Le tournant identitaire. Avec Mathieu Bock-Côté et Elisabeth Roudinesco sur France Culture.


(0)
48 Vues
0 commentaire
19.06.2021

Le déboulonnage des statues au nom de la lutte contre le racisme déconcerte. La violence avec laquelle la détestation des hommes s'affiche au cœur du combat féministe interroge. Que s'est-il donc passé pour que les engagements émancipateurs d'autrefois, les luttes anticoloniales et féministes notamment, opèrent un tel repli sur soi ?
Selon la psychanalyse Elisabeth Roudinesco et le sociologue Mathieu Bock-Côté, ce processus ne fait que s'amplifier et se radicaliser. Il y a beaucoup de différences d'approche, d'orientation, de sensibilité entre ces deux auteurs mais ils partent d'un même constat : la déconstruction est aujourd'hui hégémonique sur tous les campus du nouveau continent, et se propage dans l'ancien, où une partie substantielle de la gauche intellectuelle a pris un tournant identitaire.
Comment devons-nous comprendre cette (r)évolution ?

Émission "Répliques", animée par Alain Finkielkraut.

Phénoménologie des seins. Avec Camille Froidevaux-Metterie sur France Culture.


(0)
119 Vues
0 commentaire
03.03.2021

Si le clitoris a longtemps été impensé, l'utérus caché, la chevelure voilée, les seins, eux, ont été montrés, dénudés, affichés, jugés, évalués.
Sexuels ou maternels, esthétiques ou érotiques... Mais bizarrement (ou pas), ceux qui les montrent, les affichent, les jugent, les évaluent ou les dénudent, ne sont pas forcément ceux qui en ont !
Leur omniprésence traduirait-elle cette objectivation du corps des femmes qui trouverait dans les seins son paroxysme ? Doit-on donc en finir avec la beauté des seins ? Comment penser la libération du corps féminin ? Et comment réinvestir la question du corps ?

Émission "Les Chemins de la philosophie", animée par Géraldine Mosna-Savoye.

Le grand déménagement du monde. Avec Renaud Camus et Hervé Le Bras sur France Culture.


(0)
100 Vues
0 commentaire
10.06.2017

Renaud Camus, qu'on n'entend plus et ne voit plus nulle part a forgé une expression qu'on entend tout le temps et partout : le grand remplacement. Certaines personnalités qui ont pignon sur rue la reprennent à leur compte, d'autres en contestent la pertinence. D'autres encore en font un drapeau. Bref Renaud Camus n'a plus de voix au chapitre et il est sur toutes les lèves.
C'est donc en lui donnant la parole que l'anomalie de cette absence omniprésente doit prendre fin. Lui est opposé le démographe Hervé Le Bras dont les deux derniers livres sont des réponses cinglantes et argumentées aux thèses du premier.
Le temps de l'explication est donc venu : qu'est ce que le grand remplacement ?

Émission "Répliques", animée par Alain Finkielkraut.

Le Géographe et le paysage. Avec Yves Lacoste sur France Culture.


(0)
81 Vues
0 commentaire
10.1984

Prenez un géographe. Placez-le sur une butte dominant un paysage qu'il connaît bien, puisqu'il possède, à quelques kilomètres, une maison de vacances. Faites-lui situer, puis décrire ledit paysage, en analyser les composantes et l'histoire, ce avec toutes les ressources qui sont les siennes. Laissez-vous bercer par la poésie de son vocabulaire : causse, plateau calcaire, pénéplaine, mamelon, escarpement, cuvette, relief karstique...
Voici l’exercice qu'a proposé François Maspero au géographe Yves Lacoste. Le premier connaissait bien le second, puisqu'il était son éditeur. C'est chez Maspero qu'a paru notamment, en 1976, ce livre qui fit grand bruit : La géographie, ça sert, d'abord, à faire la guerre, et c'est encore Maspero qui éditait Hérodote, revue lancée la même année et qui devint l'un des carrefours les plus importants de la pensée géographique en France. Son premier numéro s'intitulait justement "A quoi sert le paysage ?" - une question que cette slrue d'émissions éclaire sous un jour à la fois ludique et poétique.

