Jésus est juif en Amérique. Avec Célia Belin sur la RTS.


(0)
93 Vues
0 commentaire
26.08.2012

L’alliance solide et profonde qui unit les États-Unis et Israël depuis plus de soixante ans est communément attribuée à l’influence d’un lobby juif tout-puissant qui tirerait les ficelles de la politique étrangère américaine au Moyen-Orient. Or cette vision réductrice néglige un aspect essentiel de la question : aujourd’hui, aux États-Unis, les supporters d’Israël les plus fervents et les plus nombreux sont issus de la droite chrétienne.
Ces partisans dévoués de l’État juif, que l’on appelle chrétiens sionistes, sont convaincus qu’il relève de leur devoir religieux d’aimer et de protéger Israël. En une quarantaine d’années, ils ont gagné une influence sans précédent dans le système politique, aidés par l’explosion du conservatisme et par leur partenariat avec les faucons israéliens. De George W. Bush à Sarah Palin, le soutien à Israël est désormais une figure imposée pour tout candidat républicain.
En plongeant dans l’univers exalté des chrétiens sionistes, Célia Belin nous révèle l’extraordinaire montée en puissance d’un mouvement politique inspiré d’une théologie fondamentaliste et radicale, acteurs incontournables de la vie politique américaine.

Court traité de la servitude religieuse, par Denis Collin.


(0)
94 Vues
0 commentaire
05.2017

"La critique de la religion est pour l'essentiel terminée" : voilà ce que Marx écrivait en 1843 (Critique de la philosophie du droit de Hegel).
Le début du XXIe siècle semble lui donner tort. Fondamentalismes, djihadisme, terrorisme : ceux qui pensaient que nous étions définitivement entrés dans un monde matérialiste en sont pour leurs frais.
Mais il existe une tradition philosophique pour laquelle vivre sous la conduite de la raison permet de s'émanciper de la servitude religieuse. Il s'agit donc d'en revenir aux principes afin d'examiner ce qu'il en est du fait religieux aujourd'hui.

Politeia : introduction à la philosophie politique. Avec Eric Guéguen pour le Bréviaire des Patriotes.


(1)
1896 Vues
1 commentaire
2017

Ces émissions constituent une très bonne introduction aux grandes problèmatiques politiques. Politique est ici à prendre au sens où l'entendaient les anciencs, soit l'art d'accorder l'individu (l'un) et la communauté (le multiple). 
L'approche thèmatique nous montre comment l'aspect politique des problèmes auxquels nous sommes confrontés est aujourd'hui réduit à la portion congrue. Mais pouvons-nous espérer résoudre les grandes questions de notre temps sans agir politiquement ?

Une histoire de la laïcité. Avec Guillaume Bernard pour le Cercle Henri Lagrange.


(0)
113 Vues
0 commentaire
04.2017

Guillaume Bernard, historien des institutions et des idées politiques, revient sur l'idée complexe et passionnante de la laïcité et la manière dont elle s'est incarnée dans l'histoire.

 0:00:23 - Première définition de la laïcité
 0:01:35 - Différences entre "laïcisation" et "sécularisation"
 0:03:49 - Distinction entre les notions de "domaines" et d'"organes"
 0:06:27 - Qu'est-ce qu'une "théocratie"?
 0:11:31 - Le christianisme est-il une des sources majeures de la laïcité?
 0:16:36 - La lutte du Sacerdoce et de l'Empire
 0:23:40 - La doctrine médiévale des "deux glaives"
 0:28:30 - Le gallicanisme
 0:32:56 - Le Concordat de Bologne
 0:34:21 - Le gallicanisme a-t-il préparé les esprits à la Constitution civile du clergé (1790) ?
 0:38:09 - Le Concordat de 1801
 0:42:24 - John Locke, inspirateur de la laïcité
 0:45:50 - Contexte de la loi de 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État
 0:50:06 - Contenu de la loi de 1905
 0:55:47 - La "nouvelle laïcité"
 1:00:54 - Le "laïcisme"
 1:05:33 - Distinction entre "laïcité-neutralité" et "laïcité-religiosité"
 1:08:57 - La laïcité est-elle une arme efficace pour défendre l'identité française ?
 1:10:38 - Quel avenir pour la laïcité à l'heure du communautarisme ?

Les religions, le religieux : quel avenir ? Avec Chantal Delsol au Centre d'Echanges et de Réflexion pour l'Avenir.


(0)
148 Vues
0 commentaire
24.06.2016

Il aura fallu le terrorisme et l’intégrisme islamiste pour que la religion redevienne une question centrale dans nos sociétés.
Le vivre-ensemble et la démocratie sont mis en cause. Les croyances bousculent la science. Est-ce le retour du religieux ? L’avènement d’un XXIe siècle spirituel ?
Chantal Delsol, philosophe, ne cache pas sa foi catholique et se décrit comme libérale-conservatrice. Considérée comme une référence des "intellectuels conservateurs", elle aborde ces questions sans détour et sans langue de bois, fidèle à son non-conformisme.

Présidentielle 2017 : qui sur le trône ? Avec Adrien Abauzit sur Meta TV.


(0)
297 Vues
0 commentaire
13.03.2017

Adrien Abauzit, avocat et conférencier, analyse l'actualité de la campagne présidentielle française, passant en revue les positions, forces et faiblesses des principaux candidats.
L'occasion également de revenir sur ses sujets de prédiclections, le clivage droite/gauche et l'occupation républicaine de la France.

Religion et Histoire. Avec Damien Viguier et Youssef Hindi chez E&R à Ferney-Voltaire.


(0)
275 Vues
0 commentaire
28.01.2017

À l'heure où le fanatisme se répand dans certaines variétés eschatologiques du monothéisme (du judaïsme à l'islam, en passant par les sectes protestantes évangéliques), il devient urgent de réfléchir aux question des rapports de la religion et de la politique.
Deux intervenants vont s'y atteler avec une première intervention de Damien Viguier sur la question religieuse sous l'angle de l'histoire du droit et de la théologie politique, suivie dans un deuxième temps par Youssef Hindi dont les propos portent sur l'histoire politico-religieuse de l'Europe en général, et de la France en particulier.

La laïcité est-elle un rempart au fanatisme ? Avec Jean-Paul Brighelli au Lazaret Culture Club à Ajaccio.


(0)
176 Vues
0 commentaire
19.02.2016

Les récents attentats du mois de janvier 2015 ont donné aux vrais partisans d'une laïcité sans concession l'espoir vite déçu que le gouvernement avait enfin pris au sérieux les avertissements circonstanciés qui depuis quinze ans nous prévenaient de la radicalisation des jeunes.
Nous avons laissé filer la laïcité, sous prétexte de nous adapter aux "nouveaux publics", nous avons abandonné la culture aux confessions de toutes origines sous prétexte d'œcuménisme, et pour respecter le "droit à l'expression" et nous avons laissé la place à des fanatiques en puissance.
C'est cet émiettement de la laïcité qu'analyse Jean-Paul Brighelli.