Formalisation mathématique et théorie économique. Avec Ivar Ekeland à l'ENS Paris.


(0)
496 Vues
0 commentaire
28.11.2008

L'usage de la modélisation mathématique en économie, et plus généralement dans les sciences sociales, choque un public décontenancé par l'imprévisibilité de la crise économique de 2008.
Ivar Ekeland défend sa conception des sciences économiques et se propose de montrer que l'usage des modèles mathématiques est légitime, puisqu'assis sur des bases expérimentales solides, ayant produit une méthode fondée sur un nombre d'axiomes permettant des applications concrète.
Un document important pour comprendre le temps présent.
Dans un deuxième temps, Jean-Philippe Bouchaud, Jean-Paul Delahaye et Jon Elster réagissent à l'exposé.

Déracinement et surmoi, chaînes de l'esclavage contemporain. Avec Adrien Abauzit au Cercle Jacques Bainville.


(0)
517 Vues
0 commentaire
23.11.2012

Une réflexion sur le règne de l'idéologie libérale-libertaire, ayant nécessaicerement besoin du déracinement des individus et de leur adoption d'une instance de censure à l'intéreur d'eux-même : c'est le totalitarisme marchand.

Qu'est-ce que l'anarchisme ? Avec Jean Bricmont chez ATTAC à Bruxelles.


(0)
438 Vues
0 commentaire
11.12.2012

Jean Bricmont propose une réflexion sur l'anarchisme et ses fondements philosophiques, inspiré en grande partie par B. Russell et N. Chomsky.
On y trouve pêle mêle une défense des Lumières et de la notion de nature humaine, une critique du libéralisme actuel, des sciences humaines et du marxisme, et une brève discussion des théories réactionnaires (religieuses ou autoritaires) qui accompagnent le déclin de l'Occident.
Un document important pour comprendre l'origine de ce mouvement de pensée.

Discussion avec la rédaction de la revue Rébellion sur le LibreTeamSpeak.


(0)
452 Vues
0 commentaire
12.02.2012

Présentation de l'organe de presse de l'Organisation Socialiste Révolutionnaire basée à Toulouse, et discussion concernant leurs ortientations idéologiques et leur parcours.

L'Eurasisme hier et aujourd'hui. Avec Alexandre Douguine à Paris.


(0)
508 Vues
0 commentaire
25.05.2013

Alexandre Douguine brosse ici un tableau de l'eurasisme comme vision du monde alternative à l'idéologie unipolaire actuellement au pouvoir.
L'eurasisme, c'est Rome contre Carthage, le nomos de la Terre, du continent, contre le pouvoir qui vient de la mer, la thalassocratie. Ce constat géopolitique et historique permet ensuite d'embrasser une politique qui respecte les traditions propres à chaque grande aire civilisationnelle, au contraire du rouleau compresseur libéral qui impose ses schèmes de pensée par la guerre impérialiste et la nécessité du développement.

La théorie du complot. Avec Alain Soral et Bruno Fay sur RFI.


(0)
565 Vues
0 commentaire
23.03.2011

Que penser de l'attrait porté à la théorie du complot ? Cette vision du monde est-elle trop confortable ? Voit-on des complots partout ?

L’explosion du journalisme. Avec Ignacio Ramonet à la Maison des Associations de Genève.


(0)
408 Vues
0 commentaire
23.11.2012

"Chaque citoyen, dans la nouvelle société-réseau, a vocation à devenir ‘journaliste’ en s’appropriant des dispositifs légers comme les blogs ou les réseaux sociaux Twitter et Facebook qui offrent un potentiel communicationnel exceptionnel. Mais le passage de l’ère des médias de masse à celle de la masse des médias ne se fait pas sans dégâts. Le journalisme survivra-t-il ?"

Pourquoi la France est-elle dans une situation économique pré-révolutionnaire ? Avec David Mascré au Cercle Aristote.


(0)
303 Vues
0 commentaire
24.06.2013

L'intervenant tente de développer une vision globale et pluridisciplinaire de la crise que notre monde est en train de traverser.
Les aspects économique, financier et anthropologique de cette séquence permettent de montrer qu'il s'agit d'abord d'une crise du savoir et de la transmission.

Comment affronter le passé. Quelques réflexions à propos de la France. Par Henry Laurens à l'Académie Royale de Belgique.


(0)
358 Vues
0 commentaire
27.01.2011

Quel rapport une société entretient-elle, vis-à-vis de son passé ? Comment appréhender le présent en lui donnant un sens ?
Pour répondre à ces interrogations, le conférencier a dressé un tableau de toute la complexité de la souffrance et de la pesanteur du passé, ainsi que du jeu entre passé et présent et la possibilité qu’a le passé à éclairer le présent.
"Le présent n’est envisageable que si on lui donne du sens. Dans l’immédiat, ce sens renvoie à une continuité avec le passé".

Du changement climatique aux choix politiques dans des démocraties malades. Avec Hervé Kempf à l'ENS Paris.


(0)
413 Vues
0 commentaire
07.02.2011

Une réflexion sur le problème du changement climatique lié aux activités humaines, mise en perspective et projetée dans une optique de croissance.

Les dépenses publiques. Avec Benoit Tassin, Hervé Mariton et Gérard Dalongeville sur Radio Notre-Dame.


(0)
465 Vues
0 commentaire
20.12.2012

Cette émission s'attache à comprendre pourquoi les dépenses publiques en France, financées en grande partie par l'impôt, sont aussi élevées.
Problèmes de structures ? Train de vie trop dispandieux ? Clientélisme ?
C'est ce à quoi tentent de répondres les invités.

Libertés et libéralismes. Avec Jean-Louis Fournel sur Fréquence Protestante.


(0)
348 Vues
0 commentaire
19.01.2013

Le livre présenté dans cette émission part du constat qu’il n’y a pas de réflexion sur le libéralisme sans pensée de la liberté, mais que toute pensée de la liberté ne saurait être incluse dans les différentes formes de libéralismes.
Les deux mots qui se trouvent au départ de cette interrogation renvoient à des réalités empiriques ou conceptuelles et à des chronologies a priori différentes.
Liberté renvoie à une problématique millénaire, existant depuis que les hommes réfléchissent sur les formes possibles du vivre ensemble. Libéralisme se réfère davantage à un corps de doctrine qui trouve son origine dans une interprétation du rôle moteur de la liberté pour les échanges et les formes d’organisation de la société.
Le pari du recueil d’études présenté, transdisciplinaire par choix et par nécessité, est de confronter les deux notions dans leurs usages et leur histoire.