Émission "Les chemins de la connaissance", animée par François Maspero.

L'ethnologie préhistorique selon Andre Leroi-Gourhan (1911-1986). Avec Françoise Audouze, Claudine Karlin et Philippe Soulier sur France Culture.


(0)
85 Vues
0 commentaire
04.12.2018

De la fondation du Musée de l'Homme (1937) aux fouilles sur le site de Pincevent en Seine-et-Marne, André Leroi-Gourhan (1911-1986), théoricien autant qu'homme de terrain, a laissé à sa mort en 1986 un héritage intellectuel qui se révèle aujourd'hui particulièrement d'actualité.
Par sa capacité à faire bouger les lignes, à combiner les évolutions paléontologiques de l'homme à celles de l'humanité en société, il aura renouvelé en profondeur les sciences de l'homme au XXe siècle.

Émission "La Fabrique de l'Histoire", animée par Emmanuel Laurentin.

La Parabole du bon samaritain. Avec Pierre Manent et Camille Riquier sur France Culture.


(0)
79 Vues
0 commentaire
16.01.2021

La brûlante question migratoire a mis au cœur de l'actualité la parabole du Bon Samaritain tirée de l'Évangile selon Saint Luc. Dans sa dernière encyclique Fratelli Tutti, le pape François s'appuie sur ce texte pour réclamer aux pays européens arc boutés sur leurs frontières une politique d'ouverture et même d'hospitalité inconditionnelle.
Le souverain pontife a-t-il raison ? Est-il dans son rôle ? Peut-on ou doit-on, pour être fidèle à l'enseignement du Christ, politiser sans autre forme de procès la parabole du bon Samaritain ?

Émission "Répliques", animée par Alain Finkielkraut.

La critique des Lumières. Avec Antoine Lilti sur France Culture.


(0)
119 Vues
0 commentaire
29.12.2019

En France plus qu'ailleurs - peut-être en raison de son rôle supposé dans la Révolution - ce que l'on appelle l'héritage des philosophes des Lumières joue un rôle majeur dans le débat public. Qu'il s'agisse des débats sur la laïcité, sur l'identité nationale ou sur la construction européenne, cet héritage est aujourd'hui invoqué par tout le monde. Pour s'en réclamer ou pour l'attaquer.
Devenues une sorte de mot de passe pour désigner les sources idéologiques de la modernité occidentale, Les Lumières sont donc et plus que jamais au cœur du débat.

Émission "Signes des temps", animée par Marc Weitzmann.

La catastrophe du coronavirus. Avec Jean-Pierre Dupuy et Jean-Pierre Le Goff sur France Culture.


(0)
95 Vues
0 commentaire
27.03.2021

Voici plus d'un an déjà que le monde vit au rythme que lui impose le coronavirus. L'état d'urgence sanitaire se prolonge, les confinements se succèdent et malgré l'ouverture de vaccinodromes, une troisième vague se profile.
En France, mais aussi dans des pays aussi peu chamailleurs que l'Allemagne ou la Hollande, les gens n'en peuvent plus. Cette lassitude est multiforme, on se plaint pêle-mêle de l'inefficacité des gouvernants et des mesures autoritaires qu'ils prennent pour enrayer les contaminations. On incrimine simultanément cette foutue maladie et les restrictions des libertés.
Mais qu'est-ce qui est catastrophique ? Est-ce la pandémie elle-même ? Est-ce la politique brouillonne menée contre cet ennemi retors et invisible ? Est-ce l'ordre sanitaire instauré en réponse à un virus certes très contagieux, mais dont la létalité est inférieure à 0,5 % ?

Émission "Répliques", animée par Alain Finkielkraut.