Le retour des Grands Temps : In Memoriam Jean Parvulesco. Avec Alexandre Douguine à Paris.


(0)
327 Vues
0 commentaire
23.11.2012

La conférence est structurée de la manière suivante :

Partie 1. La Revolution Spirituelle.
 
Quatre types des hommes (les progressistes, les conservateurs, les masses, les nôtres).
 L'abîme.
 La liberté fatale.

Partie 2. L'Eglise d'Orient et l'Eglise d'Occident.
 
L'heritage imperial commun (IV-IX siècles).
 L'utopie des conservateurs et slavophiles russes - le Tsar russe sur l'Europe catholique/orthodoxe (Tutchev/Soloviev).

Camus et Heidegger, les noces avec le monde. Avec Jean-François Mattéï à l'ENS Paris.


(0)
499 Vues
0 commentaire
29.03.2007

La condamnation par Sartre de "l’incompétence philosophique" de Camus manifeste son incompréhension d’une éthique où la générosité s’exprime au sens cartésien du terme, celui de l’estime de soi-même.
Camus ne se comprend en effet que par ce fragile équilibre entre la vertu d’une volonté juste et le bonheur de l’estime de soi.
Paradoxalement, on retrouve Camus lecteur de Hölderlin dans des œuvres philosophiques comme L’Envers et l’endroit, L’Homme révolté, Le Mythe de Sisyphe, tandis que des œuvres lyriques comme Noces à Tipasa sont influencées par sa lecture de Heidegger.
Les deux approches fusionnent dans le sacré privé de joie de L’Eté.

Nostalgie de la croyance et retour au religieux. Avec Jacques Bouveresse questionné par Anouk Batar sur Radio Grenouille.


(0)
341 Vues
0 commentaire
08.04.2008

Alors qu’on nous annonçait la fin des religions, les croyances se multiplient et de nouveaux dieux apparaissent.
À une époque et dans une ville où l’on ne cesse de mythifier les identités, entre clichés et naturalisme, quelles sont nos croyances – religieuses ou non ?
Cycle "Ma foi ! Croyances, religions, identité".

L'Illiade. Avec Philippe Brunet et Jean-Pierre Siméon sur France Culture.


(0)
419 Vues
0 commentaire
31.10.2010

Trois mille ans après sa composition, ce grand poème épique grec en 24 chants fait toujours vibrer le lecteur qui accepte de se laisser emporter, et il charme toutes les générations, sous les formes les plus diverses, parfois très (trop) adaptées.
D’innombrables traductions en existent, dans de multiples  langues, et chaque époque revisite, en fonction de ses propres attentes, ce roman d’aventures d’une profondeur psychologique, symbolique et dramatique inépuisable.
Philippe Brunet a consacré une grande part de sa vie à Homère. Il va même jusqu’à… lui redonner voix !
Emission "Tout un monde".

Entretien avec Alain Soral sur Algérie Network.


(0)
425 Vues
0 commentaire
08.04.2011

Alain Soral s’explique quant aux rapports qu'il entretien avec la communauté musulmane en général et la communauté algérienne en particulier en France.

Saint Ignace de Loyola et Martin Luther. Par Père René Lafontaine au Collège de Bernardins.


(0)
640 Vues
0 commentaire
11.01.2011

Le travail de Saint Ignace de Loyola est remis dans son contexte, et étudié en miroir de l'oeuvre de Martin Luther, dont il est contemporain.
En effet, Ignace de Loyola identifie dans ses "Exercices Spirituels" les principales divergences doctrinales qui l'opposent à Luther : celle de "la foi informée par la charité", celle du "libre arbitre" et celle de l'Église à laquelle il convient d'obéir.
Parallèlement, le Père Renè Lafontaine cherche à cerner la pertinence de la position luthérienne, qui met en évidence l'excellence de la foi, la gravité du "serf arbitre" et la soumission à la Parole de Dieu comme instance suprême de l'autorité divine au sein de l'Église.

Les rapports entre l'Islam et la France : entretien d'Alain Soral avec le Collectif Amanah.


(0)
316 Vues
0 commentaire
16.01.2013

Le collectif Amanah (en arabe : loyauté), se réclamant de l’islam traditionaliste, ou "salafisme", est allé à la rencontre d’Alain Soral, afin d’aborder plusieurs questions relatives à la présence musulmane en France.

La musique, l'art et la mystique. Avec Maxence Caron interrogé par David mascré sur Radio Notre-Dame.


(0)
319 Vues
0 commentaire
17.02.2010

Maxence Caron développe une réflexion sur le sens de la musique et de l'art plus généralement.