Des penseurs face à l'Allemagne. Avec Maxime Tandonnet et Michel Grunewald sur France Culture.


(0)
706 Vues
0 commentaire
18.09.2019

Cette émission en deux partie commence par tracer le portrait d'un homme politique majeure de la IIIe République, esprit original et visionnaire, tombé dans l'oubli. Maxime Tandonnet revient sur le parcours politique d'André Tardieu qui dirigea plusieurs gouvernements entre novembre 1929 et mai 1932 et qui, incapable de mener à bien les réformes qu'il estimait nécessaires pour la France face aux périls d'alors, rédigea l'essai Le souverain captif, plus que jamais d'actualité.
La deuxième partie est consacrée au mouvement d'Action française de l'entre-deux-guerres qui eu la particularité de s'opposer radicalement à la fois au "germanisme" et au national-socialisme. Cette vision maurrassienne du nazisme est ce que nous propose de découvrir Michel Grunewald, nourrie des leçons de Fichte prodiguées à la "nation allemande" à l'heure de la domination napoléonienne.

Émission du "Libre Journal des débats", animée par Charles de Meyer.

André Tardieu l'incompris. Avec Maxime Tandonnet pour la Revue Conflits.


(0)
683 Vues
0 commentaire
03.2019

Suite à la publication de sa biographie André Tardieu l'incompris (Perrin, 2019), Maxime Tandonnet, haut fonctionnaire et essayiste, nous rappelle le parcours d'André Tardieu, ministre à plusieurs reprises de différents gouvernements de la Troisième République, Président du Conseil et acteur de premier plan de la scène politique française de l'entre-deux-guerres.

Un entretien mené par Jean-Baptiste Noé.

Les droites et le Front populaire. Avec Olivier Dard au Petit Palais à Paris.


(0)
808 Vues
0 commentaire
10.06.2016

Le Front populaire constitue un moment exceptionnel dans l'histoire contemporaine française, en termes de mobilisation politique ou de confrontation sociale et symbolique. Temps de radicalisation et de bipolarisation accélérée, il est aussi longtemps resté un objet d'histoire controversé.
Cette conférence a pour ambition de se dégager de la mémoire partisane dont le Front populaire a longtemps été l'otage. Car de nombreux éléments existent pour essayer de renouveler ou en tout cas d'interroger cette histoire d'un événement majeur dans l'histoire politique du XXe siècle.
À cet effet, le spécialiste des pratiques politiques Olivier Dard étudie le comportement des formations politiques de droite durant cette période.

Une intervention qui prend place dans le cycle de conférences organisé par le Comité d'histoire, en lien avec l'exposition organisée à l'Hôtel de Ville de Paris "1936, le Front populaire en photographie".