Dessin, paléontologie et musculation. Avec Frédéric Delavier sur GREGGOT TV.


(0)
54 Vues
0 commentaire
13.11.2018

Frédéric Delavier est l'auteur du best-seller international Guide des mouvements de musculation, le livre de musculation le plus vendu au monde. Il s'est rapidement imposé comme la référence dans les universités et les écoles de formation pour coachs sportifs, entraîneurs et kinésithérapeutes.
Après avoir étudié la morphologie a l'école des beaux-arts de Paris et suivi des cours de dissection à la faculté de médecine, Frédéric Delavier a entre autres effectué des recherches d'anatomie comparée au Muséum national d'histoire naturelle de Paris et réalisé des reconstitutions scientifiques en paléontologie.
Vice-champion de France de power-lifting en 1990, il a été rédacteur pendant plus de dix ans au Monde du Muscle et rédacteur en chef du magazine Powermag.

 - 0'01'30 : Présentation des livres de Frédéric Delavier, un succès international
 - 0'10'50 : Comment doit-on adapter son entraînement si on veut prendre de la masse musculaire ou de la force sans prendre trop de poids ?
 - 0'24'00 : Comment éviter d’avoir des douleurs quand on pratique la musculation ? Comment optimiser son entraînement pour la pratique des Arts martiaux et sports de combat ?
 - 0'35'45 : Quels sont les combattants les plus dangereux ?
 - 0'47'00 : À quelles innovations et nouveautés peut-on s’attendre dans les prochaines années ?
 - 0'50'00 : Nos origines ont-elles un impact sur notre morphologie et nos capacités athlétiques ?
 - 1'00'00 : Comment trouver l'équilibre entre la vitesse et la force pour être un bon combattant ?
 - 1'10'00 : Frédéric Delavier, l'illustrateur/dessinateur spécialiste en anatomie
 - 1'30'50 : La nutrition d'un individu varie t-elle en fonction de ses besoins énergétiques, du milieu dans lequel il évolue ou alors est-elle directement liée à son héritage ethnique ?
 - 1'45'00 : L'exemple de la dilution génétique de l'Homme de Néandertal
 - 1'50'00 : Réflexion sur l'évolution humaine et ses cultures en fonction des différents milieux de vie. Une société fondée sur les principes énergétiques, “la nature élimine tout ce qui est inutile”.
 - 2'20'00 : Philosophie et conscience de soi
 - 2'45'00 : Qu’est ce qui a permis à l'Homme d'évoluer ?
 - 2'48'20 : Conclusion

Un entretien mené par Greg Gothelf.

Antoine Blondin à voix nue, sur France Culture.


(0)
97 Vues
0 commentaire
1988

En 1988, Antoine Blondin acceptait de se raconter : rendez-vous était pris dans un café pour l'occasion. Evidemment dans un café, car comme l'on sait, Blondin vivait, buvait et écrivait dans les cafés. Les dérives éthylique de cet auteur, également brillant journaliste, ont d'ailleurs donné naissance à une mythologie germanopratine de leveurs de coude.
Il se livre ici au travail de la mémoire, mais aussi à celui de l'oubli. Quelqu'un de rare, Antoine Blondin. Quelqu'un de Bien. L'écouter, c'est déjà commencer à le lire.

Une émission conduite par Pierre Assouline.

Jouer sans entraves : une histoire populaire du football. Avec Mickaël Correia et Elie Baup sur France Inter.


(0)
45 Vues
0 commentaire
04.03.2018

Le football, sport de contestation, d'émancipation mais aussi de pouvoir... Il se mêle autant depuis ses origines à l'histoire du peuple qu'à celle des puissants.
C'est en compagnie de Mickaël Correia, auteur de l'ouvrage Une histoire populaire du football (éditions La Découverte) et Elie Baup, entraîneur et consultant, que nous refaisons l'histoire du ballon rond !

Émission "L'Œil du tigre", animé par Philippe Collin.

Soral répond sur ERFM !


(0)
361 Vues
0 commentaire
2017

Après deux ans de questions-réponses en vidéo sur ERTV, l'émission Soral répond revient sous un nouveau format sur ERFM, la radio en ligne et en continu d’Égalité & Réconciliation.
Le principe : les auditeurs qui le souhaitent posent leurs questions sur le répondeur du polémiste qui choisit ensuite les meilleures et y répond !

Antoine Blondin, une histoire buissonnière. Avec Alain de Chanterac chez Alain Sanders sur Radio Courtoisie.


