Voir Macron : conférence interactive. Avec Michel Drac pour E&R à Lille.


(0)
21 Vues
0 commentaire
17.02.2018

C'est sous la forme d'un serious game que Michel Drac nous invite à réfléchir au quinquennat Macron et à découvrir quelques-unes des contraintes cachées du système politique français, lui-même relié aux enjeux du capitalisme mondialisé...

L'Italie, nouveau cauchemar de Bruxelles ? Avec Jacques Sapir sur TV Libertés.


(0)
37 Vues
0 commentaire
06.2018

Depuis le 1er juin, un nouveau gouvernement italien s’est constitué, non sans mal, sous la houlette de Giuseppe Conte. Il est composé notamment des deux formations politiques arrivées en tête aux dernières élections générales de mars dernier : la Lega et le Mouvement 5 étoiles.
Une des premières décisions de Matteo Salvini, patron de la Lega mais également ministre de l’Intérieur italien a été de refuser d’accueillir les 629 clandestins repêchés par l’Aquarius, le bateau de l’association immigrationniste SOS Méditerranée, financée par George Soros.
Après avoir bouleversé l’échiquier politique du pays, les dernières élections générales vont donc bel et bien bousculer les habitudes du siège de l’Union Européenne à Bruxelles. Une première pour un pays fondateur de l’UE.

Émission "Samedi Politique", animée par Élise Blaise.

Les guerres, le capitalisme et la stratégie du chaos. Avec Michel Collon à Montpellier.


(0)
71 Vues
0 commentaire
03.05.2018

Dans la guerre de l’information, les mensonges sur les faits réels entretiennent la peur et la guerre froide au profit des USA et de ses multinationales. Ils permettent la continuation des prédations et la croissance de leurs profits.
Michel Collon nous donne des clés pour comprendre cette stratégie impérialiste des pays puissants pour contrôler le monde :
 – les guerres du pétrole et du gaz pour contenir les puissances rivales
 – l'importance de l'Océan indien pour contrôler les routes maritimes vers la Chine
 – l'alliance discrète avec des terroristes bien utiles
 – la manipulation des conflits sociaux et religieux
Bref, "diviser pour régner". Une stratégie qui mène le monde au bord de l'abîme.
Pour résister, il faut d’abord comprendre.

Qu'est-ce que le capitalisme selon Karl Marx ? Avec Anselm Jappe pour le Groupe vaudois de Philosophie à Lausanne.


(0)
113 Vues
0 commentaire
06.05.2018

Alors que nous fêtons le deux-centième anniversaire de la naissance de Karl Marx en 2018, Anselm Jappe nous rappelle la pertinence de la pensée marxienne pour aborder les problèmes des sociétés actuelles.
L'on constatera, d'une part, la mesure dans laquelle la pensée de Marx nous fournit une grille d'analyse pour comprendre une société s'articulant toujours plus autour des catégories de bases de l'ordre capitaliste (valeur, travail, marchandise, argent) et d'autre part, les pistes qu'il nous propose pour changer et résoudre nos problèmes - notamment écologiques.

L'effondrement : notes de lecture, par Michel Drac.


(0)
278 Vues
0 commentaire
2017

Michel Drac, analyste politique et prospectiviste bien connu, s'emploie ici à identifier les logiques qui pourraient mener notre civilisation à un scénario d'effondrement.
Et c'est avec plusieurs notes de lecture sur des ouvrages consacrés aux problèmes qu'affrontent nos sociétés occidentales et qui pourraient s'avérer insurmontables que nous sommes invités à réfléchir à cette thématique.

L'autre 68. Avec Francis Cousin et James Bryant-Berard pour le groupe Aufhebung !


(0)
138 Vues
0 commentaire
08.05.2018

Déjà cinquante-ans… Alors que des présidentielles aux législatives, le spectacle de la crise de la marchandise a rencontré de plus en plus de difficultés à embrigader durant des mois le prolétariat sur le terrain du cirque électoral, toutes les fractions politiques de la servitude généralisée, de l’extrême droite à l’extrême gauche du Capital, s’emploient aujourd’hui à une vaste opération de célébrations-occultations destinée à masquer et dénaturer l’essentiel de ce qui fit la radicalité profonde des événements pour mieux mettre en relief les simples jeux de simulation et de fausseté qui permirent la maintenance rénovée de la résignation.
Pour la pensée radicale, tirer les leçons du mouvement réel de Mai-Juin 68, c’est exclusivement contribuer à la plus grande clarification anti-économique et anti-politique possible par rapport à toutes les défigurations qui maquillent les véritables racines, développements et implications d’une telle explosion sociale. C’est présentement intervenir efficacement en tant que cohérents jalons de conscience, c’est mener une activité théorico-pratique communarde au sein de la dynamique générale du prolétariat, en regardant l’histoire de manière dialectique c’est à dire aux antipodes des jacasseries superficielles qui se perdent dans l’empirie surfacière et l’épiderme égocentrique.

Ortega y Gasset : penser la modernité. Avec Luc Roche au Cercle Aristote.


(0)
68 Vues
0 commentaire
16.04.2018

Comment penser la Culture, la Civilisation et l'Histoire avec rectitude ? Comment se départir des condamnations faciles, des illusions rétrospectives, de la nostalgie d'âges d'or imaginaires, de l'obsession de la décadence ?
Ces questions, et bien d’autres, furent au fondement des réflexions de José Ortega y Gasset, lorsqu'il entreprit de penser les grands bouleversements (Renaissance, Lumières) qui nous précédèrent. Il en tira une lecture de l'Histoire plus actuelle que jamais, entre étude des ruptures et analyse des permanences.
Loin du manichéisme qui se répand aujourd'hui, il montre, dans chaque époque, le visage de l'invariant et celui du changeant, rétablissant la grande chaîne de l'Histoire. Cette vision féconde est à notre portée pour comprendre notre passé, appréhender notre présent et entrevoir notre avenir.
Luc Roche, professeur de philosophie et hispanisant, nous introduit à l'oeuvre de ce grand penseur dont il vient de traduire Autour de Galilée pour les éditions Perspectives Libres.

Les imaginaires politiques depuis la crise de 2008. Avec Christian Salmon pour le Parti de Gauche.


(0)
61 Vues
0 commentaire
28.11.2013

Christian Salmon, écrivain et chercheur, a publié une dizaine d'ouvrages sur le récit, la censure et l'engagement des intellectuels.
En 2007, son livre Storytelling, la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits décrit l'impact des nouveaux usages du récit dans la communication politique, le management et le marketing.
Fort de cette expérience et de son observation attentive du monde politique, il vient nous parler de l'évolution récente et rapide des imaginaires politiques depuis la crise de 2008.