G.K. Chesterton, prince du paradoxe. Avec Philippe Maxence sur Méridien Zéro.


(0)
508 Vues
0 commentaire
29.01.2012

Critique littéraire, journaliste, romancier et poète anglais, Chesterton a porté un regard acéré sur le monde moderne et ses prétentions.
Soutenu par une écriture jubilatoire et un art du nonsense remarquable - cette forme d'humour typiquement anglaise -, il fait apparaître l'absurdité et l'arrogance d'une modernité infatuée d'elle-même, convaincue de sa supériorité sur toutes les époques qui l'ont précédée.
Ardent apologiste du christianisme, il voyait dans l'anthropologie chrétienne l'unique alternative permettant de faire contrepoids à la démesure contemporaine.
Philippe Maxence nous emmène en voyage au coeur de l'oeuvre et de la pensée de ce grand écrivain britannique.

Émission de "La méridienne", animée par Wilsdorf et Jean-Louis Roumégace.

Les conséquences du Congrès de Vienne pour l'Europe. Avec Thierry Lentz pour l'Institut Pierre Werner à Neumünster.


(0)
483 Vues
0 commentaire
10.06.2015

Cela fait maintenant deux siècles que le Congrès de Vienne, cette réunion diplomatique entre les grandes puissances européennes, à la fin de la période napoléonienne, jeta les bases de l’ordre européen d’aujourd’hui.
Mais quelles perspectives offre ce nouvel ordre international, notamment en matière de prévention des conflits, voire de répression des mouvements d’émancipation ? Quelles réformes de l’époque révolutionnaire ont eu des effets durables, malgré le climat de restauration imposé par les puissances européennes après la fin de Grand Empire ?
C'est Thierry Lentz, grand spécialiste du Premier Empire et de la Restauration, qui nous montre que ce congrès visa à construire une nouvelle Europe. Dans une ample machinerie diplomatique composée de centaines de délégations, le français Talleyrand saura manœuvrer en faveur des intérêts de son pays.
La résurgence napoléonienne des Cent-Jours vint pourtant compromettre le cours favorable des négociations et le congrès restera, du point de vue français, un souvenir peu glorieux. Est-ce cependant réellement le cas ?

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(0)
194 Vues
0 commentaire
09.07.2018

Pour ce grand entretien, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique et géopolitique des mois de juin et de juillet 2018.
Une analyse où les actualités nationale et internationale sont passées au crible de l'intérêt français souverain.

PARTIE 1 :
 - Actualité du Cercle Aristote
 - Questions nationales

PARTIE 2 :
 - Questions internationales
 - Questions économiques

La vraie actu de Michel Drac : S01E08.


(0)
259 Vues
0 commentaire
06.2018

L'analyste politique et prospectiviste Michel Drac nous propose un commentaire de l'actualité focalisé sur les tendances lourdes qui structurent l'équilibre précaire de nos sociétés et sur les éléments de rupture qui viennent le perturber.
Au menu du mois de mai 2018 :
 - 0'00'00 : introduction
PREMIERE PARTIE
 - 0'01'45 : les perspectives économiques
 - 0'05'45 : le cas Trump
 - 0'14'45 : vers un hard Brexit ?
 - 0'19'15 : l'Italie va-t-elle faire sauter la banque ?
 - 0'34'45 : euro-marchandage
 - 0'39'45 : le spectacle continue
DEUXIEME PARTIE
 - 0'50'00 : proposition de cartographie globale
 - 0'52'45 : la politique migratoire de Trump
 - 0'58'45 : diverses problématiques régionales
 - 1'15'15 : l'Italie encore
 - 0'16'15 : l'Afrique et l'Inde
 - 1'26'15 : panorama générale et remarques de contexte

Pour une histoire spécifique et globale de l'émergence du capitalisme. Avec Armel Campagne et Benjamin sur Radio Libertaire.


