La vraie actu de Michel Drac : S02E02.


(0)
199 Vues
0 commentaire
09.2018

L'analyste politique et prospectiviste Michel Drac nous propose un commentaire de l'actualité focalisé sur les tendances lourdes qui structurent l'équilibre précaire de nos sociétés et sur les éléments de rupture qui viennent le perturber.
Au menu du mois d'août 2018 :
 - 0'00'00 : faits majeurs et postérisé du mois (Narendra Modi)
 - 0'07'45 : démographie et flux migratoires
 - 0'32'15 : ressources et technologies
 - 0'42'45 : géopolitique
 - 1'32'45 : économie et écologie
 - 1'51'30 : Union européenne
 - 2'05'15 : politiques intérieures
 - 2'34'30 : cultures et sociétés

La campagne militaire du Hezbollah en Syrie. Avec Clovis Borowy pour le Cercle Jean Bodin.


(0)
74 Vues
0 commentaire
03.2018

Clovis Borowy nous livre une analyse de la campagne militaire du Hezbollah en Syrie. Elle est découpée en trois parties, selon un ordre chronologique :

 1. Une première partie est consacrée à la séquence allant de 2011 à mi-2013 :
   - entrée en guerre progressive des forces chiites libanaises en appui du président Al-Assad
   - le rôle du Hezbollah dans la formation tactique, le conseil militaire et le renseignement
   - l'entrée en guerre officielle

 2. La deuxième partie se concentre sur l'étude de la campagne militaire du Hezbollah en Syrie (période 2013-2014). Elle couvre les enjeux géostratégiques suivants :
   - bataille de Qusayr
   - sécurisation du Qalamoun
   - constriction d'Alep et Homs
   - défense de Damas et du tombeau de Sayeda Zeinab

 3. Enfin, la troisième et dernière partie est consacrée aux gains et aux pertes de cette campagne militaire.

Le grand complot. Avec Laurent Guyenot et Damien Viguier pour E&R à Ferney-Voltaire.


(0)
78 Vues
0 commentaire
30.04.2016

Entre la confiance béate dans la propagande médiatique et le délire autour du complot extra-terrestre, il y a place pour une analyse approfondie des phénomènes.
Un historien médiéviste, Laurent Guyénot, et un juriste, Damien Viguier, exploreront quelques thèmes :
 - histoire profonde du conflit entre Orient et Occident : le complot des croisades et le choc des civilisations ;
 - le cas exemplaire du complot national-socialiste dans le procès de Nuremberg ;
 - le projet sioniste, ses fins et ses moyens, de la Bible à JFK ;
 - le nouvel ordre mondial dans la philosophie politique et dans l’imaginaire.

Critique des thèses de Shlomo Sand. Avec Alain Michel sur Akadem.


(0)
837 Vues
0 commentaire
06.2009

Le livre de Shlomo Sand Comment le peuple juif fut inventé ne laisse personne indifférent.
Alain Michel, historien israélien et rabbin, s’indigne du caractère partial et pseudo-scientifique des thèses qui y sont développées. Il livre ici une contre-analyse du travail de Shlomo Sand.

Comprendre l'islam. Avec Guillaume Faye chez Daniel Conversano sur Vive l'Europe.


(0)
181 Vues
0 commentaire
06.2018

C'est dans un esprit de dissidence et d'impertinence que Guillaume Faye est reçu pour parler de son parcours et de son dernier livre Comprendre l'Islam (Editions Tatamis, 2015).
Point de ressassement d'idéologies passéistes ici : seules la liberté et la lucidité sont tolérées !

Dialogues sur la Justice. Avec Norman Palma au Cercle Aristote.


(0)
100 Vues
0 commentaire
12.03.2018

Suum cuique tribuere, rendre à chacun ce qui lui est dû, telle était la définition que l’Antiquité donnait à la Justice. Plus qu’une simple garantie de l’intégrité des personnes, de la possession des biens et de la régularité des contrats, la Justice est l’idéal régulateur des Anciens et le droit doit faire appel à l’idée de Justice pour instaurer un idéal de concorde civique.
Face à nos sociétés agonisantes, où chacun voit sa place de plus en plus niée, l’idéal antique peut-il nous aider à revivifier une société où il n’y a plus ni égalité ni justice, ni justesse ?
Norman Palma continue son périple dans la pensée des Anciens en l’illustrant par des problèmes contemporains au cours de leçons aux accents socratiques.

La vraie actu de Michel Drac : S01E06.


(0)
159 Vues
0 commentaire
04.2018

L'analyste politique et prospectiviste Michel Drac nous propose un commentaire de l'actualité focalisé sur les tendances lourdes qui structurent l'équilibre précaire de nos sociétés et sur les éléments de rupture qui viennent le perturber.
Au menu du mois de mars 2018 :
 - 0'00'00 : introduction
 - 0'00'30 : protectionnisme, le retour
 - 0'12'00 : fiscalité et protectionnisme
 - 0'15'00 : conséquences géopolitiques de l'agenda protectionniste
 - 0'18'40 : la riposte chinoise et ce qu'elle révèle
 - 0'20'40 : le risque politique pour Donald Trump
 - 0'22'50 : Trump achète-t-il Corporate America ?
 - 0'24'30 : pax russiana en Syrie
 - 0'30'30 : Israël vers la guerre
 - 0'34'00 : une pensée pour les Kurdes
 - 0'39'30 : considérations diverses sur la Syrie
 - 0'43'50 : l'affaire Skripal
 - 0'50'40 : et en Europe ?
 - 1'05'50 : circus politicus Francorum
 - 1'10'40 : l'important, c'est ce qu'on ne voit pas
 - 1'12'00 : Mayotte ou notre avenir
 - 1'13'50 : l'agenda néolibéral
 - 1'16'50 : le tweet du siècle !

Chroniques de l'impérialisme. Avec Bruno Guigue à la Librairie Tropiques.


(0)
156 Vues
0 commentaire
12.03.2018

Comme si une bonne fée s'employait, magnanime, à faire coïncider sa morale et ses intérêts, le prétendu monde libre revêt ses ambitions matérielles des oripeaux de la justice et du droit. C'est ainsi qu'il pratique le bombardement de pays étrangers à des fins "démocratiques", mais de préférence dans les contrées riches en hydrocarbures ou en ressources minières. Conjuguant la foi du charbonnier et la rapacité du capitaliste, il agit comme s'il pouvait convertir sa puissance économique en privilège moral.
Le reste du monde n'est pas dupe, mais finalement peu importe. "Le monde libre" a toujours raison car il est du côté du Bien, et il ne risque pas la contradiction aussi longtemps qu'il est le plus fort - c'est du moins ce qu'il croit.
La barbarie congénitale qu'il attribue aux autres est l'envers de son monopole autoproclamé de la civilisation. Auréolé du sacro-saint "droit d'ingérence", ce mariage réussi du sac de sable façon GI's et du sac de riz façon Kouchner, l'Occident vassalisé par Washington s'imagine sans doute qu'il sauve le monde en le soumettant à l'impitoyable razzia exigée par les vautours de la finance et les multinationales de l'armement.