De la destruction créatrice à la destruction destructrice. Avec Bernard Stiegler à l'École Polytechnique.


(0)
574 Vues
Enregistré le 27.06.2013
Posté le 23.11.2015
Durée : 1 heures 25 minutes 10 secondes


Description :
En 2008, le modèle schumpétérien qui décrit le dynamisme économique comme une destruction créatrice s'est effondré. Il s'est avéré qu'il détruisait beaucoup plus qu'il ne créait et il est apparu que la constante transformation du système technique mondial par une innovation devenue essentiellement spéculative ruinait les systèmes sociaux. Le devenir toxique de l'innovation s'est imposé lorsqu'elle a été instrumentalisée au bénéfice exclusif de la spéculation rendue possible par la financiarisation ; ce qui a abouti à une guerre économique mondiale ruineuse.
Le temps est venu de négocier un traité mondial de paix économique, et d'une mobilisation planétaire des pacifistes économiques. Ce qui est possible dans le sens où l'économie de la contribution repose sur l'émulation et non sur la concurrence.

La conférence est organisée par le Groupe X-Sciences de l'Homme et de la Société.



Economie Techniques Capitalisme Société de consommation Marketing Innovation Révolution numérique Internet Contribution Mémoire Pharmacologie Prolétarisation Théorie de l'information Big data Recherche
Bernard Stiegler École Polytechnique

En annexe :

Commentaires :