Les forces armées en démocratie. Avec Etienne Chouard et Laurent Henninger au Palais de Tokyo à Paris.


(0)
858 Vues
0 commentaire
07.06.2014

Quelle est la place d’une armée dans une vrai démocratie ? D'ailleurs, a-t-on réellement besoin d’une armée ? Si oui, comment le peuple peut-il contrôler cet organe de pouvoir qui a eu de cesse de s'autonomiser dans l'histoire récente ?
Etienne Chouard et Laurent Henninger (historien de la guerre) débattent de ces questions lors d’une rencontre qui introduisait un atelier constituant sur le même thème : avec quels mots un peuple peut-il à la fois instituer des forces armées pour le défendre, et s’en protéger ?
Par ailleurs, le sujet de la sécurité informatique (qui intéresse également les armées et les états pour surveiller, espionner et contrôler les peuples) est abordé en fin de conférence.

Les droits de l'homme sont-ils vraiment universels ? Avec François Jullien à la Bibliothèque nationale de France.


(0)
810 Vues
0 commentaire
04.06.2008

Une réflexion sur les droits de l'homme, et plus spécifiquement la notion d'universel opposée à l'universalisme.
En effet, le concept d'universel est d'abord apparu en Europe, et plus spécifiquement en Grèce dans le domaine de la science, sous l'Empire Romain pour le rapport au droit et à la citoyenneté (212, Edit de Caracalla) et finalement par le christianisme dans le domaine du salut et de la morale.
Dans quelle mesure les droits de l'homme peuvent-ils alors prétendre à l'universel ?

De la discrimination positive. Avec Anne-Marie Le Pourhiet et Eric Keslassy à Répliques sur France Culture.


(0)
689 Vues
0 commentaire
30.10.2004

Pour les partisants de la discrimination positive, l'équité (c'est à dire l'inégalité compensatrice de traitement) est le moyen de parvenir à concrétiser un projet d'égalité. 
Mais dans quelles limites ce projet doit-il se déployer ? Peut-on le circonscrire aux problèmes socio-économiques seulement, comme le défend Eric Keslassy ? Comment éviter le piège communautariste qui enferme les individus dans leur groupe d'appartenance en leur accordant des droits relatifs à leur sexe, à leur race ou à leur religion ? 
Comme le rappelle Anne-Marie Le Pourhiet, ce projet nous éloigne de l'idéal républicain qui ne voulait reconnaître aucun corps intermédiaire entre le citoyen et la nation.
L'exemple désastreux des Etats-Unis doit nous pousser à réfléchir sur les implications d'un projet si généreux dans ses intentions, mais qui se révèle profondément pervers dans ses effets réels, une fois appliqué.

L’Europe peut-elle être "Républicaine" ? Avec Blandine Kriegel sur France Culture.


(0)
638 Vues
0 commentaire
06.12.2011

Blandine Kriegel nous montre, dans "La République et le Prince moderne. Les Français et la naissance des Provinces Unies", que les problèmes politiques ont des racines plus anciennes qu’on ne le croit généralement.
A une vision française singulièrement orientée sur l'épisode de la révolution française, Blandine Kriegel substitue une vision plus large en réintroduisant l'émergence de la question Républicaine au sein de l'histoire européene.
En étudiant le passage des "républiques de cité" aux "républiques d’etat" dans les Provinces-Unies (Hollande) au 16ème siècle, c’est aussi l’éventualité d’un nouveau renversement politique actuel que Blandine Kriegel envisage : une "Europe des républiques" pourrait-elle laisser la place à une "Europe républicaine" ?

Faut-il sauver la Ve République ? Avec Frédéric Rouvillois, Philippe Lauvaux et Anne-Marie Le Pourhiet à l'association Les Epées.


(0)
875 Vues
0 commentaire
02.12.2008

La construction européenne induit une délégation de nombreuses compétences qui étaient auparavant assumées par l'état national.
Avec la récente réforme des institutions, quel sort préparons-nous à notre vieille république gaullienne ?

La société conviviale à venir. Avec Alain Caillé à Louvain-la-Neuve.


(0)
776 Vues
0 commentaire
21.03.2013

Les idéologies modernes (libéralisme, communisme, fascisme) possèdent toutes en commun une question fondamentale : comment résoudre le problème de la rareté matérielle des ressources ? La croissance économique en a été la solution.
Alors que notre mode de production commence à buter sur ses barrières écologiques, Alain Caillé propose de réorienter les débats en mettant au fondement de la réflexion la question suivante : comment vivre ensemble, en s'opposant, sans se massacrer ? (Marcel Mauss)
Le but affiché étant de produire un nouveau fonds doctrinal philosophique, le convivialisme, qui permettrait de créer une alternative au mode d'existence actuel.
C'est le résultat du travail collectif en cours qu'Alain Caillé présente.

L'exposé est suivi de débats et d'une session de questions/réponses.

L'événement est organisé par le Forum Civique UCL Créatopia, le centre ETOPIA et le centre culturel d'Ottignies.

Le jansénisme et la révolution. Avec Marion Sigaut à Grenoble.


(0)
904 Vues
0 commentaire
06.01.2014

Nous avons trop tendance à nous représenter l'Ancien Régime comme une structure monolithique, sans conflit d'aucune sorte.
Marion Sigaut nous apporte un regard un peu plus complexe en éclairant la "guerre" qui opposa la royauté au pouvoir des juges, majoritairement jansénistes.
Le jansénisme, incarnant une espèce de protestantisme qui n'aurait pas rompu avec Rome, a joué un rôle très important dans les deux siècles qui précédèrent la Révolution française, en en préparant le terrain.
Une conférence passionnante sur les tensions qui menèrent aux bouleversements de 1789.

L'âme des choses inanimées. Avec Jean Carbonnier à Tunis.


(0)
764 Vues
0 commentaire
17.05.1994

Le professeur Carbonnier se lance dans une analyse métaphysique des biens, en utilisant les disciplines de la sociologie et de la philosophie du droit.

Remarque : la qualité audio est très mauvaise.