Les écrivains réfractaires à la bien-pensance. Avec Bruno de Cessole et François Bousquet sur Radio Courtoisie.


(0)
101 Vues
Enregistré le 02.08.2011
Posté le 07.02.2018
Durée : 1 heures 23 minutes 55 secondes


Description :
Un matériau réfractaire ne se définit pas seulement par un point de fusion élevé, mais aussi par la combinaison d'autres propriétés comme une haute dureté, une faible vitesse d'évaporation, et la résistance à certains milieux corrosifs.
Un écrivain réfractaire répond en grande partie à ces critères : il possède une dureté particulière qui lui a permis de résister à l'usure du temps, une vitesse d'évaporation faible, qui explique la permanence de ses écrits, et une forte résistance à la corrosion de son époque comme à celle des époques ultérieures.
À ces qualités physiques s'ajoute, au figuré, une certaine propension à l'insoumission, la difficulté à reconnaître quelque autorité ou emprise que ce soit, et la résistance à un grand nombre d'infections mentales ou de traitements hygiéniques.
D'Aymé à Houellebecq, de Berl à Camus, de Colette à Kundera, de Suarès à Modiano, de Queneau à Muray, Bruno de Cessole nous propose une galerie de portraits d'écrivains français du XIXe siècle à nos jours figure. Se distingue alors une certaine idée de la littérature dont il discute avec François Bousquet.

Émission du "Libre Journal des enjeux actuels", animée par Arnaud Guyot-Jeannin.



Littérature Marc-Edouard Nabe Maurice Dantec Jean d'Ormesson Roman Georges Bernanos Jean-Edern Hallier Robert Brasillach Drieu la Rochelle Lucien Rebatet Jean Dutourd Paul Léautaud
Arnaud Guyot-Jeannin Bruno de Cessole François Bousquet Radio Courtoisie

En annexe :

Commentaires :