Jésus, les bourgeois et nous. Avec François Bégaudeau sur RT France.


(0)
136 Vues
0 commentaire
02.11.2020

Après le succès de Histoire de ta bêtise, une longue descente en règle du "bourgeois cool" qui verse tantôt dans "le monde de la culture" tantôt dans la publicité, François Bégaudeau donne un tour de vis supplémentaire et précise le portrait du "bourgeois hard".
Friand de week-ends au château et d'écoles de commerce, le bourgeois "hard" présente cette particularité d'aménager dans sa vie un espace pour le fric et un autre pour la tradition. Mais qu'on ne s'y trompe pas, l'un est au service de l'autre et réciproquement. Autoritaire et ennuyeux à mourir, le bourgeois "hard" s'offre aussi le luxe de privatiser l'histoire du christianisme.
Que reste-t-il aux gens ordinaires, si "hard" comme "cool" se prévalent de tout détenir ? Peut-être un peu de football et peut-être encore un peu Jésus, premier anarchiste de l'histoire…

Émission "Interdit d'interdire", animée par Frédéric Taddeï.

Face à l'homme blanc. Avec James Baldwin sur France Culture.


(0)
138 Vues
0 commentaire
06.1975

Du roman en partie autobiographique, Go Tell It on the Mountain, paru en 1953, à Harlem Quartet, son dernier roman quelque peu apaisé, en passant par le théâtre, les multiples essais polémiques et politiques en faveur de l'émancipation des Noirs aux États-Unis, La prochaine fois, le feu, paru en 1962 et dont l'effet fut celui d'une bombe, l'oeuvre de James Baldwin lui valut une notoriété mondiale. Celle-ci, polymorphe et inquiète, fut longtemps oblitérée par le personnage qui hantait le Saint-Germain-des Prés de la fin des années 40 et le militant, ex-pasteur, d'une pauvre famille de Harlem qui haranguait si bien les foules.
Aujourd'hui que les cendres brûlantes ont recouvert les mouvements pacifistes ou violents des Noirs américains des années 60, il est temps de redécouvrir l'œuvre dans toute sa richesse et ses ambivalences. La révolte violente d'un Richard Wright, par exemple, est compensée par les paroles d'amour et d'apaisement de James Baldwin, sous l’œil, évidemment, du FBI. Car Baldwin est l'homme par excellence de l'entre-deux, de l'exil, et il ne pouvait sans doute jamais tout à fait réconcilier en lui le Noir et le Blanc, le féminin et le masculin, la pulsion érotique et la demande de l'impossible amour qui abolirait toute frontière, l'Amérique et l'Europe, New York et Paris, et à la fin de sa vie, Saint-Paul-de Vence où il tentait de guérir de ses blessures et de son pessimisme et où il mourut d'un cancer en 1987.
Noir ou américain, c'est en tant qu'écrivain que James Baldwin voulait être connu et reconnu, et c'est ainsi qu'il faut avant tout le lire et l'écouter.

Un entretien mené par Éric Laurent.

Connaissez-vous Jean-Claude Albert-Weil ? Avec François Bousquet sur Méridien Zéro.


(0)
228 Vues
0 commentaire
25.04.2020

Avec son invention verbale, ses grandioses visions uchroniques, son sens swiftien de la satire, Jean-Claude Albert-Weil est peut-être le dernier auteur maudit de la littérature française.
Dans cette émission en forme d'hommage, l'auteur ayant disparu en 2019, il est question de style romanesque aussi bien que de nos origines extraterrestres, d'écologie et d'éducation, de souffrance animale et d'aveuglement humain, de sexe et de pouvoir. Le tout placé sous la haute bannière de l'inhumanisme, seule philosophie susceptible, selon Jean-Claude Albert-Weil, de sauver ce monde, sa nature - et l'humanité elle-même - du danger que représente la civilisation moderne.
Mais le contre-monde romanesque de Jean-Claude Albert-Weil n'est pas seulement le lieu d'expérimentation d'une géopolitique parfois discutable, mais aussi un projet grandiose de réforme de l'orthographe.
Un auteur incontournable quoique méconnu...

Émission "La Méridienne", animée par Jean-Louis Roumégace.

La vie de Saint-Exupéry. Avec André Beucler, André Maurois, Pierre Dalloz et Georges Charbonnier sur France Culture.


