De l'utopie ! Avec Pierre Macherey au Collège international de philosophie.


(0)
487 Vues
Enregistré le 08.10.2011
Posté le 20.01.2014
Durée : 2 heures 4 minutes 14 secondes


Description :
Pourquoi s’intéresser aujourd’hui aux discours des utopistes ? Peut-être parce que, ce dont nous manquons le plus, c’est précisément d’utopie, sans même avoir conscience de ce manque.
Plus fondamentalement, l’utopie ne correspond-elle pas au sentiment diffus que quelque chose ne va pas dans la société, à quoi il faudrait de toute urgence remédier, ce qui fait d’elle l’expression d’un manque ?
En relisant More, Bacon et Campanella, représentants exemplaires de ce qu’on peut appeler l’utopie classique, et Fourier, qui a développé un nouveau type d’utopie sociale propre à la modernité, on se donne quelques chances de s’orienter dans le dédale de la pensée utopique, une pensée qui demeure pour nous, y compris dans ses formes les plus anciennes, d’une brûlante actualité.



Utopie Philosophie Tommaso Campanella Charles Fourier Politique Thomas More Erasme Ernst Bloch
Pierre Macherey Collège international de philosophie Frédéric Keck Mathieu Potte-Bonneville

En annexe :

Commentaires :