L'effondrement : mythe incapacitant ou réalité dynamique ? Avec Arnaud de Robert chez Academia Christiana.


(0)
234 Vues
0 commentaire
2019

Les collapsologues nous parlent d'une "fin du monde" qui approche, la fin de notre monde, ou plus précisément de notre civilisation...
Sur quoi s'appuie cette vision ? A-t-on affaire à une idéologie décrivant le réel ou visant plutôt à masquer certains intérêts ? Pourrions-nous profiter d'une fin de cycle pour construire une alternative au système dans lequel nous évoluons ?

De l'économie-monde au système-monde. Avec Immanuel Wallerstein pour le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée.


(0)
291 Vues
0 commentaire
2017

Le sociologue américain Immanuel Wallerstein, directeur du centre Fernand Braudel qui a également été le président de l'Association internationale de sociologie, est notamment connu pour sa production historique qui a repris le concept d'économie-monde proposé par Braudel, tout en cherchant à le libérer de certaines de ses limites. Son apport principal, qui constitue une véritable percée conceptuelle, consiste dans l'introduction d'un nouveau concept, celui de "système-monde".

 - 00'00 : qu'a inventé Fernand Braudel ?
 - 03'45 : c'est aussi l'inventeur de l'histoire longue ?
 - 10'50 : pourquoi le temps long est-il important ?
 - 13'30 : pourquoi faire de l'histoire longue aujourd’hui ?
 - 18'00 : comment le capitalisme est-il né au XVIème siècle ?
 - 21'15 : le capitalisme du XVIème siècle est-il le meme que celui d'aujourd’hui ?
 - 26'50 : quels points communs avec notre époque ?
 - 32'05 : les écanges de cette mondialisation sont aussi très inégalitaires ?
 - 32'30 : mais aussi en Méditérannée ?
 - 35'05 : quelles places ont les villes dans ce système monde ?
 - 37'40 : quel regard portez vous sur la ville capitaliste moderne ?
 - 39'00 : pourquoi accordez vous tant d’importance aux villes-ports ?
 - 43'45 : pourquoi avoir fondé le centre Fernand Braudel aux Etats-unis ?
 - 45'33 : pour vous aussi, comme disait Fernand Braudel "toute l’histoire relève de la reverie" ?

Le pouvoir en question. Avec Juan Branco et Michel Onfray sur RT France.


(0)
480 Vues
0 commentaire
05.06.2019

Vivons-nous sous une nouvelle forme de dictature ? Les Gilets jaunes sont-ils le mouvement de révolte qui annonce la révolution à venir ?
Le philosophe Michel Onfray et l'avocat Juan Branco sont réunis pour confronter leur compréhension des logiques de pouvoir aujourd'hui à l'oeuvre en France et, plus largement, dans l'Union européenne.

Émission "Interdit d'interdire", animée par Frédéric Taddeï.

Contrôle social et révolutions colorées. Avec Lucien Cerise pour le Cercle Culture & Identité à Saint-Germain-en-Laye.


(0)
594 Vues
0 commentaire
25.04.2019

Lucien Cerise, docteur en philosophie, spécialiste en linguistique et en épistémologie, nous introduit à la discipline de l'ingénierie sociale, méthode scientifique visant à la transformation des groupes sociaux. Car l'ingénierie sociale est l'une des techniques les plus utilisées pour déposséder les nations de leur souveraineté.
La deuxième partie de la conférence porte sur les usages géopolitiques de l'ingénierie sociale, aujourd'hui mise en oeuvre dans les révolutions de couleur.

L'avenir le plus probable. Avec Michel Drac pour E&R à Ferney-Voltaire.


(0)
886 Vues
0 commentaire
20.10.2018

On ne présente plus Michel Drac : analyste, éditeur, essayiste, conférencier... il aime la prospective et nous fait partager ses réflexions.
Nous sommes ici invités à nous remuer les méninges pour un exercice de futurologie : que se passe-t-il si l'on essaie d'imaginer l'avenir en supposant qu'à chaque étape, les événements qui se produisent sont les plus probables ?

1_2 Sommaire de la conférence :
 - 0'00'15 : un peu de théorie
 - 0'12'00 : lister les tendances
 - 0'24'45 : les cygnes noirs
 - 0'27'30 : hiérarchie des tendances
 - 0'34'30 : un peu de philosophie
 - 0'37'00 : le calendrier technologique
 - 0'46'45 : l'impact technologique
 - 1'05'45 : la crise du sens
 - 1'10'15 : l'impact de la crise du sens
 - 1'14'30 : krach décennal
 - 1'24'45 : rôle structurant des USA et libre-échange
 - 1'32'45 : le différentiel démographique
 - 1'38'15 : power shift
 - 1'43'15 : 2018-2028
 - 2'03'00 : 2028-2040
 - 2'18'00 : conclusion

