Déconstruire le complotisme. Avec Laurent Henninger au Cercle Aristote.


(0)
76 Vues
0 commentaire
03.2024

Le mot complotiste est aujourd'hui largement utilisé pour décrédibiliser toute parole n'allant pas dans le sens de la doxa du gouvernement ou des grands médias. Pourtant, au-delà des fantasmes, le complotiste est une réalité voire même une vision du monde qui doit être comprise pour être combattue.
L'histoire n'est-elle qu'une suite innombrable de complots ? Pour autant, la dynamique historique se réduit-elle à ces complots ? Ceux qui utilisent ce terme comme une insulte font-ils uniquement état de leur profonde inculture ?
C'est en revenant sur la pratique de l'historien que Laurent Henninger a pour ambition de répondre aux complotistes qui s'ignorent comme aux anti-complotistes rabiques.

Lumières d'Italie : saison 2. Avec Denis Collin pour le Cercle Condorcet de l'Avallonnais.


(0)
356 Vues
0 commentaire
2023

Après avoir présenté les principaux penseurs de la péninsule italienne entre le XIIIe et le XVe siècle, Denis Collin revient dans cette deuxième saison consacrée aux Lumières d'Italie sur les intellectuels et mouvements d'idées de l'époque moderne et contemporaine.
L'occasion de revenir sur la trajectoire et l'oeuvre de Giambattista Vico, Cesare Beccaria, Vilfredo Pareto, Gaetano Mosca et Benedetto Croce, on encore sur la réception si particulière du marxisme en Italie.

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(0)
369 Vues
0 commentaire
08.03.2023

Dans ce grand entretien mené par Davy Rodriguez, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique du mois de mars de l'année 2023.
Une analyse où les actualités nationale et internationale sont passées au crible de l'intérêt français souverain.

 - 0'00'00 : Introduction
 - 0'03'10 : Actualité du Cercle
 - 0'08'50 : Hommage à Pierre Legendre
Politique intérieure :
 - 0'13'10 : Arnaud de Montebourg et la trahison de la France
 - 0'45'35 : La réforme des retraites
 - 1'01'20 : Pierre palmade
Politique internationale :
 - 1'13'30 : Poutine, un an après le début du conflit ukrainien
 - 1'43'35 : La fracture ukrainienne chez les natios
 - 1'47'05 : Macron en Afrique
 - 1'57'40 : La réécriture des grandes oeuvres
 - 2'09'00 : Houria Bouteldja, l'extrême droite et l'expropriation culturelle
 - 2'12'50 : L'avenir du Japon
 - 2'14'20 : Le Pérou ratonné
Séance Q&A :
 - 2'18'50 : Aujourd'hui, sommes-nous sous occupation ?
 - 2'22'35 : Quel scénario pour le Frexit ?
 - 2'25'20 : Une guerre civile aux USA ?
 - 2'31'35 : La situation en Géorgie
 - 2'33'30 : Macron et le mythe de la grève générale
 - 2'37'35 : Un avis sur Eric Hobsbawm

Les Dépossédés. Avec Christophe Guilluy sur Sud Radio.


(0)
433 Vues
0 commentaire
20.11.2022

Les classes populaires subissent un éloignement géographique, social, politique et culturela alors qu'ils sont pourtant la majorité. Ils sont aussi à l'origine de toutes les contestations actuelles, qui ne ressemblent à aucun des mouvements sociaux des siècles passés. Ils sont les dépossédés.
Le géographe et essayiste Christophe Guilluy montre comment les classes populaires répondent magistralement à leur disparition programmée, en imposant une alternative à un modèle condamné.

Émission "En toute vérité", animée par Alexandre Devecchio.

Curées de campagne. Avec Pierre-Yves Rougeyron pour le Cercle Aristote.


(0)
1467 Vues
0 commentaire
2022

Du début de la campagne électorale de l'élection présidentielle jusqu'au deuxième tour des législatives 2022, les citoyens français seront appelés à renouveler leurs représentants.
Alors que les idées souverainistes continuent de gagner du terrain, l'offre politique va-t-elle suivre cette demande ? Les classes dirigeantes, majoritairement opposées à l'indépendance française, arriveront-elles à conserver leurs prébendes ?
Pierre-Yves Rougeyron commente pour nous, semaines après semaines, l'évolution des rapports de forces du monde politique français.

Les surdiplômés, élite séparatiste ou avant-garde ? Avec Jean-Laurent Cassely pour Marianne TV.


(0)
519 Vues
0 commentaire
03.2021

Et si la principale fracture au sein de nos sociétés n'opposait pas le 1% des superriches aux 99% restants, mais les20 % des surdiplômés à tous les autres ?
Environ un jeune sur cinq sort du système scolaire avec un master ou un diplôme de "grande école". Faire partie de ces 20% est aujourd'hui la condition nécessaire pour maîtriser son avenir et intégrer les professions dans la lumière : le monde des start-up, des consultants conviés à penser le futur et, plus largement, celui des influenceurs culturels.
Jean-Laurent Cassely dresse le portrait de ces premiers de la classe et montrent que, loin de former un groupe homogène, ils se partagent entre tentation du pouvoir, confort et contestation du système.
Alors que les 20% se détachent du reste de la société, leurs prétentions à proposer un modèle de vie et à fixer un cap politique résisteront-elles à l'entre-soi social qui les caractérise ? Le changement peut-il avoir lieu sans le peuple ?

Un entretien mené par Kévin Boucaud-Victoire.

La Contre-insurrection de Galula à l'Irak et demain. Avec Driss Ghali pour le Cercle Aristote.


(0)
641 Vues
0 commentaire
10.2021

S'il y a une seule conclusion à tirer de l'œuvre de Galula, c'est que toute communauté humaine, mise devant un problème politique, peut, sous certaines conditions, se fracturer en trois groupes : une minorité active très déterminée à renverser la table, une autre minorité attachée au maintien du statu quo mais incapable d'agir et enfin une majorité silencieuse qui rêve de ne rien faire mais dont la vocation est d'appuyer le camp qui a le plus de chances de l'emporter.
Hier face au FLN algérien et aujourd'hui face à l'Etat Islamique, la pensée de Galula permet à une démocratie comme la nôtre de se défendre sans se renier. La mise en œuvre de ses idées est encore d'actualité pour tous ceux qui, parmi nous, assument la responsabilité de lutter contre les insurrections de notre temps.

Un entretien mené par Pierre-Yves Rougeyron.

L'histoire des élites, des Lumières au grand confinement. Avec Eric Anceau pour la Nouvelle Action Royaliste.


(0)
688 Vues
0 commentaire
13.01.2021

Professeur spécialiste de l'histoire politique et sociale de la France et de l'Europe contemporaine, Éric Anceau vient de consacrer un ouvrage sur la relation difficile que les milieux dirigeants et le peuple est presque toujours entretenue.
De fait, toute nouvelle élite tend à oublier qu'elle est au service de l'Etat et de la nation et finit par se constituer un groupe privilégié qui suscite des réactions de colère, des mouvements de révolte ou une nouvelle révolution.
Réfléchir sur l'histoire des élites françaises en compagnie d'Éric Anceau permet de mieux saisir le moment historique que nous vivons : celui d'un désir latent ou exprimé de renouvellement des élites.