Ayn Rand et l'égoïsme rationnel. Par Alain Laurent au Centre Saint-Paul.


(0)
397 Vues
0 commentaire
10.10.2011

Alain Laurent aborde l’histoire personnelle d’Ayn Rand, de la petite Alissa Rosenbaum née en Russie en 1905 à la philosophe émigrée aux Etats-Unis et prônant l’individualisme contre le collectivisme.
Il explicite ensuite le concept d'égoïsme rationnel développé par Ayn Rand.
Enfin, il revient sur l’influence des livres d’Ayn Rand dans le monde et aux Etats-Unis.

Actualité de la Théorie Critique de l'Ecole de Francfort. Avec Denis Collin à l'Université Lyon 3.


(0)
292 Vues
0 commentaire
27.02.2014

Si le vieux "marxisme orthodoxe" est définitivement hors d’usage, la profondeur de la crise économique, sociale, politique, mais aussi morale qui caractérise le mode de production capitaliste aujourd’hui rend nécessaire non seulement un retour à Marx qui doit être tout simplement lu véritablement et réinterprété, mais aussi aux écoles marxistes "hétérodoxes" du XXe siècle, celles qui sont parties de Marx pour aborder autrement et sous d’autres angles l’analyse critique de la société bourgeoise.
L'une d'entre elles -sûrement la plus importante- est l’école de Francfort et ce qu’il est convenu d’appeler la théorie critique, un terme générique qui rassemble toute une galaxie de penseurs, regroupés autour de l’Institut de recherche sociale.
Denis Collin commence par nous rappeler ce qu’est la théorie critique puis montre ensuite que les traits les plus saillants du capitalisme de notre époque trouvent une première élaboration chez les principaux penseurs rattachés à l’école de Francfort. Adorno, Horkheimer et les autres ont eu l’intuition de développements qui, aujourd’hui, sont sous nos yeux de manière parfois effrayante...

Qui détient la puissance dans le monde actuel ? Avec Pascal Gauchon à l'Ecole de guerre économique.


(0)
548 Vues
0 commentaire
10.12.2015

La puissance paraît éclatée, entre Etats-nations et firmes multinationales, religions et mafias, ONG et finance internationale…
L’un de ces acteurs l’emporte-t-il ? Est-ce, comme beaucoup l’affirment, la fin de l’Etat-nation ? Et dans ce cas, qui prendrait sa place ?

De quoi l'effondrement est-il le nom ? Débat entre Renaud Duterme et Piero San Giorgio.


(0)
247 Vues
0 commentaire
05.2016

Et si notre civilisation était au bord de l’effondrement ? Mais avant tout : que peut signifier ce concept d’effondrement ?
Un échange intéressant entre deux auteurs très différents ayant chacun réfléchi à ce concept radical qui permet de penser la fin de notre civilisation industrielle.
La "gauche" et la "droite" pourraient-elles enfin se parler ?

Politique et immigration : et la Suisse dans tout ça ? Débat entre David L'Epée et Thomas Mazzone pour La Pravda.ch.


(0)
154 Vues
0 commentaire
05.2016

Alors que ce qui est convenu d'appeler "la crise des migrants" continue d'apporter son lot de réfugiés au continent européen, David L'Epée, qui prône le modèle suisse et sa démocratie directe, débat avec Thomas Mazzone, partisant d'une forme de despotisme éclairé.
Les lois relatives au contrôle de l'immigration récemment votées par le peuple suisse suffiront-elles à endiguer cette vague migratoire sans précédent ?

Émission "La Chèvre et le Chou", animée par Alimuddin Usmani et Joseph Navratil.

La nouvelle dissidence. Avec Maurice Gendre sur Meta TV.


(0)
363 Vues
0 commentaire
23.05.2014

Maurice Gendre, contributeur du blog scriptoblog et chroniqueur chez Méridien Zéro, nous donne son point de vue sur l'actualité en France et à l'étranger.
Une rencontre avec un esprit alerte qui nous offre un panorama des situations politiques nationale et internationale nous permettant de saisir les réels enjeux.

Adam Smith and Co, vers une anthropologie de la croissance. Avec Jean-Claude Michéa et Christian Marouby à Montpellier.


(0)
829 Vues
0 commentaire
09.06.2010

Comment l’idée de croissance économique est-elle devenue un lieu commun ? Par quelle révolution dans l’histoire de la pensée la notion d’une économie de croissance en est-elle venue à s’imposer dans la modernité, et presque universellement, non seulement comme un bien en soi, mais comme un phénomène naturel ?
Pourtant, cela n’allait pas forcément de soi : il y eut un temps ou la croissance économique n’était pas considérée comme ce qui garantit naturellement et obligatoirement le progrès humain...
Alors, la faute à Adam Smith ? Cela est peut-être plus compliqué qu’on le dit aujourd’hui... Comment repenser aujourd’hui les limites dans lesquelles assurer enfin un progrès véritable, et qui profiterait enfin au plus grand nombre ?

Conférence à l'Agora des Savoirs, Cycle 3 : Qu’est-ce que la modernité ?

Europe : la montée des périls. Avec Jean-Pierre Chevènement à Sciences-Po.


(0)
421 Vues
0 commentaire
19.02.2015

A défaut d’une raison européenne pleinement constituée, les nations font face à une Union Européenne guidée par une raison néo-libérale plutôt que par une logique qui lui soit propre et qui serait le reflet de son cheminement. Pourquoi et comment le projet européen en est-il arrivé là ?
Jean-Pierre Chevènement revient sur la genèse de ce gâchis, et tente d'en comprendre les conséquences futures en analysant quelques menaces qui planent sur notre continent : la monnaie unique, la crise ukrainienne et le terrorisme djihadiste.

Une conférence organisée par l'association "Critique de la Raison Européenne".