Les élections présidentielles, en France, sont-elles démocratiques ? Débat entre Etienne Chouard, Jean Lassalle et Philippe Pascot pour le Cercle des Volontaires.


(0)
523 Vues
0 commentaire
12.2016

Ce débat réunit Jean Lassalle, député de la 4ème conscription des Pyrénées-Atlantiques et candidat aux élections présidentielles de 2017, Étienne Chouard, blogueur et promoteur de l’idée d’une Constituante écrite par et pour le peuple, et Philippe Pascot, pourfendeur de la corruption de nos élus.
Ensemble, ils s'interrogent sur les limites de la 5ème république, et les solutions qui pourraient être mises en place dans le cadre d’une réforme (d’une révolution ?) de nos institutions politiques.
Si les intervenants sont plutôt d’accord sur le constat, notamment sur le fait que la "démocratie représentative" ne fonctionne plus, les avis diffèrent concernant les remèdes à apporter au mal...

De la crise économique à la stratégie de la tension. Avec Michel Drac chez E&R à Lyon.


(0)
601 Vues
0 commentaire
18.12.2016

La crise économique de 2008 n'a toujours pas été résolue, et ne le sera probablement jamais. En partant de ce donné, que pouvons-nous attendre de la part des classes dirigeantes ?
La stratégie de la tension, comprise dans un sens assez large, est une réponse classique en période de déclin économique. Il importe donc d'en comprendre les mécanismes pour se prémunir des comportements qui seront attendus de nous lorsque les événements traumatisants surviendront.

La stratégie de tension au service des élites mondialisées. Avec Michel Drac sur TV Libertés.


(0)
527 Vues
0 commentaire
11.2016

Michel Drac, éditeur et essayiste, fondateur du site Scriptoblog, est spécialiste de géopolitique. Dans son ouvrage Triangulation, aux éditions Le Retour aux Sources, il revient au fil de trois conférences sur le concept de mondialisme.
A travers une discussion autour du terme d’ "empire", Michel Drac précise le rôle des élites mondialisées -qu’elles agissent dans le monde économique, médiatique ou politique- dans la perte de souveraineté des états.
Face à une époque complexe, l’auteur fait un parallèle avec la séquence historique italienne des années 70 et 80, en commentant une stratégie de tension diffusée en Europe et particulièrement en France, notamment face à l’islamisme radical.

L'élection de Donald Trump. Avec Olivier Berruyer pour le Cercle des Volontaires.


(0)
956 Vues
0 commentaire
11.11.2016

Suite à l’élection de Donald Trump aux États-Unis, qui a surpris plus d’un commentateur politique, le Cercle des Volontaires a souhaité en savoir un peu plus sur ce qu'incarne le futur président des Etats-Unis.
Comment les médias américains ont-ils influé sur la campagne ? Qui sont les électeurs de Trump ? Quelles sont leurs motivations ?
C'est Olivier Berruyer, rédacteur en chef du blog Les-Crises.fr, qui nous livre son explication des causes de l'élection de Donald Trump.
Dans la deuxième moitié de l’entretien, on s'interroge sur les conséquences possibles de cette présidence, notamment au niveau géopolitique, dans l'évolution des relations avec la Russie, la Chine et la Syrie.
Quelle sera le différentiel entre les promesses de campagne énoncées pour gagner des voix, et la réelle volonté politique du nouveau président ? Quelles seront ses marges de manœuvre ?

Un entretien mené par Raphaël Berland.

La Suisse, la démocratie, le socialisme et la nation : David L'Epée répond aux questions de Dominique Bianchi.


(0)
728 Vues
0 commentaire
08.2016

Répondant aux nombreuses questions qui lui sont posées, David L'Epée revient sur les rapports entre démocratie et souveraineté, et analyse les arguments des anti-démocrates (notamment ceux issus du PS). Il constate la baisse d'influence des médias officiels, évoque le dévoiement du processus démocratique par l'argent, et appelle à réhabiliter un patriotisme humaniste, en défendant l'existence de frontières et d'Etats-nations sur des bases socialistes.
Dans un second temps, l'intellectuel neuchâtelois rappelle que le modèle démocratique suisse ne saurait s'exporter par la force et que la patrie doit toujours l'emporter sur l'idéologie. C'est tout le sens de la neutralité suisse, que le gouvernement viole hélas régulièrement (pendant la guerre froide et plus récemment dans l'affaire russo-ukrainienne). Il explique ensuite pourquoi la gauche a perdu le combat des idées, faute d'ouverture d'esprit et de tolérance : nous assistons bien à une reconfiguration du paysage politique, qui peut à terme constituter un espoir pour tous les peuples européens désireux de s'extraire des carcans de l'Union européenne (Brexit).
Enfin, David L'Epée rappelle la distinction à faire entre critique de l'islam et critique de l'immigration et dénonce la russophobie des élites européistes en leur opposant un rapprochement souhaitable avec l'Est. Il conclut en évoquant la faillite des média officiels et en rappelant l'importance du combat métapolitique.

Face au public. Avec Adrien Abauzit sur Meta TV.


(0)
854 Vues
0 commentaire
10.06.2016

Adrien Abauzit, avocat, auteur et conférencier de son état, se prête au jeu des questions/réponses en répondant sans détour aux interrogations des métanautes.
Une entrevue sans langue de bois.

Qu'est ce que le populisme ? Avec Chantal Delsol et Dominique Reynié à Répliques sur France Culture.


(0)
669 Vues
0 commentaire
14.03.2015

Partout en Europe, les partis populistes renaissent et fleurissent, rencontrant des succès électoraux surprenants et de plus en plus souvent spectaculaires.
Mais le vocable "populiste", jamais revendiqué par ceux-la qui sont désignés sous cette étiquette, est d'abord une injure.
Est-il alors possible de donner une définition et d'analyser correctement ce phénomène contemporain qui s'est imposé dans notre paysage médiatique ?

Le moment est venu de dire ce que j'ai vu. Avec Philippe de Villiers sur TV Libertés.


(0)
637 Vues
0 commentaire
22.10.2015

C’est à TV Libertés que Philippe de Villiers a consacré son plus long entretien après la parution de son livre best-seller intitulé Le moment est venu de dire ce que j’ai vu.
Débarrassé de son statut d’homme politique, il parle sans filtre, sans volonté de plaire mais avec la ferme intention de convaincre. Le message qu’il assène avec la force d’un dissident doit être écouté et... entendu.