Repenser le corpus politique. Jean-Claude Martinez à l'Action Française.


(0)
888 Vues
0 commentaire
19.11.2010

Une réflexion sur les absurdités économiques induites par la mondialisation et le libre-échange, notamment dans le domaine de l'agriculture.

Géopolitique de la Turquie. Avec Dorothée Schmid, Vincent Duclert et Tancrede Josseran sur RFI.


(0)
545 Vues
0 commentaire
12.06.2011

L’ascension de la Turquie est l’un des évènements majeurs de la décennie des années 2000.
Le pouvoir exercé par le parti AKP et le premier ministre Erdogan, s'il est amené a durer, aura un fort impact sur l’avenir de la Turquie et ses orientations en tant que nation musulmane.

Choc ou simulacre ? Avec Michel Drac sur Méridien Zéro.


(0)
583 Vues
0 commentaire
07.11.2010

Discussion autour des forces agissantes autour du concept pivot de "Choc des civilisations".

Comment le parti socialiste a abandonné la classe ouvrière. Avec Bertrand Rothe Cercle Aristote.


(0)
644 Vues
0 commentaire
18.02.2013

Comment, en l'espace de trente ans, le Parti socialiste et le monde ouvrier sont-ils passés de l'amour fou au mépris ?
Bertrand Rothe nous explique pourquoi, en 1981, 70 % des ouvriers avaient contribué à la victoire du PS, alors que c'est aujourd'hui le FN qui est qualifié de "premier parti ouvrier de France".
Depuis cette date, au fil des choix politiques engagés par les hiérarques du PS, et des réactions plus ou moins avisées des représentants de la classe ouvrière, le couple, de plus en plus mal assorti, doit faire face à l'effondrement du monde communiste, à l'arrivée de la "deuxième gauche", à la montée du chômage et à la conversion des socialistes à l'Europe, au libéralisme et à la société postindustrielle.
Les noms de François Mitterrand, Jacques Delors, Laurent Fabius, Pierre Bérégovoy, Dominique Strauss-Kahn, Lionel Jospin et François Hollande, entre autres, marquent les étapes de ce désamour, de l'abandon au mépris.

Progrès du monde et déclin de l'occident. Avec Jean Bricmont à l'Academie Royale de Belgique.


(0)
444 Vues
0 commentaire
10.02.2012

Une évalution critique des attaques portées contre la notion de progrès, particulièrement par les visions du monde "pré-modernes".

Conférence donnée au sein du colloque "L'idéologie du progrès dans la tourmente du postmodernisme".

Pourquoi Marx a-t-il échoué ? Avec Norman Palma au Cercle Aristote.


(0)
633 Vues
0 commentaire
24.02.2014

La grande crise que nous traversons n’aurait-elle pas dû réveiller le fantôme de Marx ? Comment expliquer cette absence du maître du socialisme scientifique, au moment où le capitalisme apparaît plongé dans une crise qui pourrait s’avérer être la grande crise terminale tant attendue ?
Norman Palma propose une lecture de Marx qui souligne les silences du philosophe sur l’une des questions centrales de notre temps : la monnaie.
Fils de la pensée de son temps, Marx était marqué par les derniers économistes classiques et leur théorie de la monnaie comme par un voile. Hégélien, il était en rupture avec Athènes et la pensée d'Aristote. De ces deux filiations naquit une cécité, sur les questions monétaires, aujourd’hui criante.
Norman Palma nous propose une nouvelle lecture de Marx, pour en sauver son oeuvre critique.

Les vraies causes de la fin de l'URSS. Avec Roger Keeran à la Librairie Tropiques.


(0)
487 Vues
0 commentaire
18.10.2013

Roger Keeran s'attache ici à comprendre les raisons de la chute de l'URSS, seul système important s'étant opposé aux système capitalisme-impérialiste.
Selon lui, le problème principal vient des résidus d'éléments de capitalisme qui subsistaient en parallèle à l'économie collectivisée, ce qui aurait mené à l'effondrement de l'URSS.

