libre, iconoclaste, qui depuis son premier rôle dans Le genou de Claire de Rohmer il y a quarante-cinq ans, trouve aujourd’hui encore le moyen de nous emmener là où il en a envie, c'est-à-dire du côté de la langue.
Car elle est là, sa passion : distiller des mots, jouer avec eux, extraire des textes le génie de l’auteur pour nous rappeler que Molière, La Fontaine, Céline, Rimbaud, Flaubert ou Murray, n'existe au fond que pour nous enflammer. Jouir oui, mais avec la langue et en la sublimant.
Fabrice Luchini n'est pas seulement un artiste mystérieux mais le chantre d'un monde désenchanté qui ne peut pas s'empêcher de provoquer. Ecoutons-le...

Une émission animée par Jean-Michel Djian.

Élections, pièges à cons ? Logique mathématique et démocratie. Avec Mathieu Martin à l'Université Ouverte de Cergy-Pontoise.


(0)
68 Vues
0 commentaire
08.03.2018

Qui sait qu’en France, dans certaines élections, l’on peut faire gagner son candidat favori en allant à la pêche plutôt que de voter pour lui ? Comment Donald Trump est-il devenu Président des États-Unis en ayant moins de votes populaires que son adversaire ?
Lors de périodes électorales, nous oublions souvent que le choix d’un ou plusieurs candidats dépend directement de la règle de vote employée et celle-ci est rarement discutée et mise en cause.
L’analyse technique des systèmes électoraux met souvent en avant des situations étranges, contre-intuitives, paradoxales et ce sont les mathématiques qui permettent de comprendre l'importance du mode de scrutin.
Mathieu Martin aborde ces problèmes au travers d’exemples simples pour éclairer une réalité souvent complexe.

Inégalités et solidarités dans la nature. Avec Pablo Servigne pour l'Université d'été Trans-Mutation à Profondval.


(0)
38 Vues
0 commentaire
30.08.2018

Dans cette arène impitoyable qu'est la vie, nous sommes tous soumis à la "loi du plus fort", la loi de la jungle. Cette mythologie a fait émerger une société devenue toxique pour notre génération et pour notre planète.
Aujourd'hui, les lignes bougent. Un nombre croissant de nouveaux mouvements, auteurs ou modes d'organisation battent en brèche cette vision biaisée du monde et font revivre des mots jugés désuets comme "altruisme", "coopération", "solidarité" ou "bonté". Notre époque redécouvre avec émerveillement que dans cette fameuse jungle il flotte aussi un entêtant parfum d'entraide...
Un examen attentif de l'éventail du vivant révèle que, de tout temps, les humains, les animaux, les plantes, les champignons et les microorganismes - et même les économistes ! - ont pratiqué l'entraide. Qui plus est, ceux qui survivent le mieux aux conditions difficiles ne sont pas forcément les plus forts, mais ceux qui s'entraident le plus. Pourquoi avons-nous du mal à y croire ?
A travers un état des lieux transdisciplinaire, Pablo Servigne nous propose d'explorer un immense continent oublié, à la découverte des mécanismes de cette "autre loi de la jungle".

Théorie du genre, différence des sexes. Avec Michel Schneider et Geneviève Fraisse à Répliques sur France Culture.


(0)
40 Vues
0 commentaire
08.10.2011

Les récentes polémiques qui sont apparues après l'introduction d'énoncés que l'on rattache aux études de Genre dans les manuels de Sciences de la vie et de la terre au collège méritent réflexion.
Car si spontanément l'on pense qu'il y a une différence de nature entre les hommes et les femmes, et que nombre de comportements en dérivent, il semblerait que le but de l'introduction de ces nouveaux outils conceptuels soit de déconstruire cette opinion commune. Qu'en est-il vraiment ?
Premiers éléments de réponse avec cet échange entre le psychanalyste Michel Schneider et la philosophe Geneviève Fraisse.

Les échos de la Terreur, vérités d'un mensonge d'état. Avec Jean-Clément Martin pour Les voix de l'histoire.


(0)
101 Vues
0 commentaire
11.2018

Depuis 2 siècles, la Terreur partage le monde politique et intellectuel français, sépare gauche et droite, "conservateurs" et "progressistes". Cette ligne de fracture, horizon nécessaire et inévitable pour les uns, exemple de la dérive des droits de l'homme et de la liberté pour les autres, est aussi une grille de lecture des grands évènements du XXe siècle. Le Terreur de Robespierre serait le modèle quasi indépassable car matriciel du nazisme et du stalinisme.
Et pourtant, la Terreur en tant que telle n'a jamais existé. Si la Révolution fut violente, meurtrière, elle n'a jamais mis la Terreur à l'ordre du jour et cette notion a été inventé de toute pièce après la mort de Robespierre par ceux -Tallien, Barrère et Fouché- qui voulaient sauver leur peau et préserver leur avenir en gommant leur passé.
Jean-Clément Martin en fin connaisseur de la question et de la période nous conduit, dans cet entretien, sur le chemin qui mène à l'invention de la Terreur.