Ne travaillez jamais : la critique du travail en France de Charles Fourier à Guy Debord. Avec Alastair Hemmens sur Radio Aligre.


(0)
131 Vues
0 commentaire
09.09.2019

À gauche comme à droite, la remise en cause du travail en tant que tel n'existe que très peu. Considéré par les progressistes comme une nécessité naturelle et, l'exploitation en moins, un bien social, on peut critiquer la manière dont il est géré, comment il est indemnisé et qui en profite le plus, mais jamais le travail dans son principe même.
Dans Ne travaillez jamais, le chercheur gallois Alastair Hemmens part à la recherche de ceux qui s'y sont risqués. En s'appuyant sur le courant de la critique de la valeur issu de la théorie critique marxienne, il démontre que le capitalisme et sa crise finale ne peuvent être correctement compris que sous l'angle du caractère historiquement spécifique et socialement destructeur du travail.
C'est dans ce contexte qu'il se livre à une analyse critique détaillée de la riche histoire des penseurs français qui, au cours des deux derniers siècles, ont contesté frontalement la forme travail : du socialiste utopique Charles Fourier (1772-1837), qui a appelé à l'abolition de la séparation entre le travail et le jeu, au gendre rétif de Marx, Paul Lafargue (1842-1911), qui a appelé au droit à la paresse (1880) ; du père du surréalisme, André Breton (1896-1966), qui réclame une "guerre contre le travail", à bien sûr, Guy Debord (1931-1994), auteur du fameux graffiti, "Ne travaillez jamais".

Émission "Liberté sur paroles", animée par Eugénie Barbezat.

Le peuple dans la Révolution française. Avec Florence Gauthier sur Radio Aligre.


(0)
738 Vues
0 commentaire
2016

Le peuple a-t-il une capacité d’organisation et d’action politique ? Par les temps qui courent, on pourrait en douter (apathie généralisée face aux affaires de corruption, aux privations de liberté et l'état d'urgence généralisé) mais la réponse est belle et bien : oui !
Dans cette série d'émissions, Florence Gauthier nous expliquer la place et le rôle du mouvement populaire dans la Révolution française, de 1789 à 1795.
On a souvent tendance à présenter la Révolution française en se focalisant sur les assemblées révolutionnaires et l'oeuvre des hommes politiques de premier plan, juristes et philosophes pour la plupart. On en oublie malheureusement l'acteur central : le peuple. Un rappel salutaire pour nous réarmer sur les plans intellectuel et politique.

La gauche après les élections présidentielles de 2007. Avec Jacques Sapir sur Radio Aligre.


(0)
550 Vues
0 commentaire
22.05.2007

Le PS va-t-il et doit-il exploser après les élections présidentielles de 2007 ?
Un document intéressant qui s'interroge sur la pertinence du mariage forcé de la carpe et du lapin au sein de ce parti.
Emission "Des Sous... et des Hommes".

Quand la finance devient prééminente : SLAM ! Avec Frédéric Lordon sur Radio Aligre.


(0)
448 Vues
0 commentaire
03.2007

Comment l’actionnariat a-t-il pris le dessus sur l’économie ? Quel remède possible contre cette dictature de la puissance financière ?
L’économiste dissident Frédéric Lordon se propose de répondre à ces questions en revenant sur la généalogie du pouvoir financier, et en suggérant l’esquisse d’une solution : le SLAM, le Shareholder Limited Authorised Margin, ou, en bon français, la limite de marge actionnariale autorisée.

Misères du désir. Avec Alain Soral sur Radio Aligre.


(1)
2020 Vues
0 commentaire
29.05.2004

Réduire la liberté au désir, et réduire le désir à l'acte d'achat : c'est l'idéologie de notre société de consommation... et la thèse que développe Alain Soral dans son livre "Misères du désir".
Voyage dans un monde en perte de sens.

L'Organisation Mondiale du Commerce. Avec Susan George sur Radio Aligre.


(0)
472 Vues
0 commentaire
15.01.2002

Qu'est ce que l'OMC ? Quel est le rôle de cette institution influente dans la dynamique de libéralisation des biens et des services ? Quels en sont les moyens de contrôle ?

Emission "Des sous... et des Hommes", présentée par Pascale Fourier.

Syndicats et mondialisation. Avec René Mouriaux sur Radio Aligre.


(0)
474 Vues
0 commentaire
28.05.2004

Le mouvement syndical a-t-il su protéger les travailleurs français et européen des désastres de la mondialisation ?
Dans l'Union Européenne, la mise en concurrence des modèles sociaux induit des logiques de moins-disant social fragilisant les classes populaires. Comment les syndicats vont-ils réagir ?
Emission "Des sous... et des Hommes", présentée par Pascale Fourier.