Repenser l'esthétique. Avec Bernard Stiegler pour Alphabetville à Marseille.


(0)
807 Vues
Enregistré le 21.03.2007
Posté le 11.12.2015
Durée : 1 heures 56 minutes 48 secondes


Description :
Notre époque se caractérise comme prise de contrôle de la production symbolique par la technologie industrielle, où l’esthétique est devenue l’arme et le théâtre de la guerre économique. Il en résulte une misère où le conditionnement se substitue à l’expérience esthétique.
"Cette misère est une honte" rajoute Stiegler. Le processus pour échapper au contrôle du sensible et au conditionnement des esprits - l’an-esthésie qui conduit à la misère symbolique - serait de rendre sa place à "l’expérience esthétique", voie d’émergence de la singularité sensible, indispensable à la constitution de l’être social.
C’est en analysant le circuit de cette expérience et les niveaux de la sensibilité, tout en prenant en considération le "tournant machinique de la sensibilité", que Bernard Stiegler s’essaie à repenser l’esthétique, et ébauche les concepts d’organologie générale et de généalogie du sensible.
Pour une "nouvelle pensée de l’industrie à partir de l’expérience sensible", qui formerait une ultramodernité artistique et culturelle. Et pour l’établissement d’une société dans laquelle production symbolique et vie de l’esprit viendraient au coeur de la vie industrielle.



Esthétique Capitalisme Art Techniques Pulsion Désir Société de consommation Ordre symbolique Prolétarisation Prolétarisation Propriété intellectuelle Psychologie Neurosciences
Bernard Stiegler Alphabetville

En annexe :

Commentaires :