Le mondialisme contre l'Eglise. Avec Pierre Hillard à Saint-Nicolas-du-Chardonnet.


(0)
111 Vues
0 commentaire
15.05.2019

Les différentes factions oligarchiques qui s'affrontent sur la scène du monde sont, en dépit de leurs rivalités, animées par un idéal commun : l'émergence d'une gouvernance mondiale reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l'idéal du mondialisme.
Pour illustrer son propos, Pierre Hillard nous présente bon nombre de pièces d'archives peu connues afin que nous puissions avoir une compréhension précise des événements passés - depuis le monde antique et hébraïque jusqu'au XXIe siècle.
Nous pouvons ainsi comprendre, à partir de ce socle d'infor­mations dûment référencées, le monde dans lequel nous visons, mais aussi mieux appréhender celui qui nous attend.

Hors-champs. Avec Shlomo Sand sur France Culture.


(0)
96 Vues
0 commentaire
07.05.2013

Laure Adler s'entretient avec Shlomo Sand, historien israélien spécialisé dans l'histoire contemporaine et professeur émérite d'Histoire à l'Université de Tel Aviv. Retour donc sur les thèses qu'il a défendues, remettant nottament en cause l'exil des juifs dans l'histoire d'Israël, ainsi que sur son engagement en faveur des Palestiniens.
Car de l'écriture de l'histoire aux enjeux de mémoire, il n'y a qu'un pas, qui révèle bien souvent des problématiques de pouvoir...

Bible et "fake news" dans la propagande sioniste. Avec Claude Timmerman pour E&R à Lille.


(0)
261 Vues
0 commentaire
15.12.2018

Le biologiste et statisticien Claude Timmerman a entrepris depuis une dizaine d'années des recherches sur les origines historiques du peuple juif, recherches où il se propose de remettre certaines réalités historiques en perspective, grâce notamment aux découvertes archéologiques les plus récentes.
Retournant aux temps de l'écriture des textes bibliques, il nous dévoile ici plusieurs millénaires d'affabulations et d'anachronismes au service du mythe politique de la terre d'Israël occupée continûment depuis ses origines par le peuple d'Abraham à qui Yahvé l'aurait dévolue.

Comment la terre d'Israël fut inventée. Avec Shlomo Sand à Marseille.


(0)
188 Vues
0 commentaire
03.10.2012

Les mots "terre d'Israël" renferment une part de mystère. Par quelle alchimie la Terre sainte de la Bible a-t-elle pu devenir le territoire d'une patrie moderne, dotée d'institutions politiques, de citoyens, de frontières et dune armée pour les défendre ?
L'historien engagé et volontiers polémiste, Shlomo Sand a, à grand bruit, dénoncé le mythe de l'existence éternelle du peuple juif. Il poursuit ici son oeuvre de déconstruction des légendes qui étouffent l'Etat d'Israël et s'intéresse au territoire mystérieux et sacré que celui-ci prétend occuper : la "terre promise", sur laquelle le "peuple élu" aurait un droit de propriété inaliénable.
Quel lien existe-t-il, depuis les origines du judaïsme, entre les juifs et la "terre d'Israël" ? Le concept de patrie se trouve-t-il déjà dans la Bible et le Talmud ? Les adeptes de la religion de Moïse ont-ils toujours aspiré à émigrer au Moyen-Orient ? Comment expliquer que leurs descendants, en majorité, ne souhaitent pas y vivre aujourd'hui ? Et qu'en est-il des habitants non juifs de cette terre : ont-ils - ou non - le droit d'y vivre ?

Hannah Arendt, la passagère. Une grande traversée sur France Culture.


