En vivant, en écrivant... Avec Renaud Camus et Philippe Muray sur France Culture.


(0)
638 Vues
0 commentaire
20.03.2000

Digressions délicieuses autour de la langue française, de ses subtilités et des innombrables richesses qu'elle recèle...

Emission animée par Geneviève Brisac.

Le fabuleux succès d'Amélie Poulain. Avec Serge Kaganski et Philippe Lancon à Répliques sur France Culture.


(0)
960 Vues
0 commentaire
28.07.2001

Alors que le film fait un triomphe en salle et reçoit des critiques élogieuses de toutes parts, Alain Finkiekraut convoque l'accusation.
L'un critique le fond en nous expliquant que "Si Le Pen cherchait un clip pour promouvoir sa vision du peuple et son idée de la France, Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain serait le candidat idéal" pendant que l'autre moque la forme en jugeant que "Le film donne l’impression de prolonger les pubs qui l’ont précédé".
Une émission pour comprendre le sens de ces attaques.

Cette étrange idée du Beau. Avec François Jullien questionné par Jean-Jacques Melloul à Citéphilo.


(0)
649 Vues
0 commentaire
21.11.2012

Quelles que soient ses critères ou les variations dans la manière de le concevoir, il y a en occident un "impérialisme" du Beau auquel la création, l’oeuvre ou la réception se soumettent.
On peut faire l’archéologie de cet impérialisme pour en dégager les partis pris théoriques et travailler l’écart avec la pensée chinoise qui, elle, n’a pas isolé ou abstrait le Beau.
D’autres possibles s’ouvrent alors, donnant un accès différent à l’art, particulièrement par la médiation de l’art contemporain.

Cette étrange idée de beau, l'esthétique à l'épreuve de la Chine. Avec François Jullien à Montpellier.


(1)
478 Vues
0 commentaire
30.03.2011

Au fil des siècles, nous n'avons cessé de remettre en question l'idée que nous nous faisons du beau, les définitions que nous en donnons, les critères selon lesquels nous le définissons.
Mais nous sommes-nous jamais interrogés sur l'idée même du beau, cette idée dont la métaphysique occidentale a fait un absolu, qu'elle a extraite et élevée au-dessus de la diversité du sensible et de ses formes ?
Alors que nos dieux sont morts, le beau reste notre seul salut.
Or la pensée chinoise n'a pas isolé -abstrait- "le beau". Pour les Chinois, cette idée même de beau paraît profondément étrange.
Faire jouer cet écart, l'interroger, permet de dégager d'autres possibles esthétiques qui ne se rangent pas sous la monopolisation du beau, de comprendre mieux certaines aventures de l'art contemporain. De quoi du moins sortir le beau des lieux communs qui l'épuisent : pour le rendre à son étrangeté.

Anatomie de la mélancolie. Avec Jean Clair sur France Culture.


(0)
593 Vues
0 commentaire
11.06.2007

L'on se penche sur ce mal de l’âme tantôt appelé "nostalgie", "dépression", "spleen"... en compagnie de Jean Clair.
Emission "Fabrique de sens".

Jacques Rancière à voix nue, sur France Culture.


(0)
1120 Vues
0 commentaire
05.09.2011

Une discussion profonde s'articulant en 5 moments :
1) La philosophie déplacée : ou comment on passe de Marx aux ouvriers. D'Althusser à Foucault. De la philosophie à l'histoire, de l'histoire à la sociologie, de la sociologie à la politique et à l'esthétique.
2) Le partage du sensible : ou comment la sécession des plébéiens sur l'Aventin en 494 av. J.-C. rapportée par l'historien Tite-Live, et réinterprétée au XIXème siècle par un autre historien, Pierre-Simon Ballanche, permet enfin de comprendre ce qui lie esthétique et politique.
3) L'âge démocratique : ou comment on échappe aux Cassandre qui claironnent depuis trente ans la fin du politique, et à quelques autres qui, depuis Platon, c'est-à-dire depuis toujours, déplorent les errements de la démocratie.
4) La parole muette : ou comment on passe des Belles-Lettres à la littérature et de la littérature aux Beaux-arts. Comment en peinture on passe de la figuration à l'abstraction via Diderot et les Frères Goncourt. Mais aussi comment on passe de Balzac et Flaubert à la photographie et au cinéma.
5) Politique de l'art : ou comment l'art s'affranchit de la politique... pour mieux y retourner

Malebranche précurseur. Avec Alain Badiou à la Librairie Tropiques.


(0)
628 Vues
0 commentaire
03.10.2013

Alain Badiou présente son séminaire de 1986 sur Malebranche, précurseur cartésien et baroque de la dialectique hegelienne.
Au-delà de l'exceptionnelle qualité stylistique du discours philosophique de Malebranche, en quoi cette esthétique philosophique baroque peut-elle nous gratifier encore aujourd'hui, et nous conduire vers la théorie "moderne" de la phénoménologie du sujet, par la "vision en Dieu".
Une heure de jubilatoire "clarté et distinction", avec évidemment en arrière plan... l'Être et l'événement.

Le surréalisme : lumières et ombres. Avec Jacqueline Chenieux-Gendron et Jean Clair à Répliques sur France Culture.


(0)
758 Vues
0 commentaire
19.07.2003

Jean Clair, pour quoi le surréalisme est "le seul mouvement d'avant-garde à avoir acquis un succès populaire et durable", se propose d'en dévoiler la part d'ombre.
Les oeuvres produites par ce mouvement laissent transparaître un gout de la violence certain, un attrait pour l'irrationnel et la mystique de masses qui reproduiraient à une échelle groupusculaire les méthodes totalitaires.
C'est cette position que va combattre Jacqueline Chénieux-Gendron en prenant le parti de défendre cet héritage artistique.