Monde arabo-musulman : ambitions sino-russe et américaine. Avec Michel Raimbaud à l'Institut d'Etude des Relations Internationales.


(0)
110 Vues
0 commentaire
14.11.2018

Dans les différents conflits fragmentant le Moyen-Orient ; la Russie, les Etats-Unis et la Chine ont eu des politiques motivées par des intérêts différents. En Syrie, le gouvernement actuel est déjà hostile à l'intervention dite "abusive" des Etats-Unis pendant que la Chine semble placer progressivement ses pions en promettant la reconstruction du pays.
Il se pourrait que le Moyen-Orient d'aujourd'hui détermine la trajectoire géostratégique et le climat diplomatique mondial de demain, en se plaçant comme région essentielle aux projets chinois, au développement de l'influence russe et éveillant ainsi la crainte des Etats-Unis de voir de nouveaux blocs de puissance se constituer.

Le Moyen-Orient comme système. Avec Henry Laurens au Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégiques.


(0)
153 Vues
0 commentaire
11.09.2018

Professeur au Collège de France et titulaire de la chaire d'histoire contemporaine du monde arabe, Henry Laurens nous propose une mise à jour de notre approche du Moyen-Orient contemporain dont il nous présente les évolutions politiques.
Lui-même espace géopolitique, le Moyen-Orient a toujours constitué un champ de rivalités des grandes puissances. En effet, les implications européennes ont été nombreuses et constantes dans cette région depuis la découverte de la route maritime permettant d'atteindre les Indes Orientales.
Son analyse doit nous amener à renouveler notre approche d'une région du monde se trouvant au centre des enjeux liés aux relations internationales et stratégiques.

Une intervention qui s'inscrit dans le cycle de conférences "Perspectives Stratégiques".

Guerres, embargos et propagandes. Avec Pierre Conesa sur ThinkerView.


(0)
168 Vues
0 commentaire
14.09.2018

Spécialiste des questions stratégiques et des affaires militaires, Pierre Conesa a pratiqué les relations internationales pendant une vingtaine d'années au ministère de la Défense. Par ailleurs maître de conférences à Sciences Po et à l'ENA, il puise dans son expérience la légitimité pour analyser les nouvelles formes de conflictualité et de propagande du XXIe siècle.
Car les populations civiles paient aujourd'hui un tribut plus lourd que les militaires (terrorisme, embargos) et sont également la cible d'opérations de communication visant à retourner l'opinion public : il est temps de penser ces nouvelles formes de guerre et de faire évoluer nos concepts opérationnels.

L'invention de la Méditerranée au XIXe siècle. Avec Henry Laurens à l'institut de Recherche et d'études Méditerannée/Moyen-Orient.


(0)
98 Vues
0 commentaire
07.04.2018

Développement, migrations, paix, dialogue des civilisations, accès à l'eau et à l'énergie, environnement, changement climatique : c'est au sud de l'Europe que notre avenir se joue. Comprendre la Méditerranée, son passé, ses réalisations, c'est anticiper cet avenir.
Du "petit âge glacière", au XVIe siècle, à l'apogée d'une Méditerranée coloniale et latine au XIXe siècle, Henry Laurens revisite 400 ans d'histoire et nous livre une mise en perspective passionnante.

Une conférence qui s'inscrit dans le cyce "L'Histoire méditerranéenne de la France" de l'Université populaire de l'iReMMO.

Mythes et manipulations de l'histoire africaine. Avec Bernard Lugan sur Patriote Info.


