Les non-conformistes des années trente. Avec Alain de Benoist, Olivier Dard et Laurent Gayard sur TV Libertés.


(0)
561 Vues
0 commentaire
06.2015

Retour sur un courant intellectuel foisonnant, emmené par des jeunes gens en révolte qui avaient 25 ans autour de 1930 : Robert Aron, Maurice Blanchot, jean de Fabrègues, Alexandre Marc, Thierry Maulnier, Emmanuel Mounier, Denis de Rougemont, etc.
Bien que d'origines idéologiques diverses, on les voit alors collaborer aux mêmes revues, parler le même langage et partager le même projet de renouvellement de la pensée politique française en face de ce qui leur apparaissait plus largement comme une "crise de l'homme".
Un sujet peu abordé, qui méritait une étude plus approfondie.

Émission "Les idées à l'endroit" n°5, animée par Alain de Benoist.

Être un intellectuel. Avec Denis de Rougemont sur la Télévision Suisse Romande.


(0)
792 Vues
0 commentaire
08.11.1971

Denis de Rougemont évoque son parcours, les rencontres qui ont forgé ses idées, ses réflexions sur l'amour et sa passion pour l'Europe.
Emission "En direct avec" avec les journalistes Gaston Nicole et Roland Bahy.

Le droit et les droits de l'homme. Avec Arnaud de Lassus à Saint-Nicolas-du-Chardonnet.


(0)
388 Vues
0 commentaire
05.12.2012

Une réflexion sur la pensée juridique moderne, articulée autour de la notion des "droits de l'homme", et sa critique d'un point de vue catholique traditionnaliste, à l'aide de la pensée réaliste aristotélicienne et thomiste.

L'Eglise catholique et la politique après Vatican II. Avec Philippe Maxence, Bernard Dumont et Guillaume Golfin sur Radio Courtoisie.


(0)
578 Vues
0 commentaire
15.10.2013

Une réflexion sur l'attitude de l'Eglise catholique face aux pouvoirs politiques, depuis le ralliement, en passant par l'attitude conciliaire (post-Vatican II).
Bernard Dumont et Guillaume Golfin plaident pour un rapport nouveau au politique, et pour l'abandon des doctrines philosophiques modernes dans le corpus des textes du magistère (anthropologie individualiste comme fondement de la réflexion politique), doctrines qui empêchent de mener les politiques dont le but est le bien commun de la société qu'elle ordonne.

60 héritiers de Jacques Ellul. Avec Frédéric Rognon à la médiathèque protestante de Strasbourg.


(0)
399 Vues
0 commentaire
05.07.2012

De la droite à la gauche de l'échiquier, de la politique institutionnelle à l'anarchisme, du catholicisme au protestantisme, du conservatisme au libéralisme moral, les héritiers de la pensée de Jacques Ellul se retrouvent en de multiples lieux.
Pourquoi cet héritage est-il si divers ? Qu'est ce que cette pensée possède de particulier pour lui autoriser une influence aussi variée ?

L'Amour selon Denis de Rougemont. Avec Henri Guillemin et Denis de Rougemont sur RTS.


(0)
509 Vues
0 commentaire
20.02.2012

Denis de Rougemont explique les conditions d'écriture et les thèmes de son livre "L'Amour et l'Occident".
L'émission est entrecroisée des commentaires passionnés d'Henri Guillemin qui réagit aux thèses de ce grand livre.

Le Concile oecuménique Vatican II. Avec Arnaud de Lassus interrogé par Florian Rouanet.


(0)
571 Vues
0 commentaire
08.03.2013

Un essai de contextualisation du concile Vatican II pour en comprendre la subversion par le mouvement moderniste, et pour en dénoncer les effets, résumé par le terme de "trilogie conciliaire" (Mgr Lefebvre), soit la liberté religieuse, la collégialité et l'oecuménisme.

La doctrine sociale de l'Eglise Catholique et les dangers qui la guettent. Avec Arnaud de Lassus à Toulon.


(0)
410 Vues
0 commentaire
07.10.2012

Une doctrine sociale est un ensemble de notions stables dans le temps et dans l'espace rendant compte de tous les aspects de la vie sociale de l'homme sur terre. La doctrine sociale de l'Eglise catholique, fondée sur la loi naturelle et sur la loi surnaturelle connue par la Révélation, se veut l'application des principes constants de la théologie morale à la vie en société, sachant que la finalité de la politique est le bien commun. Ce qui caractérise cet ordre social chrétien est la reconnaissance de la royauté sociale du Seigneur Jésus-Christ.
Arnaud de Lassus fera ensuite une brêve description des attaques que cette doctrine a subi par la propagation des thèses personnalites et libérales, depuis Vatican II nottament.

"De la forme donnée à la société, conforme ou non aux lois divines, dépend et découle le bien et le mal des âmes". Pie XII