L'oligarchie au pouvoir. Avec Michel Geoffroy sur Radio Courtoisie.


(0)
114 Vues
0 commentaire
31.07.2018

En Occident on ne vit plus en démocratie mais en post-démocratie : les gouvernements ne gouvernent plus mais obéissent aux marchés et aux banques, les puissances d'argent dirigent les médias et les peuples perdent leur souveraineté et leurs libertés.
Pourquoi ? Parce que depuis la chute de l'URSS le pouvoir économique et financier s'affranchit du cadre national et veut gouverner à la place des Etats. Parce que la fin du communisme nous a libérés de la Guerre froide, et lui a succédé la prétention obstinée du messianisme anglo-saxon à imposer partout sa conception du monde, y compris par la force.
Ce double mouvement s'incarne dans une nouvelle classe qui règne partout en Occident à la place des gouvernements : la superclasse mondiale. Une classe dont l'épicentre se trouve aux Etats-Unis mais qui se ramifie dans tous les pays occidentaux et notamment en Europe. Une classe qui défend les intérêts des super riches et des grandes firmes mondialisées, sous couvert de son idéologie : le libéralisme libertaire et cosmopolite.
Une classe qui veut aussi imposer son projet : la mise en place d'un utopique gouvernement mondial, c'est-à-dire la mise en servitude de toute l'humanité et la marchandisation du monde. Une classe qui manipule les autres pour parvenir à ses fins, sans s'exposer elle-même directement.
Quelle alternative lui opposer ?

Émission du "Libre journal de la nouvelle droite", animée par François Bousquet.

De la Nouvelle Librairie aux Social Justice Warriors. Avec François Bousquet sur Radio Courtoisie.


(0)
213 Vues
0 commentaire
29.09.2018

Cheville ouvrière de la Revue Eléments, le journaliste et essayiste François Bousquet est depuis peu le directeur de la Nouvelle Librairie, qui vient d'ouvrir au Quartier latin en créant la polémique.
L'aboutissement de ce projet s'inscrit pourtant logiquement dans un combat métapolitique plus large, visant à la (re)conquête du pouvoir intellectuel.
Ce travail est bien évidemment collectif, sachant qu'une équipe brillante de jeunes plumes et de militants est chaque jour plus déterminée à reprendre le pouvoir. Jusqu'au coup de force ?

Connaissez-vous Thorstein Veblen ? Avec François Bousquet sur Méridien Zéro.


(0)
168 Vues
0 commentaire
20.07.2018

Le journaliste et rédacteur en chef du magazine Éléments François Bousquet vient nous dresser le portrait d'un intellectuel atypique et finalement peu connu dans nos contrées, en l’occurrence Thorstein Veblen (1857-1929). Économiste et sociologue américain, il a fait de l'ostentation le prisme de son analyse sociale.
Le prétexte à cette "redécouverte" (Guillaume Faye en son temps en avait fait déjà une présentation précieuse) est la publication aux éditions Pierre-Guillaume de Roux de Théorie de l'entreprise d'affaire, d'ailleurs préfacé par François Bousquet.

Émission de "La méridienne", animée par Pascal Lassalle.

Destin Français. Avec Eric Zemmour au Cercle Pol Vandromme.


(0)
224 Vues
0 commentaire
08.10.2018

Revenant dans son dernier essai Destin Français sur l'histoire longue de la France et sur sa décadence récente, Eric Zemmour estime l'histoire détournée, occultée, ignorée et néantisée.
Mais l'histoire se venge, comme le précise le sous-titre du livre : si nous nous refusons à en comprendre les constantes et les mécanismes, nous seront surpris des tours que prendront les événements.
Une conférence passionnante avec un polémiste amoureux de la France qui déchaine les passions et attise les antagonismes.

Une conférence animée par François Bousquet.

Mai 68 : le col Mao, c'etait le Rotary de la jeunesse dorée ! Avec François Bousquet pour Le club du Mercredi à Nancy.


(0)
185 Vues
0 commentaire
06.06.2018

François Bousquet, journaliste et rédacteur en chef du magazine Éléments, revient sur la signification des événements de Mai 1968 à l'occasion de son cinquantième anniversaire. Il évoque les répercussions sociales, sociétales et culturelles de Mai 68 sur la société française, ainsi que les conséquences profondes de cette véritable révolution anthropologique.

L'Europe face au féminisme et à l'antiracisme. Avec François Bousquet chez Academia Christiana.


(0)
208 Vues
0 commentaire
08.2018

En un peu plus d'une trentaine d'années, la gauche est passée du déni du réel (les races n'existent pas) au délit du réel (la pénalisation du racisme), avant de succomber au délire du réel (les races sont partout). Les "3 D" de la gauche : déni, délit, délire ! Ils symbolisent à eux seuls les contradictions du gauchisme culturel.
C'est en revenant longuement sur le drame de Cologne, à savoir les agressions sexuelles et physiques massives commises par des migrants lors de la nuit de la Saint-Sylvestre de 2015, que François Bousquet, journaliste et rédacteur en chef du magazine Elements, nous montre les réactions stupéfiantes d'aveuglement de ces milieux.
Il entreprend enfin une généalogie intellectuelle du gauchisme culturel en revenant sur les grands idéologues de la déconstruction.
L'objectif avoué n'est rien moins que de déconstruire les déconstructeurs de la réalité : féministes et antiracistes.

Une conférence donnée dans le cadre de l'université d'été 2018 d'Academia Christiana : "Rebâtir la Cité".

L'oeuvre de Patrice Jean. Avec Patrice Jean, Thomas Hennetier et François Bousquet sur Radio Courtoisie.


(0)
123 Vues
0 commentaire
29.08.2018

Patrice Jean, auteur de plusieurs romans remarqués (La France de Bernard en 2013 et Les structures du mal en 2015), a récemment publié L'homme surnuméraire (éditions Rue Fromentin), l'histoire d'un père de famille méprisé par sa femme, ses enfants et son époque.
Exerçant le métier de professeur de français au lycée de Saint-Nazaire, il nous donne dans cette émission sa vision de la littérature qui rentre dans une "lutte à mort" avec le mode d'exister savant et technicien qui domine notre monde.

Émission du "Libre journal de la nouvelle droite", animé par François Bousquet.

Michel Foucault, père de la théorie du genre. Avec François Bousquet et Fabrice Moracchini aux Chroniques de la Vieille Europe sur Radio Courtoisie.


(0)
366 Vues
0 commentaire
10.11.2015

Et si Michel Foucault nous avait, tous, bernés ? A l'heure de son entrée solennelle en Pléiade, n'est-il pas temps de lui arracher les innombrables masques qui lui assurèrent la plus longue réplique possible sur la scène médiatique alors qu'en off, sa philosophie avait depuis longtemps rendu l'âme ?
Une enquête nécessaire pour comprendre les temps intellectuels qui sont les nôtres.