Henri de Monfreid, le dernier aventurier. Par Francis Bergeron au Local.


(0)
782 Vues
0 commentaire
03.11.2011

Henry de Monfreid est, avec Jack London, l'un des seuls authentiques aventuriers-écrivains. L'un tenté par le socialisme, l'autre par le fascisme, tout devrait les opposer, mais leur indifférence au danger et au "qu'en-dira-t-on" les fait se rejoindre dans la quête inassouvie d'un absolu individualiste.
L'oeuvre de Monfreid, très autobiographique, se lit comme un roman. Mais, le faux et le vrai se mêlent, surtout quand le héros -lui- a souvent le beau rôle.
Ce pourrait être une première raison de ne pas aimer Monfreid. Il y en a mille autres encore : il a vécu du trafic de drogue; il assure ne pas s'être livré à la traite des noirs, mais, là où il vivait, la frontière était étroite entre esclave et serviteur; le trafiquant d'armes qu'il fut peut-il garantir n'avoir jamais traité avec l'ennemi ? Toutes ses femmes, européennes ou indigènes, les a-t-il rendues heureuses ? Les a-t-il même aimées ? Quelle dureté avec certains de ses enfants ! Où sont passés les tableaux de Gauguin ? Combien de ses employeurs Monfreid a-t-il volé ? N'a-t-il pas du sang sur les mains ? Opiomane, converti à l' islam, initié à la franc-maçonnerie, peut-il être érigé en modèle ?
 Francis Bergeron montre que l'auteur des Secrets de la mer Rouge symbolise le génie propre à un Européen, qui, fût-il seul, plongé dans un univers totalement étranger et hostile, sait triompher. Monfreid donne cette leçon de courage : prison, fortune, prison, fortune, prison; les séquences se succèdent, mais, toujours, il relève la tête. C'est bien une sorte de héros, malgré tout. Un homme à admirer.

On peut encore sauver l’Europe ! Avec Alain de Benoist aux Chroniques de la Vieille Europe.


(0)
938 Vues
0 commentaire
11.03.2008

L'intellectuel s'est entretenu à propos du dossier de la revue “éléments” : "Pacte budgétaire européen : la fin de la souveraineté".

Les rapports entre l'Islam et la France : entretien d'Alain Soral avec le Collectif Amanah.


(1)
694 Vues
0 commentaire
16.01.2013

Le collectif Amanah (en arabe : loyauté), se réclamant de l’islam traditionaliste, ou "salafisme", est allé à la rencontre d’Alain Soral, afin d’aborder plusieurs questions relatives à la présence musulmane en France.

Le duel Jaurès/Déroulède de 1904. Avec Jean-Paul Desprat et Jean Ruhlmann sur France Inter.


(0)
2430 Vues
0 commentaire
08.04.2012

En 1904, Jean Jaurès, le grand leader socialiste, se sentant insulté par un billet signé du nationaliste Paul Déroulède, décide de laver son honneur sur le pré.
Cette pratique du duel, quoique illégale, fut très courante chez les hommes politiques jusqu'à la Première guerre mondiale.
Emission Au fil de l'histoire.

Les indo-européens. Par Jean Haudry au Local.


(0)
1326 Vues
0 commentaire
02.02.2012

La modernité s’est voulue consommatrice et, finalement, liquidatrice du passé. Elle tend toujours plus à ignorer ce qui en lui constitue une dimension fondatrice du présent. Sur le passé le plus lointain, elle se révèle même franchement amnésique.
L’héritage indo-européen fait pourtant partie de la mémoire la plus longue, et c’est pourquoi sa reconnaissance relève, elle aussi, du devoir de mémoire. Cet héritage, culturel au sens le plus large – la langue est toujours plus qu’un simple moyen de communication –, n’est évidemment pas exclusif d’apports ultérieurs, ni d’ailleurs non plus d’apports antérieurs. Tout héritage est composite, encore faut-il accepter d’en faire l’inventaire. Dans une époque de transition qui ressemble parfois à la fin d’un monde, il serait temps de connaître ce que fut le monde des débuts.

La profanation des tombes royales a St Denis en 1793. Avec Franck Ferrand sur Europe 1.


(0)
1214 Vues
0 commentaire
05.07.2012

Dans cet épisode de l'émission "Au coeur de l'histoire", Franck Ferrand met en lumière la face sombre de la révolution française avec l'épisode de la profanation des tombes royales de Saint Denis, qui vit disparaître des joyaux et sépultures d'une splendeur inégalée en Europe, un patrimoine à jamais détruit et oublié par la folie révolutionnaire.
Emission "Au coeur de l'Histoire".

La nouvelle question allemande, la tentation impériale. Avec Jacques Nikonoff et Annie Lacroix-Riz à l'Université d'automne du Mouvement Politique d'Emancipation Populaire.


(0)
831 Vues
0 commentaire
29.10.2011

Les deux exposés d'Annie Lacroix-Riz et de Jacques Nikonoff visent à mettre en évidence les continuités historiques de la politique allemande depuis la fin de la première Guerre Mondiale jusqu’au début de la construction européenne, depuis l’hyperinflation des années 20 jusqu'aux déflations salariales et délocalisations contemporaines. Soit le dilemne d'une nation dont le projet de domination impériale n'a jamais déserté ses classes dirigeantes.

Les habits neufs du néo-liberalisme. Avec Serge Audier sur France Culture.


(0)
924 Vues
0 commentaire
13.04.2012

Serge Audier présente les différents courants néolibéraux depuis les années 1930 et le fameux colloque Lippmann.
Après le karch de Wall Street, des révisions ou des réaffirmations du libéralisme ont été proposées pour sauver cette doctrine.
Depuis, de nombreuses mouvances existent et sont souvent mal différenciées les unes des autres : conservatisme, néo-conservatisme, libertarianisme, etc.
C'est le mérite de Serge Audier que d'introduire de la nuance au sein de ce qui est aujourd'hui perçu -à tort- comme un mouvement unitaire : le néolibéralisme.