L’arrière-pensée de Robespierre. Avec Henri Guillemin au Club 44 à la Chaux-de-Fond.


(0)
512 Vues
0 commentaire
26.10.1987

Henri Guillemin nous retrace l’aventure révolutionnaire au travers des yeux d’un Robespierre pacifiste, qui s’oppose aux campagnes militaires de la Révolution comme aux intrigues des possédants dont l'unique but semble être la garantie des droits de propriété.

Remarque : le son est inégal, et la conférence coupée avant son dénouement.

"La vie d'un vaurien" : Alain Soral présente son premier roman.


(0)
463 Vues
0 commentaire
2011

"Une terrasse de café du quartier Saint-Germain, pas au Flore ni aux Deux Magots, plus bas sur le boulevard. Comme tous les jeunes désoeuvrés qui attendent de voir avant de se jeter, Louis regarde la rue, il fait bon mais c’est déjà l’automne. Soudain son regard vagabond tombe sur le cul très beau d’une jeune femme en jupe rouge comme l’auto qui passe à cet instant juste derrière elle, l’automobile est belle, la fille de dos l’est sans doute aussi. Dans la fumée du café à cinq francs que refroidit la table de marbre, Louis, rêveur, roule en italienne, la fille est à ses côtés, le soleil d’automne devient soleil d’été. La voiture tourne au coin, la créature la suit, le soleil décline lentement sur la rue. À la tombée du soir, une blonde beaucoup plus moche suit un homme en noir dans une GTI, Louis boit son café froid, se lève et s’en va. Le souvenir de la belle inconnue au cul rouge lui sera très utile avant de s’endormir, cette nuit."

Les grands enjeux politiques de 2013. Avec Laurent Ozon sur ProRussia TV.


(0)
635 Vues
0 commentaire
11.2013

Le penseur et entrepreneur Laurent Ozon, spécialiste des questions écologiques, aborde la question du localisme économique, la problèmatique de l'immigration et le futur du politique en France et en Europe.

"L'antisemitisme, son histoire et ses causes" : Alain Soral présente le célèbre livre de Bernard Lazare.


(0)
425 Vues
0 commentaire
2012

"Je n'approuve pas l'antisémitisme, c'est une conception étroite, médiocre et incomplète, mais j'ai tenté de l'expliquer. Il n'était pas né sans causes, j'ai cherché ces causes. Ai-je réussi à les déterminer ? C'est à ceux qui liront ces pages d'en décider.
Il m'a semblé qu'une opinion aussi universelle que l'antisémitisme, ayant fleuri dans tous les lieux et dans tous les temps, avant l'ère chrétienne et après, à Alexandrie, à Rome et à Antioche, en Arabie et en Perse, dans l'Europe du Moyen Âge et dans l'Europe moderne, en un mot, dans toutes les parties du monde où il y a eu et où il y a des Juifs, il m'a semblé qu'une telle opinion ne pouvait être le résultat d'une fantaisie et d'un caprice perpétuel, et qu'il devait y avoir à son éclosion et à sa permanence des raisons profondes et sérieuses." Bernard Lazare (Préface de L'Antisémitisme, son histoire et ses causes)

Marie-Antoinette, par Henri Guillemin.


(0)
756 Vues
0 commentaire
1980

L'historien dresse le portrait de la femme de Louis XVI, de son enfance autrichienne aux évènement tumultueux de la révolution française et de sa mise à mort.

La démocratisation du monde Arabe. Avec Emmanuel Todd sur OummaTV.


(0)
437 Vues
0 commentaire
06.2011

Emmanuel Todd livre sa perception de l’évolution des pays arabes, en sa qualité de démographe, d’historien, et d’auteur du "Rendez-vous des civilisations" paru en 2007, décrit les principaux facteurs qui ont favorisé leur entrée dans la modernité, et évoque un processus démocratique en marche.

Le coup d'Etat mondial : essai sur le nouvel impérialisme Américain. Avec Guillaume Faye en Belgique.


(0)
664 Vues
0 commentaire
2004

Depuis la chute de l'URSS, l'impérialisme américain traditionnel a changé profondément de nature et choisi la voie d'une démesure suicidaire, visant à une domination mondiale, par une sorte de simulacre de nouvel Empire romain.
Pourtant, Guillaume Faye ne croit pas que ce Nouvel Impérialisme Américain, qui prend des formes à la fois militaires et techno-économiques, soit une menace mortelle pour l'Europe.
Il renvoie dos-à-dos les milieux atlantistes et les tenants de l'anti-américanisme obsessionnel et hystérique, ridicule et contre-productif : les États-Unis ne sont pas l'ennemi principal, mais un adversaire.

Interview de Jorge Luis Borges par Georges Charbonnier sur France Culture.


(0)
1267 Vues
0 commentaire
03.1965

Bibliothécaire, écrivain et poète, Jorge Francisco Isidoro Luis Borges Acevedo est né à Buenos Aires en Argentine le 24.08.1899.
Cet entretien revient sur son parcours, sa formation littéraire et son rapport à différents mouvements artistiques du XXe siècle.

Débat sur le hooliganisme. Avec Mathias Cardet sur RMC.


(0)
811 Vues
0 commentaire
12.2011

Mathias Cardet, 36 ans, est parisien : il a mené une réflexion sur les événements qui l'ont conduit au hooliganisme et en tire aujourd'hui une réflexion politique singulière.

Entretien avec Julien Gracq sur France Culture.


(0)
726 Vues
0 commentaire
1959

Cet entretien -rare- accordé par Julien Gracq nous permet d'en apprendre un peu plus sur son enfance et sur la genèse des ses écrits.

Emission "Tous les plaisirs du jour sont dans la matinée".

Hooliblack. Entretien avec Mathias Cardet pour E&R.


(0)
800 Vues
0 commentaire
12.2011

Le Parc des Princes comme baromètre social, comme laboratoire de la banlieue. Ou le récit sans concession d’un ancien hooligan parisien.
Car, dès les années 80, le Parc n’était plus seulement un stade de football.
Avec l’apparition des premiers skinheads et par réaction des premières bandes estampillées "caillera" telles que les Black Dragons, et par extension des "fights raciaux" l’enceinte francilienne s’est fait le miroir des déviances de la société française, à tel point que les évènements survenus autour du PSG et du Parc des Princes annonçaient toujours avec un temps d’avance les futurs problèmes sociaux qu’allait rencontrer la France.

Finance et matriarcat : au coeur de la monnaie. Par Bernard Lietaer.


(0)
595 Vues
0 commentaire
2011

Bernard Lietaer explique l'instauration du monopole de la monnaie émise via le mécanisme de l'argent-dette par l'adoption du modèle de société patriarcale depuis de nombreux siècles. Ainsi, l'archétype de la Déesse Mère a été réprimé, avec comme conséquence l'apparition des deux ombres qui lui sont associées et qui constituent les deux piliers de notre économie: la cupidité et la rareté.
Il est important de comprendre le paradigme jungien archétype/ombre, paradigme qu'utilise Bernard Lietaer dans sa compréhension du phénomène monétaire.