2_2 Sommaire des questions :
 - 00'27 : la technologie, pas seulement pour les riches ?
 - 01'45 : vers l’autarcie ?
 - 04'00 : le grand complot soralo-chouardo-draco-sangiorgesque
 - 05'19 : rendez-vous en 2029
 - 05'35 : ce que je cherche à vous faire
 - 06'16 : les gilets jaunes
 - 07'15 : sur l'Europe nécessaire
 - 08'18 : sur le féminisme comme tendance structurelle
 - 08'51 : privatisation du renseignement
 - 09'18 : pourquoi rester en France
 - 11'02 : cilissiouniss'
 - 11'48 : site à venir, c'est promis !
 - 12'10 : capitalisme et crise du sens
 - 13'21 : crise du sens : individuel, collectif ?
 - 17'47 : dépression garantie !
 - 17'57 : Mad Max + Gattaca
 - 18'18 : incohérent, et alors ?
 - 18'49 : coût marginal zéro et implosion du capitalisme
 - 20'34 : un déficit de compétence technique
 - 20'49 : l'Apocalypse, c'est le pied !
 - 21'18 : incertitude technologique
 - 22'10 : encore un qui n'a rien compris à l'exercice...
 - 22'39 : sur la capacité de la France à maintenir une défense autonome
 - 23'00 : au bout d'un moment, ça se répète...
 - 23'40 : oui, je suis timbré !
 - 23'47 : la France seule ?
 - 24'16 : 1929 et 2008
 - 24'59 : l'évolution du Maghreb
 - 26'18 : espace, enjeu stratégique ?
 - 26'52 : la Russie, superpuissance ?
 - 28'20 : effondrement avant 2040 ?
 - 29'37 : la médecine de la longévité
 - 30'22 : sur la naïveté des occidentaux face à un monde qu'ils ne pilotent plus
 - 31'51 : sur le pic pétrolier
 - 32'50 : sur les trolls
 - 33'39 : et l'Inde ?
 - 33'57 : sur l'Europe nécessaire (bis)
 - 34'37 : sur l'euro
 - 36'04 : sur les terres rares
 - 37'03 : les cryptomonnaies, un véritable oubli
 - 38'00 : recréer le sens
 - 38'55 : Albert Camus vous salue bien
 - 41'41 : sur les OGM : 39:32 Antisémite !
 - 42'07 : robotisation et question énergétique
 - 42'34 : Zbig forever
 - 44'13 : Highway to Hell
 - 45'22 : problème de forme, caractères trop petits
 - 45'52 : conclusion

Pour une théorie critique du monde numérique. Avec Mark Hunyadi à l'Université catholique de Louvain.


(0)
383 Vues
0 commentaire
26.04.2018

Avec l'extension du numérique, les machines se substituent à nos actions et à nos réflexions grâce à l'extraction et à l'utilisation de nos données. Ce que visent les GAFA, c'est en quelque sorte un pilotage automatique de notre existence.
On nous crée des attentes avant même qu'on ne les ait, on rend nos comportements automatiques, on diminue nos réflexions, on automatise notre désir. De plus en plus de pans de notre vie sociale sont régis par ces algorithmes. Cela crée une pression et les gens anticipent cette évaluation, ils savent ce qui plaît ou ne plaît pas et adaptent leurs comportements en fonction.
Le professeur de philosophie politique et morale Mark Hunyadi nous propose de réfléchir aux impacts du numérique sur la société d'aujourd'hui.

Numérique et modes d'existence. Avec Mark Hunyadi pour PointCulture à Bruxelles.


(0)
404 Vues
0 commentaire
09.12.2016

Mark Hunyadi a conceptualisé la tyrannie des "modes de vie" qui décrivent toutes les forces façonnant nos manières de vivre sans que l'on en ait conscience et sans que nous puissions avoir une prise réelle sur les choix en amont de ces modes de vie. Il est très difficile de les mettre en question, ce qui pose un réel problème de démocratie.
Le contexte numérique d'une part accentue la viralité de ces choix de vie non questionnés, d'autre part offre des outils pour imaginer des parades intéressantes.
Il est donc intéressant de réfléchir à cette difficulté majeure et à mettre des mots et des concepts sur la forme fuyante de ce qui détermine nos modèles culturels, notamment à travers la technologie.

Modes de vie et écologie : les limites du libéralisme politique. Avec Mark Hunyadi à l'Université catholique de Louvain.


(0)
415 Vues
0 commentaire
01.12.2015

Dans cet exposé, le philosophe Mark Hunyadi nous parle de la tyrannie des modes de vie et du paradoxe moral qu'ils engendrent. Mais ce paradoxe : quel est-il ?
La prolifération des comités d’éthique en tout genre laisse impensée l'imposition de fait d'une série d'options (tehcnologiques et marchande) qui conditionnent nos modes de vie. La pluralité des "styles de vie" se développe sur la toile de fond de "modes de vie" qui s'imposent de facto.
Le modèle du libéralisme politique montre, à cet égard ses limites : notre éthique ne sert plus à critiquer le système ni les modes de vie, mais à les accompagner dans leur marche triomphale.

Une conférence organisée par le "Groupe de Réflexion Interdisciplinaire sur la Crise Ecologique".