(0)
275 Vues
0 commentaire
10.12.2018

Depuis un quart de siècle les connaissances que nous avons du passé de l'Afrique et de l'histoire coloniale ont fait de tels progrès que la plupart des dogmes sur lesquels reposait la culture dominante ont été renversés.
Cependant, le monde médiatique et la classe politique demeurent enfermés dans leurs certitudes d'hier et dans un état des connaissances obsolète : postulat de la richesse de l'Europe fondée sur l'exploitation de ses colonies ; idée que la France devrait des réparations à l'Algérie alors qu'elle s'y est ruinée durant 130 ans ; affirmation de la seule culpabilité européenne dans le domaine de la traite des Noirs quand la réalité est qu'une partie de l'Afrique a vendu l'autre aux traitants ; croyance selon laquelle, en Afrique du Sud, les Noirs sont partout chez eux alors que, sur 1/3 du pays, les Blancs ont l'antériorité de la présence ; manipulation concernant le prétendu massacre d'Algériens à Paris le 17 octobre 1961 ; etc.
Le but des derniers travaux de Bernard Lugan est de rendre accessible au plus large public le résultat de ces travaux universitaires novateurs qui réduisent à néant les principaux mythes et mensonges qui nourrissent l'idéologie de la repentance.

Émission "Libéré sur parole", animée par Tepa.

La crise des sociétés arabes. Avec Georges Corm à Gennevilliers.


(0)
197 Vues
0 commentaire
27.11.2015

Le monde arabe est complexe. En comprendre la crise actuelle nécessite de prendre du recul. Un retour à la paix dans cette région tourmentée dépend largement de la reconnaissance de la puissante dynamique de sa pensée originale, critique et profane, loin de l'image sclérosée qui en est souvent donnée.
C'est dans cette optique que Georges Corm nous expose les multiples facettes de l'histoire politique arabe depuis le XIXe siècle, attestant la vitalité de sa pensée et des grandes controverses qui l'ont traversée.
Inscrivant l'œuvre de ces penseurs dans le maelström des bouleversements géopolitiques et socioéconomiques ayant marqué le monde arabe depuis deux siècles, Georges Corm explique comment les puissances externes ont contribué à marginaliser la pensée critique arabe. Cela a facilité l'installation hégémonique de la pensée islamiste, instrumentalisée par certains régimes arabes comme par leurs protecteurs occidentaux.
En retraçant les avatars successifs du nationalisme arabe moderniste, confronté à partir des années 1950 au double défi de la création de l'État d'Israël et de la manne pétrolière, Georges Corm donne les clés pour comprendre les révoltes libertaires arabes de 2011, ainsi que les contrerévolutions et interventions externes qui les ont suivies.

Une intervention qui se fait dans le cadre des 4e rencontres d'Histoire critique.

Nos très chers émirs. Avec Christian Chesnot et Georges Malbrunot au Centre Universitaire Méditerranéen à Nice.


(0)
213 Vues
0 commentaire
03.10.2017

Les journalistes d'investigation Christian Chesnot et Georges Malbrunot nous présentent l'enquête minutieuse qu'ils ont menée sur le fonctionnement des monarchies islamiques du Moyen-Orient (fonctionnement interne et liens avec les pouvoirs occidentaux, notamment la France).
En cette période de fortes tensions au Moyen-Orient, Nos très chers émirs apporte de la matière pour débattre, et déjà pour comprendre.

L'enjeu des frontières au Moyen-Orient. Avec Olivier Hanne au Cercle Aristote.


(0)
218 Vues
0 commentaire
19.06.2017

Au Moyen-Orient, les frontières héritées du XXe siècle sont fragiles. En témoignent les drames vécus par les populations locales et l'avènement de Daech.
Le problème est ancien, tant la mosaïque ethnique et religieuse est complexe. La région a une histoire plurimillénaire : les premiers États sumériens, la conquête d'Alexandre le Grand, les Empires perse, arabe et ottoman y ont laissé des traces.
Lieu de fractionnements permanents, de frontières mouvantes, de conflits incessants, le Moyen-Orient est cependant un espace de construction d'États et de systèmes politiques puissants. Ici, les frontières ne sont pas de simples traits sur une carte, mais définissent des territoires, des communautés et des identités changeantes. L'étude de cette histoire millénaire permet une meilleure compréhension des fractures culturelles et géopolitiques contemporaines.
Olivier Hanne nous invite à un voyage à travers l'histoire et la géographie du Moyen-Orient pour en dévoiler les "seuils", c'est-à-dire les barrières mentales et géographiques.