Critique du néolibéralisme ou critique de la société marchande ? Avec Anselm Jappe à la Fondation Copernic.


(0)
997 Vues
Enregistré le 17.05.2011
Posté le 24.10.2013
Durée : 1 heures 12 minutes 32 secondes


Description :
Les crises financières à répétition sont-elles dues aux seules politiques néo-libérales qui favorisent le capital financier aux dépend du travail salarié ou indiquent-elles la limite historique de la société capitaliste elle-même, basée sur la valeur, le travail abstrait, l’argent, la marchandise et le fétichisme de la marchandise ?
Depuis vingt ans, la "critique de la valeur" propose une relecture de l’œuvre de Marx en ce sens et en dérive des analyses du monde actuel.
C’est ainsi que les contestations que le capitalisme ne manquera de provoquer pourront s’attaquer au noyau de cette formation sociale -le travail abstrait producteur de marchandise- au lieu de se cantonner à une critique morale de ses symptômes, comme la spéculation.



Economie Néolibéralisme Fétichisme Ordre marchand Valeur économique Capitalisme
Anselm Jappe Fondation Copernic

En annexe :

Commentaires :