Les Juifs dans l'Empire ottoman de 1492 a Sabbataï Tsevi : terre d'accueil et d'espoirs messianiques. Avec Gilles Veinstein à Akadem.


(0)
657 Vues
0 commentaire
12.2006

L'épopée tragique de Sabbataï Tsevi ne peut se comprendre qu'en la réintégrant dans le contexte plus global de l'expulsion des juifs d'Europe et de leur accueil dans l'Empire ottoman.
Ce sont ces deux histoires qui sont ici racontées dans le détail, et qui nous éclairent sur un épisode important de l'histoire du peuple juif et des tendances messianiques qui, souvent, président à son destin.

Conférence organisée par Aki Estamos, l'Association des Amis de la Lettre Sépharade.

Interview de Pierre Hillard pour Ripoublik.


(0)
637 Vues
0 commentaire
03.2011

Le grand spécialiste de la gouvernance mondiale répond à la question religieuse, son regard sur la crise de l’Eglise catholique, sur l’Islam, mais aussi sur l’actualité politique avec son avis sur le Front National de Marine Le Pen.

L'eurasisme : la Nouvelle Droite russe. Avec Alexandre Douguine au Local.


(0)
624 Vues
0 commentaire
01.2011

Les auteurs d'Europe occidentale qui étudient la Révolution Conservatrice allemande (RC) mettent toujours l'accent sur le rôle de la Russie dans la gestation de ce corpus doctrinal et relèvent que ce terme est né en Russie au départ.
Youri Samarine parlait effectivement en 1875 de "Révolution conservatrice" et titrait ainsi une de ses brochures programmatiques.
Par ailleurs, on ne peut nier que la RC allemande était russophile et luttait pour une Ostorientierung de la diplomatie et de la politique étrangère allemandes.
Cette option était quasi partagée par tous: depuis les Jungkonservativen jusqu'aux nationaux-bolcheviques, en passant par les géopolitologues de l'école de Haushofer.
Dans ce sens, les idées radicales et claires de Jean Thiriart sur l'empire euro-soviétique de Dublin à Vladivostok, à construire par le mouvement Jeune-Europe, et la fameuse tirade d'Alain de Benoist, où il avouait préférer porter une casquette de l'Armée Rouge plutôt que d'aller déguster des hamburgers du côté de Brooklin, restent dans la droite ligne de cette russophilie et de cette Ostorien-tierung révolutionnaire-conservatrice.

L'influence du judaïsme sur les sociétés modernes dans le domaine des sciences, de la philosophie politique et de l'histoire politique. Avec Blandine Kriegel à Akadem.


(0)
955 Vues
0 commentaire
11.2006

Cours en trois parties :
 - Les phénomènes physiques : de la conception grecque à la physique moderne.
 - L'influence de la Kabbale : du néoplatonisme au courant hermétique kabbaliste.
 - Le refoulement de la place du judaïsme : l'option cartésienne.

La philosophie païenne. Par Maurice Rollet à Loriol-sur-drôme.


(0)
1290 Vues
0 commentaire
1999

"Il n'y a pas de paganisme, il y a des paiens." Maurice Rollet

Hommage à Alain de Benoist, par Alexandre Douguine.


(0)
886 Vues
0 commentaire
06.2013

Le grand penseur russe paie sa dette envers Alain de Benoist. Il exprime son admiration face au penseur français qu'il considére comme le dépositaire légitime de la Tradition européenne.

Le Nationalisme Français. Avec Philippe Ploncard d'Assac à Radio Courtoisie.


(0)
1003 Vues
0 commentaire
2001

Philippe Ploncard d'Assac développe les thèses contenues dans son livre publié en 2000 "Le Nationalisme Français. Origines, doctrines, solutions."
Il reviend ici en particulier sur la destruction de l'armée française, les rapports entre le Vatican et le nationalisme ou encore l'époque charnière de la révolution de 1789 dans l'histoire de France.
Les 7 émissions se sont déroulées aux dates suivantes : 22/03/2000, 10/05/2000, 31/05/2000, 06/12/2000, 17/01/2001, 26/09/2001, et 05/12/2001.

Comment naît l'homo oeconomicus. Avec Christian Laval.


(0)
632 Vues
0 commentaire
06.2007

Christian Laval s'interroge sur l'origine de l'homo oeconomicus. Comment passe-t-on d'une représentation qui place le Salut comme but de la vie à la poursuite rationnalisée de l'intérêt individuel ?
Il est intéressant de noter que l'anthropologie néolibérale prône aujourd'hui une vision constructiviste après avoir longtemps été naturaliste (laisser-faire). On s'attache désormais à construire des individus équipés pour la satisfaction d'objectifs utilitaristes, comme l'illustrent très bien les programmes des filières éducatives.