Israël-Palestine : religion et nationalisme. Avec Charles Enderlin à l'Université Libre de Bruxelles.


(0)
1015 Vues
Enregistré le 23.10.2014
Posté le 03.03.2016
Durée : 1 heures 10 minutes 50 secondes


Description :
Plongeant ses sources dans l’antiquité biblique, le messianisme juif, inhérent au sionisme religieux, a pris son essor en juin 1967 après la conquête de la Cisjordanie et surtout du Haram al Sharif, le troisième lieu saint de l’Islam où se trouvent les ruines du Temple d’Hérode.
Convaincus que le retour à Sion marque le début de l’ère eschatologique, les fondamentalistes messianiques s’opposent à toute concession territoriale aux palestiniens dans ce qu’ils considèrent comme la Terre d’Israël.  Alliés à la droite nationaliste, ils ont, au sein de la société israélienne, marginalisé le sionisme des origines, libéral et pragmatique, et, par la colonisation de la Cisjordanie, conduit le conflit au Proche-Orient  à un point de non retour. Ils font face au radicalisme islamique et sa revendication d’une Palestine entièrement musulmane. 



Conflit israélo-palestinien Israël Nationalisme Religion Sionisme Judaïsme Islam Fondamentalisme Histoire XXe Colonisation Hamas Yasser Arafat Yitzhak Rabin Benjamin Netanyahu
Charles Enderlin Université Libre de Bruxelles

En annexe :

Commentaires :