(0)
139 Vues
0 commentaire
2018

L'histoire de l'émergence du capitalisme est une histoire lourde d'enjeux politiques : s'il a toujours existé, qu'il n'est qu'une prolongation d'un penchant de l'homo oeconomicus aux échanges, qu'il a émergé pacifiquement dans toute l'Europe occidentale à partir du Moyen Âge et/ou qu'il n’a jamais eu aucun lien avec des oppressions comme celles du patriarcat, du racisme, de l'esclavage, du colonialisme, de l'exploitation des milieux naturels et de l'État, alors comment ne pas en conclure qu'il n'y a pas de sortie possible du capitalisme ?
Et si, au contraire, il avait émergé violemment, en rupture avec l'histoire des sociétés humaines, mais aussi – c'est l'objet de cette émission – de manière globale, en articulation avec ces formes d'oppression ? Il s'agit désormais de combiner une histoire de l'essor spécifique du capitalisme, issue du "marxisme politique", et une histoire de son expansion impériale et de son interconnexion avec des sociétés non-capitalistes, issue de "l'histoire globale", en dépassant de ce fait leurs limites respectives.

Émission "Sortir du capitalisme".

Pierre-Yves Rougeyron : grand entretien pour le Cercle Aristote.


(0)
189 Vues
0 commentaire
05.2018

Pour ce grand entretien, Pierre-Yves Rougeyron revient sur l'actualité politique et géopolitique des mois d'avril et de mai 2018.
Une analyse où les actualités nationale et internationale sont passées au crible de l'intérêt français souverain.

 PARTIE 1 :
 - Actualité du Cercle Aristote
QUESTIONS NATIONALES
 - Chroniques de la soumission (Exit Tax, condamnation de Zemmour, affaire Marin, les dysfonctionnements du Samu, antifas et black block, l'agression de Robert Ménard, le politiquement incorrect comme sous-gauchisme, l'agitation identitaire)
 - L'Union des droites
 - La société inclusive
 - L'immigration climatique
 - L'Impolitique (Macron paye ses factures)
 - La Nouvelle-Calédonie

 PARTIE 2 :
QUESTION INTERNATIONALES
 - Le budget européen
 - Syrie
 - Iran
 - Les sanctions américaines
 - La question palestinienne
 - Les législatives libanaises
 - La révolution colorée arménienne
 - La Corée
 - La Birmanie
 - Le Bréxit
 - L'Italie
QUESTIONS ÉCONOMIQUES
 - La doctrine de la participation est-elle encore d'actualité ?
 - Les limites de la croissance
 - Le libertarisme
DOCTRINE
 - Giscard et le Petit-Clamart
 - Pour en finir avec Mai 68

L'industrialisation du capitalisme. Avec Armel Campagne sur Radio Libertaire.


(0)
114 Vues
0 commentaire
2018

La "révolution industrielle" n’a pas été un progrès technique socialement neutre, mais une restructuration capitaliste du procès de production, laquelle visait à une intensification de l’exploitation et à une destruction de l’organisation artisanale du travail.
Cette contre-histoire de l’industrialisation capitaliste en Angleterre et en France (1780-1860) nous est racontée par Armel Campagne, historien et auteur du récent Le Capitalocène. Aux racines historiques du dérèglement climatique.
Les sujets abordés dans le cadre de ce nouvel épisode de "Sortir du capitalisme" sont :
 - une histoire de l’industrialisation anglaise comme restructuration capitaliste du procès de production et comme lutte de classe (et non comme "progrès" technique socialement neutre)
 - une démonstration du caractère non-capitaliste de l’économie d’Ancien Régime
 - une analyse marxienne des bris de machines
 - une histoire de l’industrialisation capitaliste en France comme modernisation de rattrapage sous impulsion étatique
 - et une histoire de 1848 comme moment fondateur de l’antisémitisme et de la xénophobie en France

L'émergence du capitalisme en Angleterre. Avec Armel Campagne sur Radio Libertaire.


(0)
199 Vues
0 commentaire
2018

Loin d'être l'aboutissement nécessaire d'une tendance naturelle de l'espèce humaine à faire des échanges, sans être non plus un simple accroissement du commerce, du profit, des villes ou encore des relations monétaires dans toute l'Europe occidentale à partir du Moyen Âge, l'émergence du capitalisme a été un processus spécifique, violent, en rupture avec l'histoire des sociétés humaines.
Et c'est d'abord en Angleterre qu'un tel processus unique a eu lieu, avec son féodalisme particulier, ses expropriations, ses violentes guerres civiles et son imposition généralisée du travail salarié.