(0)
166 Vues
0 commentaire
08.2017

Hannah Arendt naît en 1906, à Königsberg, dans une famille juive assimilée. L'adolescente rebelle commence par écrire des poèmes avant de découvrir l'éros philosophique avec Martin Heidegger et l'éthique de l'amitié avec Karl Jaspers. Mais l'ombre de l'antisémitisme s'abat sur l'Allemagne.
Après avoir été détenue par la Gestapo à Berlin en 1933, Hannah Arendt rejoint son mari, Günther Stern, à Paris, où elle aide des jeunes juifs à rejoindre la Palestine et s'éprend d'Heinrich Blücher. Raflée au Vel d'Hiv, puis internée au camp de Gurs, elle devient une "paria consciente".
Hannah Arendt et Heinrich Blücher débarquent en mai 1941 à New York. Une fois la guerre terminée, elle est déterminée à comprendre ce qui s'est passé. Elle rédige alors Les Origines du Totalitarisme, part en Allemagne identifier les biens juifs spoliés et couvre le procès d’Eichmann à Jérusalem. L'action devient le cœur de sa pensée.
Elle termine sa vie retirée, entourée de ses amis qu'elle appelle sa "tribu". Dans son Journal de pensée, elle expérimente un nouveau langage philosophique qui donne libre cours à son imagination. Sans esprit de système, Hannah Arendt laisse la pensée flotter "sans appui".
Hannah Arendt aura traversé le XXe siècle et construit son oeuvre entre deux continents géographiques et intellectuels, l'Europe et l'Amérique du Nord, la philosophie et la poésie.

Une série documentaire produite par Christine Lecerf et réalisée par Julie Beressi.

Aux origines de l'eschatologie biblique : Grand Israël et gouvernance mondiale. Avec Youssef Hindi pour E&R à Strasbourg.


(0)
166 Vues
0 commentaire
03.11.2018

Loin de remettre en cause le monothéisme, Youssef Hindi nous livre un récit historique inédit du dévoiement de l'idée monothéiste par un groupe d'Hébreux qui a cru bon d'adopter puis d'imposer au peuple d'Israël une divinité qui lui était alors inconnue, Yahvé. Celui-ci s'est substitué, à la suite d'un lent processus, à El, le Dieu d'Abraham, des Patriarches et des prophètes. Car contrairement à une idée répandue, les Hébreux n'ont pas inventé le monothéisme, mais une partie d'entre eux l'a dévoyé.
C'est ce que démontre Youssef Hindi, après avoir remonté la trace de la croyance en un Dieu Unique dans l'Antiquité la plus reculée.
L'enquête nous mène aux tous débuts de l'Histoire, aux deux extrémités du Croissant fertile, de Sumer à l'Égypte, en passant par Canaan. Il nous fait découvrir les preuves écrites de la croyance en Dieu, Unique et Universel, antérieures à la Torah de plus d'un millénaire.
Malheureusement le monothéisme, présent dans la Torah originelle, fut perverti par la confusion opérée entre un dieu tribal, Yahvé, et le Dieu Universel, El. Cette usurpation a donné naissance au judaïsme et à son paradoxe théologique : l'universalisation d'un dieu tribal, avec des conséquences historiquement dévastatrices.

Polémologie et géopolitique : notes de lecture, par Michel Drac.


(0)
1394 Vues
0 commentaire
2018

Michel Drac, analyste politique et prospectiviste bien connu, s'emploie ici à dégager les lignes de forces des affrontements internationaux contemporains.
Les divers acteurs, les tendances lourdes et la structuration des conflits diplomatiques, des jeux d'influence et des conflits armés sont étudiés avec plusieurs notes de lecture sur des ouvrages consacrés à ces questions.

Du talmudisme au judéo-christianisme, par Claude Timmerman.


(0)
334 Vues
0 commentaire
03.02.2018

Le concept de "judéo-christianisme", mis en avant par le concile Vatican II, est si souvent évoqué pour qualifier notre civilisation, devenu si banal, qu’on oublie souvent de s’y arrêter. Que veut-il dire ? Quelle est sa réalité ? En a-t-il même une ?
Alors qu’avec Constantin Ier le christianisme s’imposait au monde gréco-romain, le talmudisme, qui prétend éclairer la Torah par une compilation de Lois orales d’origine rabbinique, devenait la nouvelle acception d’un judaïsme définitivement dégagé du culte sacerdotal judéen. Judaïsme post-chrétien traitant de règles et de prescriptions, dans lequel le mot "foi" est singulièrement absent. Dès lors, que peut-on dire de cette prétendue filiation qui lierait le christianisme au judaïsme ?
Pour répondre à cette question, Claude Timmerman est retourné aux temps de l’écriture des textes bibliques. Il a puisé au cœur de l’archéologie, relevant les différents anachronismes, les acrobaties logiques et linguistiques au service des mythes historiques sur lesquels s’appuie la création de l’État sioniste et la perpétuation de sa puissance.
Une mise au point indispensable.