La vie littéraire et politique de Maurice Bardèche. Avec Francis Bergeron sur Radio Courtoisie.


(0)
74 Vues
0 commentaire
08.03.2012

L'histoire de Bardèche, c'est d'abord l'histoire d'une extraordinaire amitié, d'une amitié littéraire et politique, d'une amitié d'hommes, aussi. Robert Brasillach a littéralement illuminé la jeunesse de Bardèche. Dans la seconde partie de sa vie, Bardèche a en quelque sorte essayé de payer sa dette. Son oeuvre de mémoire et de réhabilitation, c'est la poursuite de cette amitié, d'un dialogue par-delà la mort.
Il y a ensuite son travail de type universitaire sur Balzac et Stendhal. Bardèche a renouvelé en profondeur le regard que l'on portait sur ces deux géants de la littérature. Si Bardèche n'avait pas été embarqué par les soubresauts de l'histoire, il ne resterait que cela, mais cela resterait.
Enfin, l'aspect le plus controversé : c'est le Bardèche révisionniste. Il serait facile de passer rapidement sur ses pamphlets et de rejeter dans la nuit de l'oubli sa revue Défense de l'Occident. Pourtant, ses exercices de "lecture à l'envers de l'histoire", comme il les appelait lui-même, font partie des points les plus détonants de son discours. Ils démontrent son courage tranquille et ne peuvent que susciter l'admiration. Le scandale, qu'on le veuille ou non, est moins dans les propos et les écrits de Bardèche que dans l'interdiction de pouvoir les tenir, aujourd'hui. Bardèche avait osé braver ces tabous, en son temps, ce qui lui valut la prison.
Normalien jusqu'au bout des ongles, professeur sans élèves, politique sans militants, fasciste autoproclamé quand tous les vrais fascistes étaient morts et quand ce qualificatif n'était plus qu'une injure, Maurice Bardèche aura marqué le XXe siècle intellectuel de son empreinte originale.

Émission "Les trésors en poche", animée par Anne Brassié.

Les écrivains réfractaires à la bien-pensance. Avec Bruno de Cessole et François Bousquet sur Radio Courtoisie.


(0)
163 Vues
0 commentaire
02.08.2011

Un matériau réfractaire ne se définit pas seulement par un point de fusion élevé, mais aussi par la combinaison d'autres propriétés comme une haute dureté, une faible vitesse d'évaporation, et la résistance à certains milieux corrosifs.
Un écrivain réfractaire répond en grande partie à ces critères : il possède une dureté particulière qui lui a permis de résister à l'usure du temps, une vitesse d'évaporation faible, qui explique la permanence de ses écrits, et une forte résistance à la corrosion de son époque comme à celle des époques ultérieures.
À ces qualités physiques s'ajoute, au figuré, une certaine propension à l'insoumission, la difficulté à reconnaître quelque autorité ou emprise que ce soit, et la résistance à un grand nombre d'infections mentales ou de traitements hygiéniques.
D'Aymé à Houellebecq, de Berl à Camus, de Colette à Kundera, de Suarès à Modiano, de Queneau à Muray, Bruno de Cessole nous propose une galerie de portraits d'écrivains français du XIXe siècle à nos jours figure. Se distingue alors une certaine idée de la littérature dont il discute avec François Bousquet.

Émission du "Libre Journal des enjeux actuels", animée par Arnaud Guyot-Jeannin.

A propos de "Je suis partout". Avec Pierre Gillieth, Philippe d'Hugues et Francis Bergeron chez Emmanuel Ratier sur Radio Courtoisie.


(0)
1386 Vues
0 commentaire
07.03.2012

A l'occasion de la sortie de la première anthologie de l'hebdomadaire "Je suis partout", les invités en profitent pour retracer l'histoire du journal le plus important de la collaboration, qui vit passer quelques unes des plumes les plus aiguisées des lettres françaises.
La dernière partie de l'émission explore le parcours de Maurice Bardèche qui, après l'exécution de son beau-frère Robert Brasillach, se fit un honneur de prolonger son travail politique.

Le cinéma sous l'occupation. Avec Pascal-Manuel Heu et Philippe d'Hugues chez Emmanuel Ratier sur Radio Courtoisie.


(0)
828 Vues
0 commentaire
13.01.2010

Evocation de la période de l'occupation et de la collaboration dans l'histoire du cinéma français. Cette période complexe a vu naître maintes personnalités de haut rang, actives dans le milieu culturel.
La figure de Lucien Rebatet, critique de cinéma influent de l'époque, est longuement racontée.

Un homme, un destin : Maurice Bardèche. Avec Jacques Bardèche et Patrick Canet sur Méridien Zéro.


(0)
645 Vues
0 commentaire
23.12.2012

L'oeuvre et la vie de Maurice Bardèche sont évoqués avec avec Jacques Bardèche (fils de Maurice Bardèche) et Patrick Canet.
Emission animée par Gérard Vaudan et Eugène Krampon.

Je suis partout ! Une anthologie événement. Avec Pierre Gillieth et Philippe d'Hugues sur Méridien Zéro.


(0)
647 Vues
0 commentaire
06.05.2012

Rencontre autour de l'anthologie de "Je suis partout" (1932-1944), le célèbre hebdomadaire de l'avant-guerre et de l'occupation.
Une série impréssionnante de plumes célèbres : Robert Brasillach, Lucien Rebatet, Pierre-Antoine Cousteau, Céline, Henry de Montherlant, Jacques Perret, Thierry Maulnier, Lucien Combelle, Jean Azéma et bien d'autres y sont présents.
Emission présentée par Eugène Krampon, Gérard Vaudan et Wilsdorf.