L'empire des statistiques. Avec Olivier Rey au Collège Supérieur.


(0)
425 Vues
0 commentaire
02.02.2016

Si au commencement était le verbe, qu'en est-il aujourd'hui ? Là où étaient les mots, ce sont souvent des chiffres, des courbes, des diagrammes qui les remplacent. Les statistiques ne sont plus des indices de la réalité, mais ses plus sûrs garants. In numbers we trust.
On imagine volontiers que l'importance prise par les statistiques est une conséquence du développement scientifique : on se serait mis à traiter les affaires humaines avec les mêmes méthodes que celles en usage en mathématiques et dans les sciences de la nature. Mais historiquement, c'est l'inverse qui est vrai : c'est d'abord dans les affaires humaines que les statistiques ont pris leur essor - avant de devenir une méthode scientifique.
A quelles conjonctures, à quelles nécessités sociales a répondu l'explosion statistique ? Répondre à cette question, c'est se donner les moyens de comprendre ce qui donne aux nombres un tel empire sur nos vies ; et, aussi, ce qu'il conviendrait de faire pour limiter cet empire.

Ressources de la pensée chinoise, ressources de l'interrogation chrétienne. Avec François Jullien au Collège Supérieur.


(0)
222 Vues
0 commentaire
08.04.2015

Le philosophe et sinologue François Jullien, l'un des penseurs français les plus traduits et les plus lus à l’étranger, passe par la pensée chinoise pour envisager du dehors la pensée européenne.
La Chine propose une tradition de pensée trois fois millénaire qui s’est développée sans rencontrer la philosophie européenne. Les questions qui nous semblent aller de soi, concernant le sens de la vie, l’origine du monde et la vie après la mort, ne s’y posent tout simplement pas. On ne va donc pas en Chine chercher d’autres réponses à nos questions, mais une autre intelligibilité et une autre manière de penser.
Passer par la Chine permet encore de nous retourner vers notre pensée européenne pour en redécouvrir la singularité et la fécondité.
Le christianisme propose des ressources pour penser et pour vivre. Ces ressources ne demandent qu’à être explorées et exploitées.
Quelles sont les ressources propres de l’interrogation chrétienne ? Comment peut-on vivre de ces ressources chrétiennes ? Comment la pensée chinoise peut-elle rouvrir les possibles de l’interrogation chrétienne ?

De Portalis à Carbonnier, le droit civil comme fondement. Avec Bertrand De Belval au Collège Superieur.


(0)
429 Vues
0 commentaire
22.01.2015

C'est à une étude de l'esprit du droit civiliste français que Bertrand De Belval nous convie, en retraçant le parcours et les idées de Jean-Etienne-Marie Portalis et Jean Carbonnier.
Loin de l'esprit du positivisme juridique, ces deux juristes nous rappellent que le droit est d'abord à comprendre comme une relation entre les personnes.
Une leçon de modération à méditer, en ces temps d'inflation juridique.

Conférence prononcée dans le cadre du cycle "Les grandes doctrines du droit".Conférence prononcée dans le cadre du cycle "Les grandes doctrines du droit".

De Cicéron à Michel Villey, la dialectique du droit et des lois. Avec Bertrand De Belval au Collège Superieur.


(0)
294 Vues
0 commentaire
16.10.2014

Pourquoi le droit romain a-t-il été défendu, à 20 siècles d'intervalle, par Cicéron et Michel Villey ? Parce que ce corpus juridique faisait une distinction claire entre le droit et la loi, empêchant de fait l' "impérialisme législatif".
Une leçon de philosophie du droit à méditer, alors que les traditions civiliste et jurisprudentielle contemporaines ont tendance à confondre ces deux notions.

Conférence prononcée dans le cadre du cycle "Les grandes doctrines du droit".