(0)
223 Vues
0 commentaire
31.05.1964

Comment faire la biographie d'Antoine de Saint-Exupéry ? Sa vie, si riche, sera ici contée par l'intermédiaire de ses amis et ses proches qui évoquent leur amitié, des souvenirs d'enfance, son activité de pilote, son état d'esprit, jusqu'à exprimer plusieurs hypothèses concernant sa mort tout en s'insurgeant contre la thèse du suicide.
Une émission qui nous rappelle que derrière l'oeuvre de ce grand écrivain qu'était Saint-Exupéry se trouvait aussi un grand homme au parcours passionnant.

Autour de J-G. Ballard. Avec Jacques Baudou, Frédérique Roussel et Robert Louit sur France Culture.


(0)
208 Vues
0 commentaire
29.11.2008

Figure-clé de la science-fiction britannique à partir de la fin des années 50, prophète du "présent visionnaire" et de l'éco-catastrophe, admiré de Jean Baudrillard, James Graham Ballard, que son roman Crash adapté par David Cronenberg a rendu mondialement célèbre, nous revient avec une série de publications :
 - tome I de ses Nouvelles complètes, 1956/1962 et un bref roman Sauvagerie, chez Tristram
 - réédition de ses premiers romans narrant des cataclysmes naturels chez Denoël (Sècheresse, Le monde englouti, La forêt de cristal)
 - parution d'un volume d'études aux éditions èRe
L'occasion de (re)découvrir un écrivain majeur, dont l'actualité de l'oeuvre est chaque jour plus éclatante.

Émission "Mauvais Genres", animée sur François Angelier.

Éloge du sulfureux Henri Béraud. Avec Francis Bergeron sur Radio Libertés.


(0)
204 Vues
0 commentaire
30.05.2019

Alors que les éditions Dualpha viennent de rééditer, en un volume unique, trois pamphlets d'Henri Béraud (La croisade des longues figures, Faut-il réduire l'Angleterre en esclavage ? et Les Raisons d'un silence), l'occasion était parfaite pour revenir sur la vie et l'oeuvre du romancier et journaliste Henri Béraud en compagnie de Francis Bergeron, en qualité de président de l'Association des Amis d'Henri Béraud.
Souvenirs d'une époque où la chappe de plomb du "politiquement correct" n'étouffait pas encore les grands auteurs : une bouffée d'air salvatrice !

Émission "Synthèse", animée par Roland Hélie.

La fabrique de l'écrivain national, entre litterature et politique. Avec Anne-Marie Thiesse sur RFI.


(0)
159 Vues
0 commentaire
24.11.2019

Qu'est-ce qu'un écrivain national ? Créateur individuel et représentant reconnu d'une identité collective, il est l'incarnation d'une image de la nation par son oeuvre et par sa personne entre littérature et politique.
Anne-Marie Thiesse est partie à la recherche de cette figure éminente, évidente, et de définition pourtant incertaine. Entre Sartre, Malraux et Camus, quel est l'écrivain national ?
"Nation littéraire" entre toutes, la France est sans doute celle qui a développé le rapport le plus étroit entre le littéraire et le national. Mais dans tous les pays, depuis les mouvements révolutionnaires européens du XIXe siècle jusqu'aux mouvements d'émancipation anticolonialistes, la littérature s'est vu reconnaître un rôle de premier plan dans les affrontements idéologiques.
Mobilisés dans les guerres et les luttes de résistance comme éveilleurs et formateurs de la conscience nationale, les écrivains sont en période de paix l'objet d'un culte qu'entretiennent les musées, les ventes de manuscrits, les monuments funéraires et autres institutions culturelles. La reconnaissance internationale par le prix Nobel notamment est une forme de consécration de l'écrivain national.
Aujourd'hui, la mondialisation et les pratiques nouvelles de la numérisation vont-elles abolir cette figure familière de la tradition nationale ou plutôt la métamorphoser ?

Émission "Idées", animée par Pierre-Edouard Deldique.

Bukowski, entre la poésie et le bar. Avec Brice Matthieussent sur France Culture.


(0)
238 Vues
0 commentaire
30.04.2015

"De la bière, de la bière, de la bière !" L'ivresse a-t-elle encore quelque chose de poétique chez Bukowski ?
Car Bukowski écrivait comme il s'accoudait au bar : de l'ivresse comme état normal à la plongée dans un fond de sac poubelle, vous prendrez bien un dernier verre en sa compagnie...

Émission "Les Chemins de la philosophie", animée par Adèle Van Reeth.