Apocalypse du Progrès. Avec Pierre de la Coste au Cercle Aristote.


(0)
512 Vues
Enregistré le 19.05.2014
Posté le 30.06.2014
Durée : 0 heures 45 minutes 51 secondes


Description :
Pouvons-nous encore réfléchir de manière neuve au problème du Progrès, ce grand mythe fondateur de la modernité, clé de la domination de l’Occident sur le reste du monde ?
Pierre de la Coste nous propose d'interpréter l'idéologie progressiste comme une dégénérescense laïcisée d'une querelle théologique spécifiquement chrétienne, suivant le bon mot de Chesterton. C'est ainsi qu'on peut voir le Progrès comme le passage du mystère chrétien du salut aux contradictions modernes du sens de l'histoire. 
La sotériologie a connu deux grandes hérésies -selon l'Eglise catholique- : le protestantisme (la prédestination) et le pélégianisme (le libre-arbitre) qui prétendaient toutes deux résoudre le mystère du salut. Analogiquement, ces deux tendances se retrouveraient respectivement dans le capitalisme mondialisé et dans le communisme soviétique, prétendant également résoudre le sens de l'histoire.
Cette clé de lecture nous permet de revisiter à nouveaux frais notre histoire récente.



Progrès Philosophie Philosophie de l'histoire Liberté Georg Wilhelm Friedrich Hegel Blaise Pascal Modernité Théologie Christianisme Prédestination Protestantisme Pélagianisme
Pierre de la Coste Cercle Aristote Frédéric Rouvillois

En annexe :

Commentaires :