Le Grand Empêchement. Avec Pierre Le Vigan au Cercle Aristote.


(0)
153 Vues
0 commentaire
12.2019

Pourquoi le monde de toutes les licences laisse-t-il un tel dégoût de vivre à beaucoup de nos contemporains ? Pourquoi le monde de l'abondance est-il un monde du manque à vivre ? Qu'est-ce qui empêche une vie réellement humaine alors que les conditions matérielles n'ont jamais été aussi favorables ?
C'est de ce "Grand Empêchement" que le philosophe Pierre Le Vigan nous parle en nous proposant une brillante analyse du monde contemporain et les moyens de le conjurer.

Les philosophes et le nihilisme. Avec Pierre Le Vigan sur Radio Courtoisie.


(0)
210 Vues
0 commentaire
26.08.2019

Le nihilisme a creusé le vide qui est en nous car l'homme est un être risqué et toujours projeté en avant de lui-même. Nous avons laissé le nihilisme s'emparer de ce vide et l'habiter. Nous avons laissé grandir la force mauvaise du nihilisme.
Car le nihilisme est une force. Mais c'est une force qui ronge l'homme et détruit le désir du bien et de la vie. Le nihilisme est une force qui nous met en état d'apesanteur et d'oubli de soi. Le nihilisme nous met hors sol par haine de la terre. Il nous met aussi hors de la durée par haine de l'histoire, et des permanences, et des fidélités.
Pierre Le Vigan revient sur le destin de ce concept et la manière dont il s'est incarné dans notre histoire.

Émission "Le monde de la philosophie", animée par Rémi Soulié.

Pourquoi Camus nous parle. Avec Jean-François Mattéi, Jean-Pierre Jorris, Eric Werner et Pierre Le Vigan sur Radio Courtoisie.


(0)
203 Vues
0 commentaire
19.11.2013

Albert Camus fait l'objet de nombreux malentendus qu'il est temps de dissiper. C'est le travail que se proposent d'accomplir les invités ici réunis en revenant de façon novatrice et éclairante sur l'oeuvre de ce grand philosophe et écrivain.
La notion de "reconnaissance" est au coeur de l'oeuvre de Camus et c'est en abordant les trois cycles de son oeuvre (l'absurde, la révolte, l'amour) que l'on comprend mieux ses différentes prises de position : son refus radical de la peine de mort et de la bombe atomique, sa méfiance en la révolution ou sa position par rapport à l'Algérie.
Il est également important de prendre en compte un élément intime de la construction de la pensée d'Albert Camus : l'amour qu'il portait à sa mère.

Émission du "Libre Journal des enjeux actuels", animée par Arnaud Guyot-Jeannin.

Psychopatologies de l'homme moderne. Avec Pierre Le Vigan, Olivier François, François Bousquet et Olivier Maulin sur Radio Courtoisie.


(0)
315 Vues
0 commentaire
08.11.2011

Les souffrances psychiques ne sont pas des maladies. Mais elles peuvent y mener. La condition de l'homme étant tragique, ouverte, risquée, la fragilité de l'homme est inhérente à son être-au-monde. Toutefois, si le malaise est dans l'homme depuis toujours, le monde moderne et hypermoderne lui donne des formes nouvelles. Les sociétés traditionnelles fonctionnaient sur la base d'un modèle d'intégration sociale, au demeurant inégalitaire, où chacun néanmoins avait sa place, y compris le fou. Les sociétés modernes ont fonctionné sur le mode du refoulement et de la névrose. La société du travail ne voulait pas connaître les états d'âme, ni même les âmes d'ailleurs.
La société hypermoderne combine les exigences du travail et celles de l'autonomie : il faut être productif, il faut être performant, mais aussi "positif". Il faut donner sa force de travail, mais aussi assumer un certain savoir-être, et non simplement apporter son savoir-faire. La mobilisation de l'homme dans l'hypercapitalisme est donc totale mais elle n'est plus une mobilisation sous une forme guerrière qui était celle du "soldat du travail". C'est une mobilisation pour plus de mobilité, plus de fluidité, plus de liquidité. L'hypercompétitivité et la lutte de tous contre tous tendent à devenir la règle. Le consumérisme et le narcissisme tout comme le désir mimétique en sont les conséquences. Tout ce qui relève des projets à long terme, individuels ou collectifs, en sort évidemment dévalorisé.
Cela ne va pas sans de nouvelles formes de malaises intimes, psychiques, qui atteignent l'homme et le reconfigurent. Ce livre, qui s'essaie à en dresser le portrait, est ainsi un court traité de psychopathologie de l'homme moderne pour mieux comprendre notre monde.

Émission du "Libre Journal de Claude Giraud", animée par Christian Brosio.

Penser et surmonter le nihilisme. Avec Pierre Le Vigan au Cercle Aristote.


(0)
382 Vues
0 commentaire
15.04.2019

Le nihilisme a creusé le vide qui est en nous car l'homme est un être risqué et toujours projeté en avant de lui-même. Nous avons laissé le nihilisme s'emparer de ce vide et l'habiter. Nous avons laissé grandir la force mauvaise du nihilisme.
Car le nihilisme est une force. Mais c'est une force qui ronge l'homme et détruit le désir du bien et de la vie. Le nihilisme est une force qui nous met en état d'apesanteur et d'oubli de soi. Le nihilisme nous met hors sol par haine de la terre. Il nous met aussi hors de la durée par haine de l'histoire, et des permanences, et des fidélités.
Achever le nihilisme, c'est en pousser la logique jusqu'à ce qu'il se détruise lui-même plutôt qu'il ne nous détruise.

Le mythe de la gauche populaire. Avec Pierre Le Vigan, Pascal Eysseric et Olivier François aux Chroniques de la Vieille Europe sur Radio Courtoisie.


(0)
289 Vues
0 commentaire
24.07.2012

Alors que le think tank Terra Nova est devenu la tête pensante du Parti Socialiste français en l'invitant à ne plus s'adresser qu'aux minorités, plusieurs jeunes intellectuels de gauche ont réagi pour créer le collectif de "La Gauche populaire".
Une révolution dans cette famille politique ? Mais quelles sont les chances de réussite de cette attaque de front contre l'idéologie libérale du Parti Socialiste ? Et entre anathèmes et procès en sorcellerie, quelles stratégies médiatiques de diabolisation seront mises en place pour les faire taire ?

Une émission présentée par Patrick Péhèle, en collaboration avec la rédaction de la revue "éléments".

La métamorphose des villes. Avec Pierre Le Vigan sur Méridien Zéro.


(0)
236 Vues
0 commentaire
01.06.2018

Alors que Jean-Louis Borloo vient de proposer un Nième plan de la ville, l'urbaniste et essayiste Pierre Le Vigan vient nous exposer les enjeux politiques de cette actualité urbaine.
Il a en effet récemment publié aux éditions de La Barque d'Or un essai sur les métamorphoses de la ville depuis l’antiquité qui est une excellente synthèse sur l'urbanisme.

Émission "La Méridienne", animée par Jean-Louis Roumégace.

La patrie, l’Europe et le Monde. Avec Pierre Le Vigan, Georges Feltin-Tracol, Jacques Marlaud, Jacques Delimoges et Philippe Forget aux Chroniques de la Vieille Europe sur Radio Courtoisie.


(0)
578 Vues
0 commentaire
18.11.2009

L'apparition d'un nouveau désordre mondial et de nouvelles puissances sur l'échiquier international offre en Europe une nouvelle opportunité au modèle carolingien qui, à partir du célèbre noyau franco-allemand, pourrait être appelé à rayonner jusqu'aux confins de la Sibérie.