Le sens de la crise, une crise du sens. Avec Chantal Delsol et Michel Maffesoli à l'association Les Epées.


(0)
843 Vues
0 commentaire
19.03.2009

Y a-t-il un bilan ou une morale à tirer des évènements que nous traversons ? Notre société occidentale va-t-elle en sortir renforcée ou bien encore plus affaiblie ?
Chantal Delsol et Michel Maffesoli apporteront leur regard ou leur jugement sur une crise qui ne se résume pas, loin s'en faut ! à une lutte pour le pouvoir d'achat.

Les nouveaux visages de l'impérialisme. Avec Pierre-Yves Rougeyron au Cercle Aristote.


(0)
794 Vues
0 commentaire
03.02.2014

Une conférence qui permet de faire le point sur les politiques impérialistes actuellement à l'oeuvre.
Pierre-Yves Rougeyron étudie principalement l'impérialisme etats-unien et les différentes tendances présentes au sein de l'administration du pays (les stratèges Henry Kissinger, Zbigniew Brzezinski et Samuel Huntington).

Les rois maudits. Avec Alain Benajam sur Meta TV.


(0)
690 Vues
0 commentaire
14.11.2013

Alain Benajam nous raconte ici une mauvaise passe de l'histoire de France, soit la fin du beau 13ème siècle et l'annonce de la guerre de cent ans qui sera un désastre pour notre pays.
La séquence historique a pour toile de fond un royaume endetté par une série d'aventures militaires engagées par le père de Phlilippe le Bel, Philippe III dit le Hardi. Seront également abordés Paris et l'architecture médiévale, ainsi que les problèmes de Philippe le Bel avec l'Eglise catholique.
C'est alors que surgiront le problème des templiers et les guerres de Flandre, sans oublier l'affaire de l'adultère des brus du roi et la légende de la Tour de Nesle.
Ces épisodes nous améneront à la fin de la lignée royale des capétiens.

Le messianisme en Israël. Avec Charles Enderlin sur Radio Orient.


(0)
580 Vues
0 commentaire
19.04.2013

Plongeant ses sources dans la haute antiquité biblique, le fondamentalisme messianique juif a pris son essor en juin 1967, après la conquête de la Cisjordanie et, surtout, du Haram Al-Sharif, le troisième lieu saint de l’Islam.
Convaincus que le monde est entré dans l’ère eschatologique, les militants de ce mouvement religieux, allié à la droite nationaliste, s’opposent à toute concession territoriale, et a fortiori à la création d’un Etat palestinien souverain et indépendant. Les idéaux, la politique, les principes qui avaient inspiré le sionisme des origines, libéral et pragmatique, ont été, à mesure que progressait la pénétration du fondamentalisme juif dans la société israélienne, de plus en plus marginalisés.
Charles Enderlin nous raconte la lente diffusion de cette idée messianique et son corollaire, le développement de la colonisation juive en Cisjordanie.
Un nouvel Israël est-il en train de naître, menant le Proche-Orient à un point de non-retour ?

23 août 1939 : le pacte germano-soviétique. Avec Stéphane Courtois sur Canal Académie.


(0)
606 Vues
0 commentaire
04.10.2009

L’historien Stéphane Courtois présente les origines du pacte germano-soviétique, les détails de l’événement et ses conséquences politiques et militaires en Europe. Il insiste notamment sur le rôle déterminant de Staline qui va longtemps garder deux fers au feu, pour finalement faire un chantage au plus offrant. Hitler remporte ce jeu de dupe et sert à Staline une partie de la Pologne sur un plateau et la possibilité d’une politique impérialiste soviétique.
Dans sa conclusion, Stéphane Courtois se pose la question de savoir si cette realpolitik totalitaire incarnait un rapprochement conjoncturel ou bien un rapprochement de principe.