Le commun comme détermination de l'agir. Avec Christian Laval et Pierre Dardot à Citéphilo.


(0)
370 Vues
0 commentaire
26.11.2010

Selon une première approche, le commun serait une détermination de certains biens dont la propriété intrinsèque serait de ne pas être appropriables à titre privé. Ce qui revient à classer les choses en termes de biens "communs", de biens "publics" ou de biens "privés".
Selon une autre approche, le commun devrait être soustrait à la catégorie de l’avoir : ce que nous aurions en partage, ce serait notre condition même d’êtres finis, déterminant comme une communauté du "manque".
Mais le commun n’est ni une détermination inhérente à une certaine catégorie de biens, ni une détermination relevant immédiatement du mode d’être de l’homme. Il est une détermination de l’agir : seul l’agir commun peut donner à des choses de devenir communes tout en produisant une figure inédite du collectif.

La contractualisation de la société. Avec Alain Supiot à l'Université de tous les savoirs.


(0)
379 Vues
0 commentaire
22.02.2000

L'idée s'est affirmée en Occident depuis deux siècles que le contrat serait l'aboutissement indépassable d'un progrès historique arrachant l'Homme aux sujétions des statuts pour le faire accéder à la liberté. Un mouvement irrésistible nous conduirait à un monde où chaque individu ne porterait pas d'autres chaînes que celles qu'il se fixe à lui-même. Mais le contrat n'est pas cet universel abstrait qu'on se plaît à imaginer : sa signification varie selon les cultures, les époques, et les contextes juridiques.
Le contrat n'est pas davantage cette pure relation binaire entre personnes égales, à quoi on croit pouvoir le réduire : il implique une foi commune en un Garant des pactes. Dès lors la contractualisation de la société ne signifie certainement pas une libération totale des individus. Elle est plutôt le symptôme du déclin des États et d'une "reféodalisation" du lien social.

Non au Traité Constitutionnel ! Avec Frédéric Lordon sur Radio Aligre.


(0)
328 Vues
0 commentaire
17.05.2005

La construction économique de l'Union Européenne et son devenir néo-libéral sont ici clairement exposés. Frédéric Lordon rappelle les grandes étapes qui mènent logiquement au Traité Constitutionnel, tout en rappelant qu'il est de notre devoir de s'y opposer.

Rose Mafia. Avec Gérard Dalongeville sur RMC.


(0)
372 Vues
0 commentaire
29.02.2012

Trois ans après son arrestation pour détournement de fonds publics, corruption, faux en écriture privée et usage de faux, favoritisme et recel de favoritisme à la mairie d'Hénin-Beaumont, Gérard Dalongeville décide de se livrer et raconte les rouages du Parti Socialiste intégré au système parlementaire dans le nord de la France.
Emission Carrément Brunet.