Histoire et pensée de l'Action française. Avec Stéphane Blanchonnet pour l'Action Française.


(0)
47 Vues
0 commentaire
2020

Auteur du Petit dictionnaire maurrassien, Stéphane Blanchonnet se prète au jeu des questions/réponses sur l'histoire et la pensée de l'Action française que l'on peut ramener au triptique suivant : empirisme organisateur, nationalisme intégral et politique naturelle.
Une excellente entrée en matière pour se familiariser avec un courant politique important de l'histoire contemporaine.

Qu'est-ce qu'une nation ? : une histoire mondiale. Avec Pascal Ory à la Librairie Mollat.


(0)
90 Vues
0 commentaire
28.01.2021

Reprenant la question posée par Ernest Renan au XIXe siècle, l'historien Pascal Ory se place dans une perspective planétaire afin d'examiner les raisons pour lesquelles le cadre national, espace d'une rencontre entre l'identité et la souveraineté, loin de disparaître de l'horizon mondial, constitue toujours cette fiction utile, à travers laquelle les individus et les sociétés vivent et meurent.

Guérillas, nation et souveraineté en Amérique latine. Avec Thomas Péan pour les rencontres européennes du séminaire de philosophie.


(0)
113 Vues
0 commentaire
2021

Janvier 1959, la guérilla castriste prend le pouvoir à Cuba. Depuis cette date, le modèle révolutionnaire cubain est denu le modèle des mouvements révolutionnaires d'Amérique Latine.
Au-delà de ce premier constat, Thomas Péan aborde également l'importance de la réalité locale de chaque pays dans l'émergence et l'évolution des mouvements de guérillas. En effet, les traditions politiques, les crises internes et les caractéristiques nationales/locales tendent à produire un paysage révolutionnaire à la fois uniforme sur certains points mais complexe dans son ensemble. L'émergence des mouvements de guérillas correspond à des crises politiques, économiques, sociales, culturales, idéologiques latentes dans ces pays. Mais, la révolution cubaine cristallise ces tensions et contribue à l'éclatement d'une "ère révolutionnaire".
L'impasse progressive dans laquelle se trouvent ces pays dans les années 1970-1980 contribuent à amorcer un changement au cours des décennies suivantes à travers différents processus.

1918 et la Grande Guerre. Avec Dominique Venner, Rémy Porte, Bernard Lugan et Pierre de Meuse sur Radio Courtoisie.


(0)
386 Vues
0 commentaire
13.11.2008

Le XXème siècle, mort en 1989, a vu le jour entre 1914 et 1918, fils de l'horreur et de l'imposture. La "Grande Guerre", cette catastrophe européenne, fut déclenchée et conduite par des barbons très convenables au nom des "valeurs éternelles" de la personne humaine, du droit, de la patrie et de la civilisation. Des tueries sans nom, la liquidation de générations entières de jeunes hommes, la naissance à l'Est de la tyrannie communiste, la destruction d'équilibres séculaires irremplaçables, le charcutage inique des nations d'Europe centrale pour complaire aux utopies ou aux ambitions de visionnaires égarés, sans oublier l'enfantement, vingt ans plus tard, d'un nouvel holocauste pire encore : voilà de quoi a accouché l'ère bourgeoise triomphante, héritière satisfaite de 1789.

Émission du "Libre Journal des historiens", animée par Philippe Conrad.

Philosophies. Avec Blandine Kriegel sur Radio J.


(0)
649 Vues
0 commentaire
2021

Accompagnée de divers spécialistes reconnus, la philosophe Blandine Kriegel nous propose de parcourir les grands auteurs de la philosophie qui ont fait l'histoire de cette discipline et continuent à être d'actualité, de l'Antiquité à nos jours.
L'occasion pour un large public d'être informé de l'évolution de la philosophie et de participer de plein droit à sa réflexion à partir de la lecture préalable d'un texte philosophique.

Complotisme, zemmourisme et polémique du "Qui". Avec Youssef Hindi et Julien Rochedy sur ERFM.


(0)
411 Vues
0 commentaire
15.09.2021

Il est un magistère répandu de nos jours, c'est la pensée système du complotisme. Celle-ci, poussée jusqu'à sa simplification, relève d'une idéologie de type Star Wars avec d'un côté les méchants diaboliques de l'Empire et de l'autre les gentils résistants injustement opprimés. Dans une telle vision fantasmée, les causes profondes et superficielles sont souvent mêlées.
Qu'en est-il alors de la récente polémique du #QUI qui aura vu le général Dominique Delawarde interrompu en direct et mené une militante politique -Cassandre Fristot- au tribunal : complotisme mal assumé ou question légitime ?
L'on peut ensuite élargir la question et tenter de comprendre le ré-agencement de la droite nationale française autour du probable futur candidat Eric Zemmour : assiste-t-on à un rassemblement logique ou à une tentative de mise au pas d'une France en colère ?
Ancien président du Front National de la jeunesse, essayiste nietzschéen, Julien Rochedy débat de ces questions avec l'historien des religions musulman Youssef Hindi.

Pierre Sidos, une vie de Combat. Avec Yvan Benedetti sur Méridien Zéro.


(0)
381 Vues
0 commentaire
11.2020

Une émission destinée à évoquer la mémoire de celui qui est aujourd'hui considéré comme ayant fait le pont entre le nationalisme français de l'entre-deux-guerres et celui de l'après-Seconde Guerre mondiale, fondateur du mouvement Jeune Nation et de l'Oeuvre française, dont l'idéal aura été une certaine forme de néofascisme et de catholicisme social : Pierre Sidos.
Une vie de combat, d'honneur et de fidélité.

Émission "La Méridienne", animée par Krampon et Wilsdorf.

Déclin des empires, renouveau des nations. Avec Pierre-Yves Rougeyron sur Radio Courtoisie.


(0)
354 Vues
0 commentaire
13.11.2020

Ni l'élection ni la possible réélection de Donald Trump ne sont compréhensibles pour les Français. Nul ne leur explique que l'Amérique a une culture politique différente de la nôtre, et particulièrement la droite américaine. La haine anti-Trump, médiatiquement unanime, a caché qu'une partie non négligeable des Américains soutiennent sans faille le Président sortant.
Comment comprendre l'émergence de cet homme ? Est-il un accident de l'histoire américaine ou bien l'expression d'une tendance lourde, longtemps enfouie et aujourd'hui réveillée, voire structurante, de la vie politique américaine ? Et si Donald Trump était le fruit de l'histoire américaine ?
Plus largement : comment comprendre le retour du nationalisme sur le devant de la scène politique ?
Pierre-Yves Rougeyron nous présente deux ouvrages récemment parus dans la collection Cercle Aristote aux éditions Jean-Cyrille Godefroy, L'Amérique de Trump, entre nation et empire de Paul Gottfried et Les vertus du nationalisme de Yoram Hazony.

Émission du "Libre Journal de la crise", animée par Laurent Artur du Plessis.