(0)
143 Vues
0 commentaire
24.07.2016

Antoine Blondin était un paladin, c'est-à-dire un chevalier courageux et généreux. Mais aussi un troubadour, un joyeux compagnon, drôle, taquin et volontiers provocateur.
Par petites touches, Alain de Chantérac brosse le portrait d'un "blessé de la vie" qui, derrière les excès publics, cachait une belle âme.
"Le problème avec la postérité, c'est qu'il faut mourir", disait Blondin. Il a donc fini par tirer sa révérence. Sans s'éloigner jamais de nos coeurs.

Émission du "Libre Journal de Lumière de l'espérance", animé par Alain Sanders.

L'éthique de la praxis et les relations dialectiques de l'homme originel et de l'homme naturel. Avec Sylvain Bourgois aux ateliers de la praxis.


(0)
154 Vues
0 commentaire
26.03.2016

Pourquoi étudier l'étymologie de la praxis, le commencement du genre humain ?  Pour le plaisir de savoir ou pour que la connaissance transforme la conscience de soi et la raison pratique ?
Rien n’est gratuit dans la recherche de Michel Clouscard, qui articule la modélisation théorique des ensembles logico-historique (moments de l'histoire) et la recherche d'une connaissance déterminante pour sortir du système du “non-dit” et du “non-su” conditionné par l'histoire des modes de production et la lutte des classes, par le codage néo-kantien. Et il est plus facile de suivre les développement de Michel Clouscard lorsqu'on comprend globalement la visée théorique qui conduit à articuler les moments dialectiques du passage de l'ontologie à l'anthropologie, de la logique du genre à la phénoménologie du genre, de la phénoménologie du genre à la critique de la culture idéaliste, néo-kantienne, bourgeoise.
Face à l'immoralisme immanent véhiculé par la culture mondaine du libéralisme-libertaire et les idéologues, une "refondation progressiste" est nécessaire. Pas une restauration métaphysique naïve, empirique, stalinienne ou fascisante, mais une réflexion profonde sur les dynamiques anthropologiques qui travaillent la société.
Produire pour consommer, consommer sans produire : l'énoncé est simple, le système des médiations et des déterminations réelles est plus complexe...

Le syndrome du bien-être. Avec Carl Cederström et André Spicer sur Radio Libertaire.


(0)
236 Vues
0 commentaire
29.04.2016

Vous êtes accro à la salle de sport ? Vous ne comptez plus les moutons mais vos calories pour vous endormir ? Vous vous sentez coupable de ne pas être suffisamment heureux, et ce malgré tous vos efforts ? Alors vous souffrez sûrement du syndrome du bien-être. Tel est le diagnostic établi par Carl Cederström et André Spicer.
Ils montrent dans leurs travaux comment la recherche du bien-être optimal, loin de produire les effets bénéfiques vantés tous azimuts, provoque un sentiment de mal-être et participe du repli sur soi. Ils analysent de multiples cas symptomatiques, comme ceux des fanatiques de la santé en quête du régime alimentaire idéal, des employés qui débutent leur journée par un footing ou par une séance de fitness, des adeptes du quantified self qui mesurent – gadgets et applis à l'appui – chacun de leurs faits et gestes, y compris les plus intimes...
Dans ce monde inquiétant, la bonne santé devient un impératif moral, le désir de transformation de soi remplace la volonté de changement social, la culpabilisation des récalcitrants est un des grands axes des politiques publiques, et la pensée positive empêche tout véritable discours critique d'exister.
Résolument à contre-courant, Carl Cederström et André Spicer démontent avec une grande lucidité les fondements du culte du corps et de cette quête désespérée du bien-être et de la santé parfaite.

Une conférence initialement prononcée à la Librairie Quilombo.

Politeia : introduction à la philosophie politique. Avec Eric Guéguen pour le Bréviaire des Patriotes.


(1)
2205 Vues
1 commentaire
2017

Ces émissions constituent une très bonne introduction aux grandes problèmatiques politiques. Politique est ici à prendre au sens où l'entendaient les anciencs, soit l'art d'accorder l'individu (l'un) et la communauté (le multiple). 
L'approche thèmatique nous montre comment l'aspect politique des problèmes auxquels nous sommes confrontés est aujourd'hui réduit à la portion congrue. Mais pouvons-nous espérer résoudre les grandes questions de notre temps sans agir politiquement ?